Mon espace personnel

Petra tou Romiou : Aphrodite est née à Chypre

Belle et voluptueuse, la plus célèbre des déesses de la mythologie grecque serait née… à Chypre. Sur la Côte Sud plus exactement, vers Paphos, dans les eaux de Petra tou Romiou. Quelques explications s’imposent.

La plage où naquit Aphrodite

Chypre est considérée comme l’île d’Aphrodite. Dans le sud du pays, à l’est de Paphos en direction de Limassol, il faut impérativement marquer un arrêt à la plage de Petra tou Romiou, le lieu de naissance légendaire d’Aphrodite. La déesse de l’amour et de la beauté serait sortie de l’écume des flots à cet endroit précis.

Évidemment, il n’y a pas grand-chose à voir, mais on devine que les âmes esseulées sur la plage pleurent un amour passé ou prient pour qu'Aphrodite leur destine enfin une compagne ou un compagnon. De nombreuses inscriptions figurent sur les galets et tout le monde s’amuse à chercher celui en forme de cœur pour le ramener chez lui.

Sur la plage, on remarque aussi un gros rocher. Ce « Rocher du Grec » a donné son nom à Petra tou Romiou. Il évoque la légende du héros byzantin Digénis Akritas qui aurait empêché les Arabes de débarquer successivement aux XIIe et XXe siècles. L’anecdote raconte qu’il aurait jeté ce caillou face à l’ennemi, tandis que de l’autre main, il se serait agrippé à la montagne Kyrenia. Le « Pentadaktylos » ou montagne à 5 doigts serait apparu à ce moment-là.

Le rocher qui a donné son nom à la plage

Une étape sur la route d’Aphrodite

Parmi les itinéraires conseillés à Chypre, de nombreux touristes empruntent la “route d’Aphrodite”, dont Petra tou Romiou est le point d’orgue. D’ailleurs Paphos était le centre du culte d’Aphrodite dans l’Antiquité.

Au cours de l’excursion vers la plage, il est intéressant de visiter le sanctuaire d’Aphrodite, et le musée Palaipaphos au village de Kouklia, à 14 km de Paphos. C’était l’un des plus célèbres centres de pèlerinage du monde grec classique. Les ruines que l’on voit datent du XIIe siècle avant J-C mais le sanctuaire fut un lieu de culte jusqu’au IIIe ou IVe siècle de notre ère ! Quant au musée, il présente les recherches des fouilles archéologiques de la région.

L’itinéraire d’Aphrodite mène aussi les voyageurs aux “bains d’Aphrodite”, sur la péninsule à l’ouest du pays, entre Akamas et Polis. La légende raconte que la déesse venait s’y baigner dans une grotte. Les autres lieux du parcours font partie de l’antique route du culte d’Aphrodite ou bien sont des musées qui présentent des pièces en relation avec la déesse protectrice de l’île. Pour couper cette journée, régalez-vous dans une taverne de poissons vers le port de Paphos !

Julie Olagnol
173 contributions
Mis à jour le 19 février 2016