Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Argyll

Guide de voyage Ecosse

Infos pratiques sur Argyll

  • Romantique
  • Plage / Station Balnéaire
  • Réserve naturelle / Observation de la Faune / Safari
  • Île
  • Point de vue
  • Etape de randonnée / Trek
  • Parc et jardin
  • Port
  • Montagne
  • Rivière / Fleuve
  • Lac
  • Culture (rizière, café, thé…)
  • Site Archéologique
  • Château et forteresse
  • Lieu ou Monument historique
  • Hors des sentiers battus
4 / 5 - Un avis
Comment y aller ?
A 1h25 en voiture depuis Glasgow
Quand partir ?
Du printemps à l'automne
Durée minimum
2 à 3 jours

Avis des voyageurs sur Argyll

Lisa Gaillard Grand Voyageur
120 avis rédigés

La région Argyll and Bute, au sud-ouest des Highlands, rassemble, du nord au sud, les villes d’Oban, Inveraray, Loghilphead, Dunoon, Campbeltown et des îles, comme Mull et Jura. Argyll était autrefois un comté d’Ecosse dont la capitale était Inveraray.

Mon conseil :
Prévoyez plusieurs jours pour explorer les merveilles de l'Argyll.
Mon avis

L'Argyll est une étape un peu hors des sentiers battus lors d'un voyage en Écosse. En effet, hormis Oban qui reste assez touristique, l'Argyll est relativement calme. Les autobus, qui proposent des visites guidées des Highlands, délaissent cette région pour suivre le loch Lomond et monter jusqu’à Fort William. Loin des foules, vous voilà donc dans une grande région présentant un bon condensé des richesses des Highlands de l'Ouest : cadre magnifique, avec la mer aux côtes découpées, des vallées, des lochs et des petites montagnes ; un patrimoine historique riche : on y trouve de nombreux châteaux (bien conservés ou en ruines) : du plus ancien Sween, (milieu du XIIe siècle), au plus récent, celui des ducs d'Argyll à Inveraray (XVIIIe siècle)… mais aussi, un nombre impressionnant de sites archéologiques dans la vallée de Kilmartin : cairns et pierres levées et, cachés dans la campagne, à Achnabreck, des pétroglyphes. Une sentier agréable vous emmène vers ces étranges cercles concentriques datant de plus de 5000 ans.

La géologie de l'Argyll est variée : l’île de Mull, par exemple, se compose de roche volcanique, celle de Staffa, au large d' Oban, est en basalte, les Slates Islands sont en ardoise. J'ai particulièrement adoré le bourg isolé d'Ellenabeich sur l'île de Seil, tout en ardoise, avec ses minuscules maisons blanchies à la chaux et accolées les unes aux autres.

L'Argyll, ce sont aussi 3000 km de côtes et des îles ; pas étonnant que son économie repose sur la pêche. Les distilleries de whisky comme à Oban ou à Campbeltown représentent l’autre richesse de la région. En visiter une en Écosse (pour moi, ce fut celle d'Oban) est incontournable pour tout voyageur qui s'intéresse à la culture écossaise.

Enfin, l'Argyll présente une faune exceptionnelle qui fait le bonheur des amoureux de la nature, comme l'île de Lunga avec ses colonies d'oiseaux. Grâce à tous ces trésors, le tourisme se développe, mais toujours timidement, dans cette région quelque peu oubliée.

Circuits et séjours Argyll