Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Les villes d'eau du Nord Caucase

Si le Caucase russe fait souvent parler de lui à l'étranger pour son agitation politique, bien des Russes lorgnent vers le kraï de Stavropol, au centre de la région, pour partir en vacances dans le district dit Eaux Minérales du Caucase. La région détient, dans un rayon de 40 km, un quatuor de villes thermales qui comptent parmi les destinations majeures du sud de la Russie. Piatigorsk, Kislovodsk, Yessentuki et Jeleznovodsk sont liées à l'imaginaire romantique du XIXe siècle, quand l'aristocratie se retrouvait dans ces prestigieuses villes d'eau. Le climat tempéré, voire chaud pour des critères russes, ainsi que la qualité des eaux et l'élégance des infrastructure attirent encore et toujours un public thermaliste qui ne se dément pas.

Piatigorsk, le Baden-Baden russe

Avec ses quelques 150 000 habitants, Piatigorsk est la capitale de la région d'exception Eaux Minérales du Caucase, zone touristique et thermale qui résonne de façon particulière pour tous les Russes. Au cœur de la littérature romantique de Pouchkine et de Lermontov, Piatigorsk résonne aux oreilles russes comme confort, agrément, détente, élégance, mondanité. Si le thermalisme n'a plus le même essor que naguère, Piatigorsk est sans conteste un cadre privilégié pour séjourner dans le Caucase russe et s'imprégner de cette part souvent méconnue à l'étranger de la culture du pays.

Naturellement, comme les bains fonctionnent, vous pourrez vous adonner au farniente et à la détente dans les spas locaux. Piatigorsk est aussi une base idéale pour randonner et profiter de la montagne, grâce au téléphérique du Mont Matchouk et aux beaux versants des montagnes qui entourent la ville.

Le Parc Thermal de Kislovodsk

Parmi les attraits de la région, le très grand Parc Thermal de Kislovodsk est l'un des plus populaires. C'est un parc élégant et verdoyant, centré sur une très belle galerie thermale, Nazran, une grande halle emplie de fontaines qui permettent de goûter à différentes eaux. Au bord de la rivière, le parc est souvent animé par la présence de musiciens, artistes et marchands. Plus loin, le Parc de Kislovodsk constitue une incursion dans la nature du Caucase : vous pourrez grimper sur les hauteurs, à pied ou en téléphérique, et embrasser des vues somptueuses sur la plaine et le reste de la chaîne. Par beau temps, vous pourrez tutoyer le Mont Elbrouz, plus haut sommet d'Europe (5642 m).

Le charme des petites stations

Bains de Yessentouki

Sorti(e) de Piatigorsk et Kislovodsk, le train vous amènera dans les deux autres stations qui constituent la région Eaux Minérales du Caucase. Endormie, sereine, propice à la flânerie, Iessentouki possède ce cachet quelque peu mystérieux que détiennent certaines villes d'eaux. Dotée de plusieurs établissements thermaux, dont les célèbres bains de boue Semachko, elle est verdoyante avec ses parcs, ses fontaines d'eaux minérales, ses cafés et restaurants qui sont autant d'invitation à la détente.

Jeleznovodsk aussi a ses bains, ses rues arborées, son parc thermal et une belle montagne, le Mont Jeleznaïa, d'où admirer un superbe point de vue.

Nicolas Landru
264 contributions
Mis à jour le 12 juillet 2016