Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Un grand bol d'air frais dans les îles Aland

A mi-chemin entre la Suède et la Finlande, l'archipel d'Aland est un paradis pour les amoureux d'une nature imperturbable.

Un peu d’histoire

A la croisée de la mer Baltique, du golfe de Finlande et du golfe de Botnie, les îles Aland sont 6 700 îles qui ont un nom sur un total de plus de 20 000 îles. La plupart des îles sortant à peine de l’eau, il n’a pas été nécessaire de les nommer. Seules 65 îles sont habitées. Même si l’archipel fait partie de la Finlande, seulement 5% de la population a le finnois comme langue maternelle.

Lors de l’indépendance de la Finlande en 1917, les habitants des îles ont demandé en vain d’être rattachés au royaume de Suède, auquel ils s’identifiaient plus. Si la requête a été refusée, les habitants ont eu le droit de conserver leurs coutumes et traditions. Le suédois est donc la langue officielle des îles Aland, quelque peu nuancée par les dialectes suivant la localisation.

Mariehamn : capitale des îles Aland

C’est à Mariehamn que se trouvent le port – avec le fameux quatre-mâtsPommern – et la vie économique des îles Aland. Cette ville de pêcheur vit principalement du tourisme et de la vente des produits issus de l’artisanat local très développé. Cependant, ne vous attendez pas à une ville qui déborde de dynamisme comme c’est le cas dans les capitales des régions du continent : les îles sont un exemple de quiétude.

Iles Aland

Mariehamn concentre plus de 40% de la totalité de la population des îles Aland. Lorsqu’on s’éloigne de cette ville, on accepte de ne trouver plus que quelques villages champêtres et surtout beaucoup de prairies, de forêts, de plages de sable fin, bref, des étendues sauvages où le calme est roi.

Il est facile et plaisant de parcourir les îles à vélo. Les routes sont bien balisées et la géographie plane de l’archipel ne devrait pas trop vous essouffler. Un cadre parfait pour admirer les paysages. L’été, c’est dans les îles Aland qu’il fait le plus beau : on ne peut pas être plus au sud de la Finlande. On en profite pour mettre des shorts, piquer quelques têtes et faire du kayak. L’hiver, le climat est plus rude mais cela a ses avantages. La mer gèle et on peut alors passer d’une île à l’autre jusqu’à Turku en empruntant des routes de glace, insolite ! Et l’éternel ski de fond est toujours là pour vous réchauffer le cœur.

Sund : le cœur historique des îles Aland

A moins de 30 minutes de Mariehamn, la commune de Sund détient deux des sites les plus visités de l’archipel : le château de Kastelholm du XIVe siècle et la forteresse de Bomarsund du XIXe siècle. Ces deux sites font de Sund le cœur historique des îles Aland. Bombardés à plusieurs occasions pendant la guerre de Crimée et ayant un interdit de reconstruction sur le dos lorsque l’île a été démilitarisée, les monuments ne sont plus ce qu’ils étaient. Cependant, quoique en ruines, les murs encore debout laissent imaginer comme ils ont pu être imposants à l’époque. Sund est une étape historique intéressante si vous venez visiter les îles Aland.

Clémentine Camara
32 contributions
Publié le 8 janvier 2015