Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

A la découverte des nuraghes, typiques de la Sardaigne

La côte Est, le Nord et l'intérieur du pays regorgent des ces tours à tronc conique et chacun est différent. Certains sont en cours de rénovation, d'autres se dressent au détour d'un chemin, Il existe environ 7000 nuraghes dans toute l'île et il est impossible de ne pas voir ces tours surgissant ça et là du paysage au cours d'un voyage en Sardaigne.

Ces mystérieux nuraghes

Indissociables de la Sardaigne, la construction des nuraghes a débuté à l'âge de bronze moyen et s'est terminée à l'âge du fer. Tours préhistoriques construites avec des blocs de pierre grossièrement équarris, ces nuraghes étaient utilisés par les protosardes comme habitations, lieux de culte et forteresses entre 2000 et 500 avant J-C.

Le nuraghe représentait le centre de la vie sociale des tribus. Il en existe de très complexes comme Su Nuraxi de Barumini, dans la province de Cagliari. Il est d'ailleurs classé, par l'Unesco, au patrimoine mondial de l'humanité. Le nuraghe central, haut de 15m, est entouré de quatre tours latérales unies par une enceinte. On peut apercevoir encore plusieurs cabanes. C'est un des mieux conservé du sud de l'île.

Dans le nord, il faut aller à Arzachena. C'est l'un des sites archéologiques qui regroupe le plus de merveilles à découvrir, le tout regroupé sur quelques kilomètres et très bien indiqué. Vous verrez le nuraghe Albucciu et celui de la Prisgiona ainsi que des nécropoles et des tombes de géants.

Devant la tombe de géant de Loelle

Sépultures

Temple Malchittu, Tombe des géants Moru, Li Lolghi ou Coddu Vecchju sont les sépultures que vous découvrirez dans la région d'Arzachena.

Les tombes des géants sont formées d'une pièce allongée, obtenue par la mise en place de rangées de deux pierres enfoncées verticalement dans la terre et une troisième, toujours plate, posée dessus. Elles sont précédées d'une haute stèle sculptée. Les maisons des fées, les "domus de janas" sont les plus anciennes. Elles sont formées de chambres, simples ou complexes, communicantes et aux dimensions variées. Elles étaient creusées dans la roche directement.

Les temples à puits, dans lesquels se déroulaient les mystérieux rites d'adoration de l'eau, méritent eux aussi, une mention spéciale. Vous en trouverez beaucoup dans la région d'Arzachena.

Les Sardes sont très fiers de leur patrimoine et vous pourrez découvrir cette archéologie particulière lors de votre séjour en Sardaigne.

Cathy Trichet
181 contributions
Mis à jour le 24 mars 2016