Mon espace personnel

Itinéraires au vert dans le Tavush

Au cours de votre voyage en Arménie, vous comprendrez vite pourquoi tant de cadres de l'époque soviétique prenaient leurs vacances d'été dans le Tavush ! Avec ses forêts, ses alpages, son climat tempéré, toute la région est un grand bol d'air. En perspective, des flâneries dans de petites villes thermales, des randonnées dans des canyons et des montagnes luxuriants, la découverte de superbes monastères médiévaux.

Dilidjan, petite capitale d'été

La petite ville de Dilidjan a retrouvé aujourd'hui toute la splendeur qu'elle avait à l'époque soviétique, alors que tout Erevan - notamment ses artistes et ses intellectuels - venait s'y détendre en été. En 2007, un programme a entièrement réhabilité son patrimoine ancien. Avec ses maisons en pierres et boiseries apparentes, ses berges de la rivière Aghtsev, Dilidjan est dotée d'un cachet certain. Emplie de boutiques, cafés, et restaurants, elle fait figure d'un petit paradis de moyenne montagne, entourée de forêts de charmes et de hêtres et de doux sommets. Vous perdrez volontiers votre temps dans cette ambiance, si agréable aux beaux jours, avant de sillonner sa plantureuse région. Et vous goûterez la rafraîchissante eau minérale de Dilidjan, adorée dans tout le pays, ainsi qu'à la délicieuse cuisine locale...

Lacs, prairies et forêts

La région de Dilidjan est l'apanage du randonneur. Le bassin versant de la ville, sur les monts Pambak et Chamchadin, est couvert par le Parc National de Dilidjan. De multiples itinéraires de randonnée y sont possibles, aux quatre points cardinaux de la ville. Un circuit emblématique est celui qui mène au très serein lac Parz, un très joli lac de moyenne montagne entièrement entouré d'une forêt de feuillus.

Lac de Parz

Plus au sud, vous rejoindrez à travers de beaux alpages de montagne le splendide monastère de Goshavank, qui compte parmi les plus belles réalisations architecturales du pays. Depuis Dilidjan toujours, dans l'autre direction, vous pourrez randonner jusqu'à l'admirable monastère d'Haghartsin, niché dans son écrin de verdure, avec ses églises dont l'image est souvent utilisée pour représenter l'Arménie. Vous pourrez encore remonter la rivière Aghtsev au coeur des Monts Pambak ou vous lancer à la recherche d'autres monastères perdus : Jukhtak, Matosavank... Randonner au printemps est une joie pour tous les amateurs de fleurs sauvages, qui recouvrent forêts et prairies dans le parc.

Beaux circuits autour d'Idjevan

En aval dans la vallée de l'Aghtsev, la capitale du Tavush, Idjevan, dévoile une ambiance moins montagneuse, mais un climat plus chaud que sa comparse des hauteurs. Ville viticole, entourée de vignes et de forêts, Idjevan réserve aussi de belles surprises, comme son Musée du Vin, et n'en constitue pas moins une autre base privilégiée pour randonner au vert dans le Tavush. Le sanctuaire national d'Idjevan couvre des très belles portions des Monts Idjevan et Nalteket. Le clou paysager de la région est le très sauvage canyon de Yenokavan, une véritable jungle caucasienne qui vous permettra une immersion totale dans une nature grandiose. Depuis Idjevan encore, de nombreux sites historiques s'offriront à vous, comme les monastères de Kirants ou Makaravank.

Nicolas Landru
264 contributions
Mis à jour le 16 mars 2016