Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Conseils pour rencontrer les Hakkas dans les Tulous

Rendre visite aux Hakkas dans le sud de la Chine, c’est un peu participer à la préservation des particularités culturelles d’un peuple. A condition bien sûr de respecter les modes de vie locaux. Le tourisme apporte en effet des fonds supplémentaires alloués à l’entretien des villages. Il permet surtout la sauvegarde des habitations traditionnelles appelées Tulous, ces immenses bâtisses d’argile construites en cercle, très originales, dont l’architecture étonne par ses courbes inhabituelles.

Si vous passez par Hong Kong, je vous conseille d’envisager une escapade sur quelques jours pour profiter d’une visite de cet endroit à la fois mystérieux et attirant qui vous surprendra assurément. 

Une journée dans le Tulou de Tian Luo Keng

Pour découvrir les Tulous, j’ai commencé près de la ville de Zhangzhou, sur l’un des plus beaux sites appelé Tian Luo Keng. Construit en 1662, le lieu est classé au patrimoine Mondial de l’Unesco et peut abriter jusqu’à 600 personnes. Tout cela en fait un ouvrage exceptionnel.

Le haut des collines du parc est le meilleur endroit pour profiter de la vue sur les toits arrondis des habitations et visualiser les structures circulaires des maisons. Comme des ruches, celles-ci renferment un village à l’intérieur.

Ensuite, je suis descendue à pied à travers la nature. Arrivée en bas, les Hakkas m’ont accueillie chaleureusement. Vous verrez, leur générosité est palpable et ils montrent beaucoup de disponibilité pour faire visiter leur lieu de vie. Ils m'ont même invitée à déjeuner. Ne dites surtout pas non si l’occasion de présente à vous !

Les cuisines se trouvent à l’extérieur des maisons. Elles sont disposées au centre du Tulou, de façon assez originale. Les dames sourient franchement et cette rencontre avec des coutumes si différentes a de quoi étonner. C’est pourtant bien la réalité. Mes hôtes furent particulièrement aimables. Ils n’avaient pas l’air stressés par l’affluence des visiteurs ni agacés par les Chinois qui mitraillent le lieu de photos.

Tulou, bâtiments impressionnants du Sud de la Chine ! @flickr cc kudumomo

Dormir dans le village de Taxia

La journée passe et le programme continue non loin de là dans le village de Taxia. J’y suis restée une nuit pour vivre une expérience à part. Ici, se nichent un très beau temple des ancêtres et des paysages verdoyants. De nombreux films chinois ont été tournés dans les environs.

La vie paysanne et communautaire suit son cours malgré les touristes. Les lumières du soir commencent à apparaître. Elles confèrent à ce Tulou une atmosphère familiale et hors du temps. On y cuisine tout en discutant avec les voisins. On entend le bruit de la télé et le bazar des habitations attenantes. On se ressource dans l’antre d’une chambre constituée principalement de bois. Il ne faut pas craindre la promiscuité ni le bruit. Néanmoins, on se sent vite à l’aise dans une telle ambiance...

Emilie Joulia
24 contributions
Mis à jour le 7 mars 2016