Nous restons à votre écoute du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00
Mon espace personnel
Service voyageur
Nous restons à votre écoute du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00

Un road-trip à travers ponts et îles du Danemark

Depuis l'ouverture de ponts routiers en 2000, la Suède et par extension les pays du Nord sont reliés au Danemark et au reste de l'Europe continentale. Ces ponts, longs, incitent facilement à la rêverie et sont de parfaits sujets de road-trips !

La géographie du Danemark

Le Danemark est essentiellement composé d'îles au nombre de 443, dont les deux plus grandes sont Fionie et Seeland, relativement proches d'une quinzaine de kilomètres. Le Jutland est considéré comme la partie continentale du pays, car elle est rattachée à l'Allemagne et par extension au reste de l'Europe continentale. Quant à Bornholm, une autre île, plus petite, elle est clairement éloignée des autres parties composant le Danemark.

Alors, comme on pourrait en douter, un pays si insulaire se dote forcément de ponts dont certains, impressionnants, font plusieurs kilomètres. Ils sont accessibles en voiture et parfois même en train. De quoi inciter à la rêverie pour les emprunter mais aussi à vider son porte-monnaie pour ceux payants.

Pont de l'Øresund

Les ponts entre le Jutland et la Fionie

Si vous arrivez d'Europe continentale, vous traverserez le Jutland et aborderez les premiers ponts pour atteindre la Fionie.

Avec le nouveau pont du Petit Belt, long de 1770 m et construit en 1970, l'ancien pont du Petit Belt a vu son trafic se décongestionner et c'était l'objectif recherché de cette construction. Il faut bien admettre qu'au niveau esthétique ce nouveau pont est une réussite. La route européenne 20 l'emprunte et la chaussée est chauffée afin de limiter les risques de verglas ! L'ancien pont du Petit Belt est toujours en circulation mais à la fois pour un trafic routier et ferroviaire, je vous conseille plutôt de prendre le nouveau. Ainsi, Odense est à portée de main du Jutland.

Le pont entre la Fionie et le Seeland

Continuons ensuite vers le Seeland, l'île de la capitale, Copenhague. La liaison du Grand Belt, un ensemble de ponts et d'ouvrages long de 18 km, permet de relier par voie routière et ferroviaire les deux plus importantes îles du pays. Ouverte en 1998, elle est payante, se décompose entre un premier pont vers l'île de Sprogø, ensuite un pont suspendu pour quitter cette dernière puis finalement un tunnel pour arriver sur Seeland. Copenhague est maintenant accessible !

D'autres ponts

Le pont de l'Øresund, reliant Copenhague à Malmö en Suède, est long de 7 km mais ne correspond pas à la totalité des ouvrages réalisés pour relier les deux pays. Il faut aussi compter un tunnel long de 4 km débouchant sur une île artificielle de la même distance, côté danois, avant d'aboutir sur le pont. Son franchissement est symbolique, passerelle entre la péninsule scandinave et l'Europe continentale.

Enfin, le pont de Farø reliant l'île de Seeland à Falster est tout aussi intéressant à emprunter pour sa longueur de 3 km.

Emmanuel Maisonneuve
108 contributions
Mis à jour le 6 avril 2016