Covid-19 - Où voyager ?Découvrir
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Chine

La religion en Chine, une question de spiritualité

Les toits de Chengde

Il existe trois principales écoles de religion en Chine : le taoïsme, le bouddhisme et le culte des ancêtres. Ce dernier reste très lié à la pensée confucéenne qui domine dans le pays. Ce n’est pas toujours simple de comprendre les différences, mais je vais essayer de vous les expliquer simplement. A vous, une fois sur place, de prendre le temps d’observer et d’envisager chacune de ces croyances, par exemple en vous rendant dans un temple pour remarquer à quel point ce dernier est important dans la vie quotidienne des chinois.

Avant toute chose, sachez que l’adhésion exclusive à un culte donné n’est pas exigée. Ainsi, un pratiquant peut fréquenter sans problème différents lieux de culte. Il peut même emprunter des pratiques aux divers courants.

Petit tour d’horizon des religions pratiquées

Cinq religions ont un statut officiel en Chine : le taoïsme, le culte des dieux et des ancêtres, le bouddhisme, le christianisme et l’islam. Gare aux autres qui souhaitent s’exprimer. Parmi elles, le Falun gong, croyance déviée de l’animisme, qui est de plus en plus réprimée.

Les mouvements religieux sont en effet très contrôlés dans le pays. On ne peut pratiquer une religion non «légale». A cet égard, les voyageurs sont souvent étonnés de voir manifester des groupes religieux dans les rues de Hong Kong.

Les rues animées de Hong Kong

Les lieux de culte, tels que les temples, se logent un peu partout dans le pays. On peut aller prier et découvrir des systèmes de pensée très ancrés. Le bouddhisme et le taoïsme possèdent chacun 185 millions d’adeptes, le confucianisme : 932 millions ! Les chiffres expriment l’immense influence de Confucius en Asie.

Mais son influence n’est pas que religieuse, il est ici question de spiritualité, d’art de vivre au quotidien, et non de strict suivi de préceptes. Si j’osais, je pourrais même la comparer à l’influence de Platon en Occident. Le philosophe chinois reste ainsi le fondateur d’une doctrine à la fois morale et sociale. A l’époque, il voulait remédier à une décadence intellectuelle.

Au soir tombé, chacun se rend au temple et brûle de l’encens. Les Chinois rendent hommage à leurs ancêtres et prient pour une vie meilleure. N’hésitez pas à vous joindre à eux si vous avez l’habitude de pratiquer ces rituels, c’est une belle expérience à vivre.

Télécharger gratuitement le guide Chine à imprimer !
Au programme : conseils utiles, quand partir, informations pratiques...
Télécharger mon guide Chine

La France en Chine : sur les pas des missionnaires

S’aventurer sur les traces de la présence française dans un pays étranger a un charme suranné pour le voyageur originaire de l’hexagone. Près de la rivière de Lancang, à Cizhong, dans la province du Yunnan, il existe un vestige construit par un missionnaire français au milieu du XIXe siècle. C’est une église catholique qui possède des allures familières. Elle brûla pendant le mouvement anti-étranger de 1905 puis fut reconstruite dans les années 20. Le visiteur sera étonné d’y voir à présent des fidèles Tibétains.

Emilie Joulia
24 contributions
Mis à jour le 13 juillet 2016

Idées de circuits

  • Incontournables
La Chine en famille
Env. 14 jours à partir de 2 390 €
  • Incontournables
L'empire du milieu avec vos ados, Pékin, Xi'an, Shanghai et Hong Kong
Env. 15 jours à partir de 2 500 €
rejoindre un groupe
  • Incontournables
Traversée du Yunnan, en petit groupe
Env. 13 jours à partir de 1 280 €
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage