Destinations
Top destinations au Moyen-Orient
Autres destinations au Moyen-Orient
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Où admirer les cerisiers en fleurs ailleurs qu’au Japon ?

Par Evaneos, le

Vous avez manqué la saison des cerisiers en fleurs au Japon ou vous souhaitez les admirer à l’écart des foules ? Nous avons sélectionné pour vous 5 autres pays où vous pourrez profiter de ce spectacle enchanteur, à différents moments de l’année.

À partir de mi-février, rendez-vous dans les parcs naturels de Taïwan. Vers fin mars, c’est en Corée du Sud que débutent les festivals du printemps. En avril, les jardins de Chine prennent le relais tandis que, en juillet et septembre, c’est le tour de ceux d’Australie et du Brésil. Evaneos vous emmène à la découverte des lieux où la fleur de cerisier est à l’honneur.

Dans les parcs naturels de Taïwan

Sur l’île de Taïwan, la floraison des cerisiers a généralement lieu entre mi-février et mi-mars. Pour les admirer, rendez-vous d’abord au centre du pays, à la ferme Wuling. Située au cœur du parc national Shei-Pa, cette dernière offre chaque année le spectacle féérique d’une forêt rose se détachant sur un fond de montagnes enneigées. Plutôt qu’une ferme à proprement parler, il s’agit d’un verger planté à haute altitude et s’étendant sur des centaines d’hectares.

À Nantou, plus au sud, le lac du Soleil et de la Lune est réputé pour être la destination préférée des jeunes mariés. Surtout au début du printemps, quand les corolles rose vif des cerisiers se reflètent dans l’eau. Pour mieux admirer le spectacle, empruntez le téléphérique qui surplombe le lac, et dont le point de départ se situe dans le village de la culture aborigène Formosan.

Où voir des cerisiers en fleurs : TaÏwanOù voir des cerisiers en fleurs : TaÏwanOù voir des cerisiers en fleurs : TaÏwanOù voir des cerisiers en fleurs : TaÏwan
Taïwan

Vous pouvez aussi prendre le bateau depuis Syuanguang, après avoir exploré le temple et les pagodes qui se cachent dans la forêt de bambous.

Enfin, si vous séjournez à Taipei ou dans sa région, partez en randonnée dans le parc national de Yangmingshan où, de sentier en source thermale, les fleurs de cerisier dominent le panorama entre février et mars. Le lieu est adapté aux marcheurs de tous les niveaux.

Pendant les festivals en Corée du Sud

Si vous vous trouvez en Corée du Sud entre fin mars et mi-avril, vous aurez l’embarras du choix parmi une demi-douzaine de festivals dans tout le pays. Tout d’abord, à Séoul a lieu le festival des Fleurs de Printemps de Yeouido, qui se déroule dans le boulevard du même nom. Des centaines de cerisiers originaires de l’île de Jeju sont mis en valeur, la nuit, par des illuminations. Décorations florales, concerts et spectacles de rue sont au programme pendant 6 jours.

Dans le sud, le festival Jinhae Gunhangje présente la particularité d'entremêler festivités militaires et expositions champêtres. Dans les avenues de la ville, les arbres en fleurs forment des tunnels naturels sous lesquels défilent la Garde d’Honneur de la base navale et la fanfare. Des pétales parsèment les allées et il fait bon se promener dans les paysages printaniers du parc Jehwangsan.

Cerisiers en fleurs à Gyeongju, Corée du SudCerisiers en fleurs à Gyeongju, Corée du SudCerisiers en fleurs à Gyeongju, Corée du SudCerisiers en fleurs à Gyeongju, Corée du Sud
Gyeongju

Au sud-est, l’ancienne capitale Gyeongju a une façon bien à elle de fêter la floraison des cerisiers… en organisant un marathon le long des sentiers arborés du lac Bomunho ! La compétition est ouverte à tous : renseignez-vous auprès d’une agence locale Evaneos pour y participer. Vous êtes plutôt un romantique dans l’âme ? Alors, rendez-vous sur la "route du mariage" de Hwagae, surplombée par des cerisiers aux corolles immaculées. Selon la légende, si vous y marchez la main dans la main avec votre amoureux, vous vous marierez avant la fin de l’année.

