Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

À la conquête du Pico Ruivo

Pour tous les randonneurs qui se retrouvent sur l'île, la montée vers le Pico Ruivo est l'étape à accomplir. Trois chemins mènent au plus haut sommet de l'île avec des degrés de difficulté différents.

L’ascension vers le Pico Ruivo depuis Pico do Arieiro

La route la plus compliquée pour rejoindre le plus haut sommet de l’île est celle qui part de Pico do Arieiro. Localisé à une vingtaine de kilomètres de Funchal, le Pico do Arieiro est facile d’accès, un large parking permet même d’y aller en voiture. Le Pico do Areiro est le troisième plus haut sommet de l’île, il offre déjà une très belle vue sur la vallée.

Une fois la voiture déposée, commence la véritable ascension. Une marche de 12 kilomètres au milieu de la montagne et un dénivelé de plus de 900 mètres avec de nombreux escaliers, mais qui offrent des vues sur des paysages surprenants tout le long du trajet. La randonnée bien que relativement difficile pour les personnes peu sportives et non habituées à la marche, est assez fréquentée. Les locaux conseillent de faire la montée très tôt le matin pour profiter de la tranquillité et de la paix qu’offre la montagne. Le chemin est parsemé de passage dans des tunnels, il est indispensable de penser à sa lampe torche avant de partir.

L’ascension vers le Pic oRuivo depuis Achada da Teixeira

Pico Ruivo

C’est l’un de deux autres chemins qui mènent au Pico Ruivo. De loin, c’est le plus fréquenté et le plus facile pour rejoindre le sommet de l’île. Pour arriver jusqu’au point de départ, il faudra d’abord aller jusque la ville de Santana. En arrivant dans la petite ville, il y a sur la gauche une indication pour rejoindre le chemin. Après avoir laissé la voiture sur le parking, la montée commence. Le gros avantage de ce parcours est que lorsque vous entrez sur le chemin, vous êtes déjà à plus de 1500 mètres d’altitude. En 1h30 de randonnée au milieu de la montagne et dans la flore sauvage, vous rejoindrez le sommet. Depuis la levada, vous pourrez admirer les paysages donnant sur la vallée de Ribeira Seca et le Pico das Torres. Au loin, vous pourrez aussi apercevoir le Pico Arieiro.

Attention à la météo

À 1800 mètres d’altitude, les températures sont bien plus basses qu’à Funchal ou qu’à Santana, il est donc indispensable de penser à bien se couvrir. Aussi, comme partout sur l’île de Madère, le climat est très changeant d’heure en heure. Avant de commencer l’ascension, vérifiez bien la météo. La randonnée sous la pluie, spécialement depuis le Pico de Ariero, peut s’avérer dangereuse.
Aussi, si vous en avez la possibilité, commencez la balade très tôt. À partir de la mi-journée, le sommet a tendance à se couvrir, la randonnée se fera donc en grande partie dans les nuages et la vue si impressionnante depuis là-haut sera en partie bouchée, dommage !

Adeline Haverland
63 contributions
Mis à jour le 25 février 2016