Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Sur les routes de la péninsule de Cogaich

Suivez moi pour un voyage 100% nature et hors des sentiers battus, un incontournable lors de votre voyage au Royaume-Uni !

La route des Summer Isles

En quittant Ullapool, vous roulerez sur la 835 vers le nord en direction de Lochinver, réputée pour ses fameuses tourtes ("pies"). Un panneau vous indiquera de tourner à gauche, pour vous diriger vers les Summer Isles. Là, il vous restera environ 40 min de route pour atteindre Achiltibuie. 40 min dans un décor magique. Vous passerez devant le loch Lurgainn sur votre gauche, tout en longueur, au pied de Sgorr Tuath qui semble sortir de nulle part, et laisserez derrière vous une des premières montagnes impressionnantes de votre chemin : Cul Beag. (J'ai fait son ascension. Le sentier n'étant pas vraiment indiqué, ni tracé, cette randonnée n'est pas des plus agréables, cependant, la vue au sommet vaut la peine). Vous vous enfoncerez alors sur une route étroite, à une seule voie, qui serpente entre les montagnes couvertes de landes : pas un arbre à l'horizon ! Attention, la nuit, les cerfs en ont fait leur propriété !  Au bout de 20 min, sur votre gauche, vous découvrirez un minuscule parking : c'est le départ de l'ascension du mont Stac Pollaidh, souvent anglicisé en Stack Polly.

L'ascension de Stach Pollaidh

Stach Pollaidh est un "must-do" lors d'un voyage sur la péninsule de Cogaich. Depuis le bas de la route, vous apercevrez cette singulière montagne de 612 m de haut, relativement photogénique avec ses pinacles de grès au sommet. La montée vous prendra environ de 1h30 à 2 h, soit 4 h aller-retour (3 h pour les sportifs). Le chemin est bien indiqué et assez facile, mais la partie la plus difficile est celle pour atteindre le sommet, car celui-ci est relativement raide.

Une fois en haut, le jeu en vaut vraiment la chandelle ! Vous vous trouverez sur le toit du monde, pour peu que la vue soit dégagée. Vous pourrez, alors, vous balader entre les différents pics, aux noms saugrenus comme le "Sphynx" ou "Madonna and Child". Ceux-ci vous offriront divers points de vue, si vous n'avez pas le vertige. Vous découvrirez un panorama à 180 degrés avec vue sur la mer et les Summer Isles, puis sur Cull Mor, Cull Beag, Sgorr Tuath, le loch lurgainn etc : on se sent vraiment tout petit dans cette immensité !

Achnahaird Bay

Achnahaird, baie somptueuse

Continuons notre aventure ; on longera alors les lochs Bad a Gaihl et Oscaig, propices à la pêche. De là, n'hésitez pas à regarder le splendide cadre derrière vous, c'est l'Ecosse dans toute sa rudesse. Vous risquez de croiser quelques moutons paissant librement. Ensuite, vous allez surplomber, à votre droite, une splendide baie battue par les vents. Voici Achnahaird, mon coup de cœur ! Avec son sable rosé, son herbe rase envahie par les moutons, ses eaux émeraude, calmes certains jours, déchainées d'autres, cette plage en forme d'anse est digne d'un tableau, que d'ailleurs certains artistes locaux se sont plu à peindre.

L'été, les visiteurs tentent de piquer une tête dans cette eau froide. La combinaison de plongée n'est pas un luxe. A marée haute, il n'y a presque plus de plage ; à marée basse, on peut se balader entre les rochers et se trouver un endroit bien tranquille, pour profiter du soleil. Ici, le camping sauvage est autorisé. L'été, le temps est relativement instable et le soir, lesmidges attaquent (moustiques des Highlands) : pensez à vous couvrir. La route qui repart d'Achnahaird vous offre une vue imprenable sur les diverses montagnes aux formes étonnantes : un petit air de Monument Valley s'en dégage. Mais continuons à gauche, sur la route des Summer Isles.

Vous êtes presque arrivé au bout du monde. Un dernier choix s'offre à vous : partir sur Polbain, à droite, ou Achiltibui et les Summer Isles à gauche. Mais c'est ensuite une autre histoire...

Lisa Gaillard
120 contributions
Mis à jour le 4 avril 2016