Covid-19 - Où voyager ?Découvrir
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Kars

Kars (Turquie)

Infos pratiques sur Kars

  • Montagne
  • Rivière / Fleuve
  • Lieu ou Monument religieux
  • Château et forteresse
  • Lieu ou Monument historique
4 / 5 - Un avis
Comment y aller ?
A 2h45 d'Erzurum en voiture
Quand partir ?
Toute l'année
Durée minimum
1 à 2 jours

Avis des voyageurs sur Kars

Nicolas Landru Grand Voyageur
264 avis rédigés

Kars, capitale du Caucase turc, est une ville déconcertante. Vieille ville orientale à moitié en ruine, centre au tracé orthogonal, ruines d'églises arméniennes, mosquées, forteresse... De la poussière et l'impression lancinante d'une ville des confins !

Mon conseil :
Saisissez l'opportunité d'être à Kars pour aller voir Ani, les ruines d'une ancienne capitale arménienne, un site fascinant dans une steppe de hauts plateaux à la frontière perdue de l'Arménie.
Mon avis

J'arrivais de Géorgie. J'avais transité par Trabzon et Erzurum. Arrivé à Kars, j'ai eu l'impression d'être rentré dans le Caucase. D'abord, de par la patte russe de ce centre-ville, érigé à l'époque coloniale, sur un tracé orthogonal, avec la noire pierre volcanique locale et des fantaisies décoratives néo-classiques.

Ensuite en raison de ce curieux sentiment d'ancienneté du lieu, resté quelque peu figé dans le temps. J'avais aussi lu Neige d'Orhan Pamuk qui se déroule à Kars ; je cherchais cette vieille ville qui était supposée abriter un ghetto kurde... En partie rasée depuis ! On voit encore très bien, au pied de la pittoresque et très imposante forteresse perchée, sur un méandre escarpé de la rivière, l'emplacement de la vieille ville.

Il reste encore des vestiges du vieux Kars : d'anciens bains, des églises arméniennes en ruine, des maisons délabrées, quelques unes restaurées, une église restaurée et reconvertie en mosquée, une autre mosquée. Le lieu est pittoresque et on s'y sent rapidement apprenti archéologue. Pour le reste, Kars diffuse une ambiance particulière, presque insulaire. Je me souviens surtout de la poussière soufflant de toute part, s'engouffrant dans les rues. Mais aussi des géniales lokantassas où l'on dégustait de si délicieux adana kabab...

Forteresse de Kars
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage