Mon espace personnel

L’Arc jurassien, itinéraire de randonnées

L’Arc jurassien s’étend sur plusieurs milliers de kilomètres du canton de Vaud à celui de Berne, en passant par le Jura suisse. De Neuchâtel au Jura l’altitude moyenne est de 1 000 à 1 700 m, au milieu de verdoyants pâturages et de belles forêts. Le canton du Jura est une étape fameuse de l’Arc jurassien grâce à ses spectaculaires itinéraires de randonnée à découvrir lors de votre séjour en Suisse.

Les Franches-Montagnes

Les Franches-Montagnes désignent dans le sud-ouest du canton du Jura, les montagnes de la région. Les amateurs de randonnée seront comblés par les sentiers du Jura inscrits dans un magnifique espace naturel préservé.

À l’écart des grandes routes, la localité de Saint-Ursanne est une étape à connaître. Cette charmante cité fortifiée, fondée au VIIe siècle, dispose d’un beau patrimoine architectural avec ses portes fortifiées et ses maisons ornées de tourelles. Je vous recommande la visite de la collégiale du bourg pour son splendide portail ceint de statues.

Une excursion dans les Franches-Montagnes rime avec vue panoramique sur le Jura, en particulier sur la route de la corniche. La vue est magnifique sur la vallée Delémont, le haut plateau des Franches-Montagnes, le chaînon du mont Soleil aux vastes étendues de pâturages boisés de sapins.

Séjourner dans les Franches-Montagnes, c’est aussi aller à la rencontre de la vie locale. À Saignelégier, vous découvrirez, en août, des courses campagnardes d’antan, participerez au cortège folklorique de la région et assisterez à la parade de chevaux du marché-concourt du bourg : la plus grande manifestation équestre de Suisse !

Au Noirmont, c’est le carnaval des Franches-Montagnes, en février, qui vous laissera un beau souvenir avec ses costumes ancestraux !

Porrentruy et ses environs

Porrentruy est une petite ville au nord du canton du Jura, ancienne résidence des souverains de l’évêché de Bâle au XVIe siècle. La ville dispose d’un splendide patrimoine historique et architectural, à l’instar de son château médiéval, d’édifices du XVIIIe siècle et des fascinants vitraux de Jean-François Comment, un peintre contemporain natif du pays.

Les environs de Porrentruy sont également des étapes à faire lors de votre itinéraire de randonnée. Je vous conseille les grottes de Réclère : un lieu singulier à 55 m sous terre, orné de stalactites et de stalagmites de plusieurs mètres de hauteur, dont le fameux « grand dôme », datant de plus de 250 000 ans !

Grottes de Réclère

Poursuivez votre visite dans la veille ville de Dolémont pour ses beaux monuments et à la chapelle de Vorbourg, un lieu de pèlerinage de la région.

Le Doubs

Le Doubs constitue la frontière naturelle entre la Suisse et la France.

À Gourmois, la vue est parfaite sur la rivière. Dans ce charmant bourg, vous dégusterez des spécialités culinaires locales : truites aux fines herbes, cuisses de grenouilles, escargots… Une étape sympathique en direction de Saignelégier et de l’étang de la Gruère : un magnifique lac de tourbière enlacé de flore sauvage.

Rendez-vous ensuite vers le sud du Jura, en direction du canton de Neuchâtel à la Chaux-de-Fonds et au Locle, inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO. La tradition horlogère est omniprésente dans ces deux localités avec leurs musées. Au Locle, les moulins souterrains sont à voir : ils sont creusés à même le roc, à l’endroit où la rivière du Doubs s’engouffre sous la terre.

De là, poursuivez votre randonnée dans les gorges du Doubs : un parcours boisé, sauvage et encaissé. Si vous aimez les grandes étendues d’eau, arrêtez-vous au Saut-du-Doubs : le déversoir de la rivière, avec sa célèbre cascade de 27 m : la plus haute du Jura !

Je vous conseille de consacrer 1 semaine à votre voyage, à tout moment de l’année.

Latéfa Faïz
306 contributions
Mis à jour le 5 avril 2016