Dans les jardins impériaux de Chine

Vous vous trouvez en Chine à la fin du mois d’avril ? Voilà au moins trois endroits où vous pourrez admirer les cerisiers en fleurs. Tout d’abord à Dalian, une cité côtière de la mer Jaune, dans le parc Longwangtan, une oasis naturelle célèbre dans tout le pays pour ses abondantes floraisons printanières. Plantés par les Japonais lors de leur occupation de la région au début du 20ème siècle, les cerisiers se déclinent dans toutes les nuances de rose et de blanc.

Ensuite, à Wuxi, dans la province du Jiangsu, où les jardins entourant le lac Taihu, surmonté de ponts et de pagode, offrent une toile de fond pittoresque aux cerisiers en fleurs. La ville ne se trouve qu’à une heure de train de Shanghai, où le parc Gucun, qui abrite plus de 12 000 cerisiers, est le théâtre du festival Sakura (du nom du fameux cerisier ornemental japonais) entre mi-mars et mi-avril. Pour mieux admirer le spectacle offert par les arbres en fleurs, vous pouvez vous promener en kayak sur le lac, sur les rives duquel s’épanouissent les bouquets de cerisiers.

Cerisiers en fleurs dans le parc Wuxi, Jiangsu, ChineCerisiers en fleurs dans le parc Wuxi, Jiangsu, ChineCerisiers en fleurs dans le parc Wuxi, Jiangsu, ChineCerisiers en fleurs dans le parc Wuxi, Jiangsu, Chine
Parc Wuxi, province de Jiangsu

Enfin, si vous séjournez à Pékin au printemps, incluez le Palais d’Été dans votre programme de visites. Dans cette résidence estivale de Cixi, grande impératrice de Chine du 19ème siècle, les jardins embaument les fleurs de cerisiers à cette période de l’année.

Dans les jardins botaniques d’Australie et du Brésil

Même si c’est en Asie que vous aurez le plus d’occasions d’admirer des cerisiers en fleurs, vous pourrez également contempler ce spectacle depuis d’autres endroits du globe. Notamment en Australie, au Cowra Japanese Garden. Ce jardin de 5 hectares, situé à Cowra dans le sud du pays, a été créé dans les années 70-80 pour célébrer les relations historiques entre le comté australien et le peuple japonais. Son paysage, qui fait la part belle aux bonsaïs et aux cascades — et, bien sûr, aux cerisiers — rend hommage au Japon. Et, conformément à la tradition nippone, en septembre, lorsque les arbres sont en fleurs, un festival célèbre l’arrivée du printemps. Vous pourrez en profiter pour prendre un cours de calligraphie, participer à la cérémonie du thé ou encore vous initier à la pratique des arts martiaux. 

Où voir les cerisiers en fleurs : à Cowra, en AustralieOù voir les cerisiers en fleurs : à Cowra, en AustralieOù voir les cerisiers en fleurs : à Cowra, en AustralieOù voir les cerisiers en fleurs : à Cowra, en Australie
Jardin japonais de Cowra

Vous voyagez en Amérique du Sud ? Capitale écologique du Brésil, la ville de Curitiba abrite un Jardin botanique où les immigrés japonais ont planté, il y a quelques décennies, les graines de cerisiers qui les accompagnaient dans leur exil. Aujourd’hui, ce sont de grands arbres qui fleurissent chaque année au mois de juillet, entre le lac et la forêt de pins.

Où voir les cerisiers en fleurs : CuritibaOù voir les cerisiers en fleurs : CuritibaOù voir les cerisiers en fleurs : CuritibaOù voir les cerisiers en fleurs : Curitiba
Curitiba

Et si vous vous trouvez au Japon et que vous souhaitez admirer les cerisiers en fleurs à l’écart des foules, rien de plus facile, surtout à Gunma entre fin novembre et début décembre. Là, les corolles roses et blanches créent un contraste saisissant avec les feuillages pourpres des arbres (c’est la période dite koyo, où les feuilles des érables se mettent à rougeoyer). Et, en toute saison, découvrez nos adresses confidentielles où vous familiariser avec l’art des jardins japonais.