Mon espace personnel

Argyll et l'île d'Islay : la côte ouest de l'Ecosse.

Partez à la découverte des régions occidentales de l’Écosse, avec Argyll et l'ile d'Islay !

Argyll

Si votre voyage en Écosse vous fait passer par la côte occidentale du pays, peut-être aurez-vous alors envie de vous y arrêter quelques temps et de la découvrir en profondeur : en effet, la région d’Argyll le mérite bien !

A pied, en vélo, en bus, en voiture ou en calèche, c’est toujours un plaisir que d’explorer cette riche et belle région. Les nombreux châteaux qui s’y trouvent feront le plaisir de toute la famille, avec notamment les imposants Sween, Dunstaffnage, Duart ou encore Rothesay et son enceinte circulaire, construction unique dans le pays.

La péninsule de Moa

Les 3000 kilomètres qui composent sa côte n’offrent pas seulement de superbes paysages dignes d’être immortalisés : ils cachent également de charmants petits villages où il fait bon s’arrêter manger du poisson ou des fruits de mer, comme à Dunoon (Péninsule de Cowal), Tighnabruaich ou Lochgilphead (villages dont les noms témoignent de l’importante culture gaélique encore profondément ancrée dans la région d’Argyll !).

Enfin, les nombreuses réserves naturelles seront de parfaites destinations pour une journée de balade en pleine nature, d’observation des oiseaux (c’est un paradis pour les ornithologues ) ou de simple farniente : Creenan, Bute ou Tayvallich.

L’île d’Islay, entre nature et Whisky

Pendant votre voyage à travers l’Écosse, vous n’aurez pas manqué de remarquer la nature et le Whisky sont deux éléments majeurs du patrimoine national (et international). Si vous êtes amateurs de l’un et de l’autre alors l’île d’Islay est faite pour vous !

Ile la plus méridionale de l’archipel des Hébrides, surnommée (à juste titre) “La reine des Hébrides”, Islay saura vous charmer par sa nature surprenante et variée, par son calme apaisant et par la vivacité de ses traditions, à commencer par la production locale de Whisky, mondialement réputés pour leur goût unique de tourbe dont Bowmore est peut-être le plus fameux (depuis 1779).

Les amateurs d’ornithologie seront aux anges, notamment dans la réserve naturelle de Loch Gruinart où de nombreux oiseaux viennent nicher, avec les bernaches en invitées régulières. De nombreux sentiers informatifs permettront à tous d’en apprendre plus tout en découvrant les spécificités de la géologie locale : de superbes moments en perspectives !

Cedric Tinteroff
144 contributions
Mis à jour le 11 août 2015