Destinations
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Chichicastenango

Guide de voyage Guatemala

Infos pratiques sur Chichicastenango

  • Rencontres locales
  • Lieu ou Monument religieux
  • Artisanat
  • Indispensable
3 / 5 - 3 avis
Comment y aller ?
A 1h30 en bus de Panajachel
Quand partir ?
De novembre à avril
Durée minimum
Un jour

Avis des voyageurs sur Chichicastenango

David Debrincat Grand Voyageur
896 avis rédigés

A 40 km de Panajachel, il faut 1h30 en Chicken Bus pour arriver à Chichicastenango et assister le jeudi et le dimanche au marché le plus coloré du pays.

Mon conseil :
Je vous conseille de venir à Chichicastenango dès la veille du marché pour être sur les lieux avant l’arrivée des bus de touristes.
Mon avis

Grâce à son célèbre marché Chichicastenango est devenue une ville très attractive du tourisme au Guatemala. Je vous conseille vraiment de venir la veille. Ainsi très tôt le matin il est plus agréable de flâner parmi les 2000 échoppes des exposants Mayas. A 10 heures il y a déjà plus de touristes que d’Indiens.

J’ai été assez déçu de constater combien Chichicastenango a perdu de son authenticité. Sorti de la cohue je me suis installé en haut des marches de l’église Saint-Thomas. Elle est la plus ancienne du pays et des cérémonies religieuses Mayas y sont célébrées. Je vous conseille aussi de marcher 30 minutes jusqu’à la Pierre du Sacrifice au sommet d’une colline. Là-haut les prêtres Mayas, les chuchkajaus, perpétuent toujours leurs rites.

En résumé, à condition de s’organiser et de sortir de la masse de touristes, il est encore possible de trouver beaucoup de charme à Chichicastenango.

Mikaël Faujour Grand Voyageur
37 avis rédigés

Le marché d'artisanat le plus connu du Guatemala et lieu de traditions mayas.

Mon conseil :
S'y rendre les jours de marché (jeudi et dimanche) et, si possible, avec un ami Guatémaltèque qui connaît les prix locaux et vous évitera de vous faire arnaquer.
Mon avis

Je suis allé plusieurs fois à Chichicastenango, toujours les jours de marché, pour y trouver de l'artisanat : des costumes traditionnels, des tissus, des nappes, des vêtements... Il y a vraiment de tout. Je signale notamment les beaux masques des nahuales (daim, jaguar, etc.). Etonnant mais très révélateur, l'église catholique est un lieu de pratiques syncrétiques, où l'on honore notamment le saint païen Maximón : construite au mitan du XVIe siècle, puis restaurée à plusieurs reprises par la suite, l'église est incontournable. Sur ses marches, des musiciens jouent de la marimba, des gens brûlent des encens ou vendent toutes sortes de choses : fleurs, écharpes, bracelets, etc.

L'intérêt de Chichicastenango est d'appréhender la culture indigène des hautes-terres du Guatemala, le lieu témoignant de la vivacité des traditions dans le monde indigène.

Quoique le lieu soit un incontournable de la plupart des voyages au Guatemala, le manque d'infrastructures hôtelières de standing, m'apprend une responsable de l'Institut national du tourisme (Inguat), en fait une destination favorite des  mochileros (routards sac au dos, quoi), souvent moins regardants sur l'hébergement, même si, à la vérité, la destination convient aux touristes de tout âge.

Kalagan Grand Voyageur
25 avis rédigés

Le plus célèbre marché indigène du Guatemala.

Mon conseil :
Une visite à faire uniquement les jours de marché, c'est-à-dire le jeudi et le dimanche, éventuellement depuis le lac Atitlán.
Mon avis

Surnommée « Chichi » par les Guatémaltèques, cette ville indigène des hautes terres (département du Quiché) est un des lieux les plus fréquentés par les touristes lors de leur voyage au Guatemala, présent sur de nombreux circuits de tour-opérateurs.

Cela n'en fait pas nécessairement un lieu de tourisme de masse : Chichi a su conserver son caractère authentiquement indigène et, du marché d'artisanat et de produits traditionnels à l'église témoignant du syncrétisme maya/catholique, elle est marquée profondément par la culture indigène, héritière de la culture maya préhispanique.

J'ai souvenir d'une gaie agitation dans la ville et d'un marché qui mérite en effet le déplacement. Je n'y ai passé qu'une journée, faisant l'aller-retour le jour même depuis le lac Atitlán : c'est une option que je conseille, n'estimant pas que la ville mérite un séjour plus long.

Circuits et séjours Chichicastenango