Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Randonnées dans les parcs naturels de Sardaigne

Profiter de vacances en Sardaigne pour randonner dans les magnifiques parcs qu'elle abrite est une excellente idée qui permet d'observer la faune et la flore de cette île préservée. Le printemps est une des meilleures saisons : les fleurs exhalent leur parfum et le soleil n'est pas encore trop fort. Voici quelques conseils pour choisir le parc, qui vous correspondra le mieux, que vous préfériez la mer, les terres ou la montagne !

Parcs côté mer

La Sardaigne comprend trois parcs nationaux. Celui de l'archipel de la Maddalena en est un. Situé au nord-est de la Sardaigne, il comprend plusieurs îles dont sept principales. Sa découverte est idéale en bateauet randonner quelques jours au milieu de ces joyaux posés sur la mer est un plaisir que l'on n'oublie pas. Vous découvrirez des eaux cristallines, des plages au sable d'un blanc pur, des criques sauvages et des fonds sous-marins dans lesquels vivent une multitude de poissons. Avec un masque et un tuba, on a vraiment l'impression d'être aux Caraïbes !

L'Asinara, île au nord-ouest de la Sardaigne, est également un parc national qui comprend beaucoup d'animaux : mouflons, ânes blancs,.... Dans cette île aux paysages variés on découvre de nombreux vestiges historiques. Après quelques heures de marche, vous serez contents de pouvoir vous baigner dans une mer limpide.

Le golfe d'Orosei, uniquement accessible par les sentiers ou la mer, possède de magnifiques plages sauvages aux eaux turquoise, où il fait bon s'étendre, des grottes et des petits villages de pêcheurs disséminés çà et là. C'est un véritable paradis pour les randonneurs, à découvrir sans hésitation. Le Selvaggio Blu est un trek qui longe en balcon le golfe d’Orosei, sur une distance de 45 km (pour des randonneurs chevronnés !).

Le superbe parc du Gennargentu

Parcs côté terre et montagne

Le parc national du Gennargentu, situé dans l'est de l'île, est le plus sauvage. Il permet de faire de multiples randonnées. La végétation est luxuriante, les odeurs de myrte, de genévrier, de chèvrefeuille embaument l'air. On y trouve la Punta la Marmora, située à 1834 m d'altitude, qui est le plus haut sommet de Sardaigne. De magnifiques sites archéologiques y ont été découverts qui permettent d'allier le plaisir de la marche à la découverte historique. Dans ce parc verdoyant et tranquille, vous admirerez beaucoup d'oiseaux dont l'aigle royal et aussi des cerfs et des mouflons. L'ascension de la Punta Corrasi est l'endroit favori des randonneurs, sans compter le superbe canyon de Su Gorropu qui permet d'effectuer un parcours hors des sentiers battus, entre des parois de plus de quatre cents mètres de hauteur. Des treks et excursions sont proposés dans ce parc, de un à plusieurs jours.

Beaucoup d'autres parcs offrent de très beaux paysages et la découverte d'une faune abondante, différente suivant les régions. Il est impossible de tous les voir dans un seul séjour en Sardaigne. On peut citer le parc du Limbara, au nord, celui de Montiferru-Sinis avec son volcan, dans la région de l'Oristano, ou encore celui de Monte Arco qui renferme beaucoup d'obsidienne, cette pierre noire très dure.

Cathy Trichet
181 contributions
Mis à jour le 30 mars 2016