Destinations
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Peguche

Guide de voyage Equateur

Infos pratiques sur Peguche

  • Rencontres locales
  • Campagne
  • Rivière / Fleuve
  • Chute d'eau
  • Lieu ou Monument religieux
  • Fêtes et festivals
  • Musique
3 / 5 - 3 avis
Comment y aller ?
A 1 h de marche d'Otavalo
Quand partir ?
Toute l'année
Durée minimum
Un jour

Avis des voyageurs sur Peguche

Sylvia Rambaud Grand Voyageur
9 avis rédigés

Peguche est un lieu privilégié pour ceux qui veulent rencontrer la population locale : les Indigènes.

Mon conseil :
Participer à la fête de l'Inti Raymi, le 24 juin de chaque année. 
Mon avis

Le village de Peguche retient toute notre attention concernant l'artisanat et la population locale. Le village a ses propres tisseurs et ses musiciens de musique andine. Niché au coeur de la campagne, vous pourrez également faire une petite balade à pied à travers les eucalyptus et maisons de village pour aller vous baigner dans les rivières et jouer dans la cascade de Peguche.

Ce que j'ai aimé en particulier, c'est la fête folklorique de l'Inti Raymi, une fête où les Indigènes célèbrent le soleil, la terre et la lune, en musique. Ces musiciens vêtus de ponchos et masqués sillonnent les maisons de village au rythme de quena, charango et violons. Vous êtes entrainés à danser en ronde autour de la boisson traditionnelle "la chicha".  La voix du soleil est désormais ancrée dans le sol par des talonades en diapason avec la musique. Les plus ténéraires des Indigènes se baigneront dans la rivière pour se "laver" des impuretés de l'année et profiter des rayons argentés de la lune pour faire peau neuve !

Concernant les artisans que j'ai rencontrés dans ce village, ils confectionnent tapis, écharpes, ponchos, gants, dans les bus et devant leurs ateliers. Ils utilisent la laine d'Alpaga et partent tous les samedis à Otavalo pour commercialiser leurs marchandises. Les musiciens, eux, fabriquent des sampoyas et flûtes en bois pour immortaliser leur lien avec la musique andine.

David Debrincat Grand Voyageur
896 avis rédigés

A 5 km d’Otavalo, Peguche est un joli village dans la campagne du nord de l’Equateur. C’est le point de départ d’une très agréable balade.

Mon conseil :
La célébration de l’Inti Raymi tous les 21 juin est l’occasion d’une belle fête sacrée pour les Indiens de la région.
Mon avis

En venant d’Otavalo durant mon voyage en Equateur, je suis venu au village de Peguche pour une belle randonnée dans la campagne en longeant le lac San Pablo avant un retour à Otavalo.

L’idéal est de se trouver dans le coin pour la fête du soleil le 21 juin de chaque année. Le petit village si tranquille se transforme alors en lieu de pèlerinage pour les indiens de la région qui viennent faire leurs ablutions dans la cascade. En dehors de cette période, même si Peguche est très calme et très tranquille, il y a toujours quelques touristes dans ce coin finalement pas si perdu. Partis à deux pour faire la randonnée, c’est finalement à six que nous nous sommes retrouvés.

En résumé je vous conseille de venir à Peguche soit simplement pour sa cascade soit pour faire la promenade classique dans la campagne.

Stéphanie Charbit Grand Voyageur
94 avis rédigés

Accessible à pied depuis Otavalo. Peguche est un petit village sympathique qui peut également s’enorgueillir d’une belle cascade au milieu de sa forêt.

Mon conseil :
A pied, vous pouvez faire une boucle en partant d’Otavalo en passant par «  El Lechero » avant d’arriver à la cascade et enfin au village. Une petite balade bien sympa, hors des sentiers battus !
Mon avis

Mon voyage équatorien touche à sa fin et c’est un peu le marathon. Depuis Otavalo, je me donne donc pour objectif de découvrir Peguche, Cotacachi et la lagune de Cuycocha en une journée.

Je mets un petit moment avant d’arriver à Peguche car évidemment je me perds et je ne croise jamais personne si ce n’est des chiens errants plutôt agressifs… Je fais aussi un petit détour par «  El Lechero  », un arbre sacré au sommet d’une petite colline du haut de laquelle on a une jolie vue sur les lacs et montagnes environnantes.

Enfin j’arrive à Peguche et il y a du monde à la cascade ! Dans une forêt d’eucalyptus, le lieu est considéré comme sacré ce qui lui vaut d’être préservé des cabanons à souvenirs. En quittant la forêt et en me rendant vers le village, je découvre un ancien monument dédié aux anciens esclaves. Peguche même est assez tranquille, je passe devant le stade de foot où les enfants tapent dans la balle et je termine mon tour par une visite à l’atelier-musée des instruments de musique andin. Un lieu à découvrir !

Circuits et séjours Peguche