Covid-19 - Où voyager ?Découvrir
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Parc national de Sarek

Parc national de Sarek (Suède)

Infos pratiques sur Parc national de Sarek

  • Réserve naturelle / Observation de la Faune / Safari
  • Fjord
  • Etape de randonnée / Trek
  • Parc et jardin
  • Montagne
  • Rivière / Fleuve
  • Lac
  • Patrimoine Mondial de l'Unesco
  • Hors des sentiers battus
5 / 5 - 2 avis
Comment y aller ?
A 10 h de route de Stockholm
Quand partir ?
En été
Durée minimum
3 à 5 jours

Avis des voyageurs sur Parc national de Sarek

Timothée D. Grand Voyageur
718 avis rédigés

Parc national voisin du Padjelanta, le  Sarek est un paradis inaccessible, loin de tout, aux hautes montagnes et aux conditions difficiles.

Mon conseil :
Outre ses sommets, le parc national de Sarek est illustre pour ses incroyables deltas qui créent des paysages fascinants comme celui de Laitaure.
Mon avis

Deuxième parc national de Suède par sa taille, le Sarek est un des rares endroits où l’on retrouve un tel paysage alpin dans toute la Suède avec une vingtaine de sommets s’élevant autour de 2000 mètres. C’est en outre un des rares lieux du pays où vivent les grands carnivores comme les ours, loups ou encore lynx. 

Lors de mon séjour en Suède, je m’y suis rendu pour parcourir pendant quelques jours l’emblématique trek de randonnée de Kungsleden (voie royale) et je dois admettre que la beauté des paysage m’ont absolument coupé le souffle : rivières sauvages, effrayantes montagnes rocheuses, deltas presque amazoniens et vastes plaines désertes. C’est tout simplement un plaisir pour les yeux. Cependant, sachez bien que du fait de sa position à la rencontre de divers climats, les conditions météorologiques du parc national de Sarek sont particulièrement changeantes et peuvent rendre la randonnée particulièrement difficile. Il n’est pas rare de voir la neige arriver en été par exemple !

Emmanuel Maisonneuve Grand Voyageur
108 avis rédigés

Considéré comme le dernier espace sauvage d'Europe, le parc national de Sarek est très difficile d'accès. Seuls les trekkeurs chevronnés arpentent les vallées et monts du parc. Aucun sentier, aucun refuge n'est mis à disposition.

Mon conseil :
Il vaut mieux être très expérimenté avant de venir au Sarek. Peu importe votre itinéraire, au minimum 4 jours de marche sont nécessaires. Il vous faut donc être équipé en conséquence, gérer la nourriture et savoir vous orienter.
Mon avis

A l'instar de son voisin Padjelanta, le parc national de Sarek abrite des larges vallées couvertes de toundra, des forêts boréales, une faune et flore laissées en liberté dans cette nature sauvage. Mais le plus impressionnant restent les deltas, dont le fameux Rapadalen qui me laisse un fort souvenir après une ascension difficile pour parvenir au sommet du Låddepakte.

Au gré de la météo capricieuse et bien que les vallées m'aient réservé des surprises avec des marécages et des rivières parfois hautes, le plaisir de la marche se situait plutôt en hauteur, en se jouant des mouvement du terrain comme un nouvel homme qui finit par se fondre dans la nature sauvage.

L'itinéraire classique est de faire, en 10 jours, une randonnée de Ritsem jusqu'à Kvikkjokk. Une alternative est de s'arrêter à Saltoluokta. Alors, le Sarek, une destination hors des sentiers battus ?

Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage