Covid-19 - Où voyager ?Découvrir
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Fajã da Caldeira de Santo Cristo

Fajã da Caldeira de Santo Cristo (Portugal)

Infos pratiques sur Fajã da Caldeira de Santo Cristo

  • Plage / Station Balnéaire
  • Point de vue
  • Campagne
  • Lieu ou Monument religieux
5 / 5 - Un avis
Comment y aller ?
A 45 min de Velas en voiture puis 1 h à pied
Quand partir ?
Toute l'année mais de novembre à janvier, le mauvais temps est souvent de mise
Durée minimum
Un jour

Avis des voyageurs sur Fajã da Caldeira de Santo Cristo

Nicolas Landru Grand Voyageur
264 avis rédigés

Sur l'île de Sao Jorge, les collines, avant de plonger dans l'océan, laissent place à des Fajas, petites plaines fertiles. Celle de Santo Cristo contient une caldeira (cratère) avec un lac... A côté, quelques maisons et une église. Belles Açores...

Mon conseil :
Il faut marcher 1 h depuis la route pour atteindre la Faja da Caldeira de Santo Cristo. L'endroit n'est desservi sinon que par bateau. Une plage de galet pour se baigner, et si vous aimez le surf, prenez votre planche, le spot est réputé !
Mon avis

Voilà un endroit typiquement açorien, et si fabuleux ! La Faja da Caldeira de Santo Cristo (le replat du cratère de Saint-Christ) est un site non seulement iconographique, photogénique à souhait, mais aussi comme laissé hors du temps. Derrière la digue, cette toute petite Faja est enserrée entre l'océan et le pied abrupte du socle de Sao Jorge. Guère plus qu'un grand champ, que se partagent quelques maisons, une église, un lac de cratère et une plage de galets, comme une île, seuls face à l'océan...

J'y suis descendu à pied depuis la route du littoral, qui passe sur les hauteurs. En l'atteignant, j'ai cru au premier abord que le village était fantôme. Avant de rencontrer un habitant, un artiste. Comme lui, bohèmes, artistes, écrivains en manque d'inspiration et marginaux viennent passer du temps dans ce lieu isolé et à moitié à l'abandon. Les surfeurs l'aiment aussi, paraît-il.

Je me suis baigné dans le lac volcanique, à vingt mètres de la mer... ce qui fait un drôle d'effet ! Encore une piscine naturelle, un peu différente cette fois. Avec le soleil d'août, Faja da Caldeira de Santo Cristo m'apparut finalement comme un résumé d'éden. Mais je pensais aussitôt au mois de novembre, mois des tempêtes, et me ravisais...

Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage