Destinations
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Lívingston

Guide de voyage Guatemala

Infos pratiques sur Lívingston

  • Rencontres locales
  • Plage / Station Balnéaire
4 / 5 - 2 avis
Comment y aller ?
De 7 à 10 h au total depuis la capitale (prendre un bateau depuis Rio Dulce ou Puerto Barrios)
Quand partir ?
De novembre à mai
Durée minimum
2 à 3 jours

Avis des voyageurs sur Lívingston

Mikaël Faujour Grand Voyageur
37 avis rédigés

Une ville à part, au cœur de la culture garífuna.

Mon conseil :
Idéalement, trouver un hôtel avec bungalows, riverain avec plage, un petit peu à l'écart de la ville même et jouir d'une divine tranquillité.
Mon avis

Son nom fort peu hispanique résume presque symboliquement le caractère « à part » de cette ville par rapport au reste du Guatemala. Physiquement, tout d'abord, puisque, coupée du réseau routier national, on n'y accède qu'en lancha, notamment depuis Puerto Barrios. Ethniquement ensuite, car alors que le reste du pays est peuplé majoritairement d'Indigènes, de métisses ( Ladinos ) et de Blancs issus ou bien de la vieille oligarchie coloniale ou de vagues de migrations plus récentes, la Caraïbe guatémaltèque compte une nombreuse population noire. Culturellement enfin, quoique pas exclusive à Lívingston, puisque la côte caraïbe du Guatemala fait partie d'une zone transfrontalière où vit une culture d'ascendance africaine (apportée, dit-on, d'esclaves noirs enfuis des îles concentrationnaires des Caraïbes) : la culture garífuna, qui s'étend depuis le Bélize voisin jusqu'au Nicaragua et passe par le Honduras, soit une large frange de la caraïbe centre-américaine.

À Lívingston, lieu paisible et particulièrement propice à la détente, la culture garífuna est partout palpable : quand on se promène, la très belle musique garífuna (qui contraste d'autant plus agréablement avec les abominations beaufesques du reggaeton ou les kitscheries évangéliques) est audible un peu partout ; les plats typiques, dont l'inévitable tapado (bouillon de crustacés, poisson, au lait de coco et à la banane plantain), sont évidemment très caractéristiques de la gastronomie littorale. Le soir, des fêtes dansantes permettent d'autant plus de prendre la mesure de cette culture et de sa musique qui sont entrées au Patrimoine mondial immatériel de l'Unesco en 2008. Difficile de ne pas considérer Lívingston comme un lieu incontournable lors d'un voyage au Guatemala, tant ses hôtels à bungalows donnant sur la plage, sa tranquillité, sa lenteur et sa mer bleue (si du moins elle n'est pas excessivement agitée) en font un enchantement.

Kalagan Grand Voyageur
25 avis rédigés

Bienvenue aux Caraïbes guatémaltèques !

Mon conseil :
Arrivez de préférence au matin pour chercher un bon hôtel avec accès à la plage, si possible un peu à l'extérieur de la ville.
Mon avis

C'est à l'improviste qu'avec un groupe d'amis, nous avons séjourné quelques jours à Livingston, lors d'un voyage de 2 semaines en minibus dans tout le pays.

Livingston est une des plages les plus réputées du pays. Pas spécialement parce que le sable est fin et l'eau bleu transparent (ce n'est pas la cas partout), mais plutôt pour cette ambiance toute particulière : à Livingston vivent les Garifunas, un peuple issu des migrations d'esclaves depuis l'Afrique centrale et de l'Ouest. Le métissage culturel latino-africain donne donc à Livingston et aux villages alentours une ambiance unique, entre la jungle et la plage.

Il fait très chaud à Livingston : quand le soleil battait son plein, je préférais faire la sieste et conserver mon énergie pour le soir, plus frais. Lors de votre voyage au Guatemala, votre passage à Livingston ne ressemblera à aucune des autres aventures que vous vivrez dans le pays. La ville n'est accessible qu'en bateau depuis Rio Dulce ou Puerto Barrios.

Circuits et séjours Lívingston