Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Covid-19 Evaneos vous informe
Chelmno

Chelmno (Pologne)

Infos pratiques sur Chelmno

  • Rivière / Fleuve
  • Lieu ou Monument religieux
  • Musées
  • Château et forteresse
  • Lieu ou Monument historique
5 / 5 - Un avis
Comment y aller ?
A un peu moins d'1 h de Torun, en voiture ou en train
Quand partir ?
Toute l'année, bien se couvrir en hiver
Durée minimum
Un jour

Avis des voyageurs sur Chelmno

Nicolas Landru Grand Voyageur
264 avis rédigés

Chelmno est une des plus belles étapes dans la vallée de la Basse-Vistule, sur la route de Torun à Gdansk. Cette superbe ville médiévale héritée des chevaliers teutoniques arbore de beaux bâtiments en brique rouge, très préservés.

Mon conseil :
Effectuez la promenade des remparts ! Longs de 2 km, ce sont les seuls aussi bien conservés du pays. Entourant la vieille ville, ils offrent de superbes points de vue sur les ruelles historiques, les églises, l'hôtel de ville.
Mon avis

J'ai été vraiment ravi par Chelmno (dire "Khéoumno"), où j'arrivais un matin de janvier (-16 °C ce jour là) au cours de mes pérégrinations en Pologne du Nord, d'autant que je n'en attendais rien. Descendu du train qui m'amenait de Torun, j'ignorais que les Chevaliers Teutoniques, maîtres de la région au Moyen-Âge, y avaient laissé d'aussi beaux vestiges, aussi bien conservés.

Mon admiration pour l'architecture de Chelmno se mêla au froid vainqueur un petit quart d'heure après que je sois sorti du train. Je trouvais refuge dans une cantine populaire, et dégustais de providentiels Pierogis, véritable bouillotte pour moi, de quoi prendre des forces pour le reste de ma visite, que j'attendais avec impatience. Un jeune Chelmnien qui se réchauffait aussi me proposait de me guider à travers sa ville. Nous fîmes une promenade splendide, de l'élégant "Rynek" avec son superbe hôtel de ville du style de la renaissance polonaise italianisante, aux églises gothiques de brique rouge, typiques du style germanique du nord.

Après avoir remercié mon hôte, je me réfugiais une nouvelle fois, celle-ci dans un salon de thé. De nouveau ragaillardi, je faisais courageusement, les mains dans les poches, le tour des remparts et admirais toits et rues couverts de neige. Je remontais dans le train de Gdansk, bien heureux de mon étape...

Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage