Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Covid-19 Evaneos vous informe
Madagascar

La question du pourboire ou le juste prix !

Le voyage jusqu'à Madagascar représente un budget non dérisoire par rapport à bien d'autres destinations. En revanche, une fois arrivé sur la Grande-Ile, vous aurez l'impression d'être soudain fortuné, en brassant des liasses de billets. Le coût de la vie étant extrêmement bas, vos dépenses resteront très faibles (1 nuit contre 1 à 3 euros et un repas pour 1 €), sous réserve que vous vous adaptiez au standard local. Ainsi, 300 euros vous suffiront pour un séjour d'un mois entier.

A Madagascar, le pourboire, ancienne tradition française coloniale, est aussi répandu que les fady. Il est donné en échange de tout service rendu. Son montant s'élève, bien entendu, en fonction de votre satisfaction, tout en restant à votre libre appréciation.

L'argent n'est pas tabou, mais l'ariary a de l'odeur et de la valeur...

Si les Malgaches ne versent pas plus de 200 ariary, soit 10% des revenus les plus bas, le touriste, lui, fait en général preuve de bien plus de générosité qu'il ne ferait dans son propre pays et peut ainsi offrir de 1000 jusqu'à 10000 ariarys.

Les agences réceptives et les tours opérateurs vont conseilleront de livrer des sommes astronomiques : 5 à 10% de l'addition dans un restaurant, 1 à 2 euros pour les bagagistes, 5 euros par jour pour les chauffeurs et 10 euros pour un guide.

Mais, si cela représente peu dans votre votre budget d'Occidental, gardez à l'esprit que ces chiffres ne sont pas du tout réalistes ni proportionnels aux revenus et besoins de la population locale. D'autant plus si vous voyagez en groupe et que l'ensemble des personnes qui composent celui-ci donne la même chose que vous.

En multipliant par 15 ou 20 le tarif moyen, vous favorisez la mendicité et augmentez toutes les chances que le touriste soit harcelé à tous les coins de rue.

Marché à Madagascar

Télécharger gratuitement le guide Madagascar à imprimer !
Au programme : conseils utiles, quand partir, informations pratiques...
Télécharger mon guide Madagascar

Conseils pour agir en "bon" Vazaha...

Dans les aéroports, les bagagistes qui portent le gilet officiel reçoivent généralement  200 ou 300 ariarys. Au restaurant, laissez 500 ariarys seulement ou encore 1000 ariarys dans un restaurant un peu plus gastronomique, ce qui sera suffisant pour exprimer votre satisfaction. Si vous considérez le taux officiel - l'euro étant estimé à 3000 ariarys - offrir un pourboire d'un euro équivaut à verser un quart du prix du repas rien que pour le service : un don bien démesuré par rapport au coût véritable de ce dernier !

Lors d'un voyage à Madagascar, au-delà de cette tradition monétaire instaurée lors de l'époque coloniale, il existe une autre forme de remerciement qui fera bien plus d'un heureux : pensez à des gestes simples, comme celui d'offrir du shampooing, du savon, des bougies, des habits ou encore de la nourriture en échange du service rendu. Ainsi, non seulement cela vous évitera d'avoir à trouver une denrée rare, notamment en brousse : la toute petite coupure. Par contre, voici qui enrichira votre transaction d'un peu plus d'humanité pour des fins beaucoup plus utiles et sources de d'échanges avec un nouvel ami !

Servane Rig
16 contributions
Mis à jour le 7 mars 2016

Idées de circuits

  • Hors des sentiers battus
Magie du Canal des Pangalanes
Env. 10 jours à partir de 1 310 €
  • Hors des sentiers battus
La boucle Sud-Est en 4x4
Env. 24 jours à partir de 2 730 €
  • Hors des sentiers battus
Les trésors du Nord entre terre et Mer
Env. 15 jours à partir de 1 890 €
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage