Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Dilidjan

Guide de voyage Arménie

Infos pratiques sur Dilidjan

  • Etape de randonnée / Trek
  • Montagne
  • Station de ski
  • Lieu ou Monument historique
4 / 5 - 3 avis
Comment y aller ?
A 1h20 de route au nord d'Erevan
Quand partir ?
L'été ou l'hiver
Durée minimum
Un jour

Avis des voyageurs sur Dilidjan

Timothée D. Grand Voyageur
718 avis rédigés

Ville thermale de l’est du pays, Dilidjan est surnommée la Petite Suisse, du fait de sa belle architecture traditionnelle et de sa position dans les montagnes.

Mon conseil :
Si vous passez par Dilidjan, vous pourrez visiter le musée de l’histoire locale qui retrace le passé de la ville jusqu’à aujourd’hui.
Mon avis

Surnommer la ville de Dilidjan la Suisse d’Arménie ou la Petite Suisse est peut-être un peu exagéré, néanmoins, je dois reconnaître que Dilidjan est sans aucun doute l’une des bourgades les plus plaisantes du petit pays. Ville thermale, Dilidjan est perchée dans les collines verdoyantes du parc national de Dilidjan et dévoile une adorable architecture traditionnelle avec ses maisons en bois aux toits pentus, ses rues pavées escarpées et son panorama sublime sur les montagnes environnantes.

Destination touristique arménienne pendant le communisme, elle attirait toute l’intelligentsia du pays. Dilidjan est aujourd’hui toujours aussi prisée et ça se voit à ses nombreux hôtels et pensions qui accueillent des groupes de visiteurs toujours plus nombreux. Vous serez en outre à quelques kilomètres d’incroyables monastères comme Haghartsin ou Goshavank, ce qui fait de Dilidjan une très belle base pour explorer la région environnante.

Ines Sancelot Grand Voyageur
35 avis rédigés

Surnommée la petite « Suisse » arménienne, Dilidjan est située à 100 km au nord est d’Erevan. Cette petite ville mérite le détour lors de votre voyage en Arménie.

Mon conseil :
Passez-y au moins deux nuits. Dilijan est une petite ville charmante entourée de montagnes, avec à la clé la visite incontournable des monastères.
Mon avis

J’ai passé trois jours à Dilijan à explorer les environs avec 40 centimètres de neige (c’était fin novembre), j’ai adoré !

Pour les amateurs de randonnées, Dilijan est l’endroit parfait. La plupart de vos balades dans cette région vous conduit aux monastères, souvent perchés en haut des montagnes avec une vue incroyable de la vallée. Le parc national vaut également le coup d’œil, de belles randonnées dans un décor alpin vous y attendent.

Personnellement, malgré une neige poudreuse jusqu’aux genoux, je garde un beau souvenir de Dilijan. J’ai réservé mes nuitées dans une maison d’hôtes à quelques mètres du centre-ville. Si vous souhaitez vous imprégner davantage de la vie locale, c’est un excellent moyen. La plupart du temps, ils vous proposent de partager avec eux le petit déjeuner et le dîner.

Le soir, la ville est plus calme, néanmoins il y a quelques restaurants. Si vous avez des notions de russe, les restaurateurs seront encore plus ravis de vous accueillir.

Rémi Manesse Grand Voyageur
81 avis rédigés

Qualifiée de "Suisse d'Arménie", la petite ville de Dilidjan charme par ses maisons de pierre et de bois plongées dans la verdure. 

Mon conseil :
La ville est composée de deux parties : l'une soviétique (à l'ouest) et l'autre historique (à l'est). Bien que chacune ait un intérêt, il est préférable de privilégier la partie historique pour se loger et se restaurer. 
Mon avis

Si l'onvoyage en Arménie pendant la période estivale, Dilidjan se présente comme une étape salutaire pour trouver un peu de calme et de fraîcheur.

La ville se visite assez rapidement (une après-midi suffit). Néanmoins, cela vaut la peine de passer une nuit sur place pour s'imprégner de la quiétude du site et profiter de la cuisine locale dans l'un des restaurants de la ville ou chez l'habitant lorsque l'on a opté pour une chambre d'hôte.

Par ailleurs, Dilidjan est située dans un parc national qui se prête bien aux promenades que ce soit au lac Parz ou au magnifique monastère de Haghartsin datant du XIIIe siècle. Le monastère est un peu éloigné de Dilidjan, mais il est possible de s'y rendre en taxi depuis la ville. Une autre option consiste à demander au taxi de nous laisser en bas de la route qui conduit au monastère. Cette randonnée dure 2 bonnes heures avec un dénivelé parfois assez fort. Il faut donc prévoir suffisamment d'eau mais cela vaut le coup.

La route serpente dans la forêt et des petits abris pour faire des pique-nique y ont été aménagés. Nous sommes d'ailleurs tombés sur une famille qui nous a invités à partager le repas avec elle. C'était l'une des rencontres les plus surprenantes et les plus inattendues du voyage. 

Circuits et séjours Dilidjan