Covid-19 - Où voyager ?Découvrir
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Mer Noire

Mer Noire (Turquie)

Infos pratiques sur Mer Noire

  • Famille
  • Détente
  • Rencontres locales
  • Romantique
  • Plage / Station Balnéaire
  • Point de vue
  • Sport à Sensations Fortes
  • Port
  • Sport Nautique
  • Lieu ou Monument religieux
  • Indispensable
4 / 5 - 3 avis
Comment y aller ?
Trabzon est à 1h45 de vol depuis Istanbul
Quand partir ?
D'avril à octobre
Durée minimum
Un jour

Avis des voyageurs sur Mer Noire

David Debrincat Grand Voyageur
896 avis rédigés

Bordée au sud par les côtes de la Turquie, la mer Noire est immense, aussi étendue que son mythe. Voilà une occasion idéale de mettre des images réelles aux cours de géographie de notre enfance.

Mon conseil :
Où se poser sur les bords de la mer Noire ? Si Amasra est un très joli port, les plages à une vingtaine de kilomètres sont encore plus agréables.
Mon avis

« Papa c’est vrai que la mer Noire elle est toute noire ? » 28 ans plus tard j’ai profité d’un voyage en Turquie pour aller me rendre compte par moi-même et répondre enfin à l’interrogation de l’enfant que j’étais.

Je suis donc venu par bateau depuis Istanbul et une fois arrivé à l’embouchure je suis monté au sommet d’une colline à Anadolu Kavagi. De là-haut j’ai vu par moi-même. La mer Noire est… d’un bleu éclatant. Cela a beau être somptueux, mon âme d’enfant en a pris un coup. Mais pourquoi est-elle alors nommée ainsi ? D’après les historiens, les Ottomans basés plus au sud avaient défini des couleurs différentes pour les quatre points cardinaux. Noir pour le nord, le nom de cette mer était donc tout trouvé. Le mystère enfin mis à nu je vous conseille de rejoindre l’une des stations balnéaires de la côte. Les plus belles et plus agréables sont en Turquie. S’il vous prenait l’envie comme Kéraban-le-Têtu (héros de Jules Vernes) d’en faire le tour complet, il est aussi possible de barboter en Géorgie, en Russie, en Ukraine, en Roumanie ou en Bulgarie.

Timothée D. Grand Voyageur
718 avis rédigés

Bordant tout le nord du pays, la côte de la mer Noire révèle de nombreux sites magnifiques bien plus intimes que la côte méditerranéenne au sud du pays.

Mon conseil :
Si vous séjournez à Istanbul il est très facile de rejoindre la mer Noire au cours d’une petite excursion à la journée. Une belle expérience.
Mon avis

L’été venu et la belle saison arrivant, il semble que toute la Turquie et l’Europe regarde vers la côte méditerranéenne du pays, dont les grands complexes hôteliers se remplissent de touristes qui viennent profiter de l’incroyable environnement de côtes accidentées sublimes, mer turquoise et petites criques adorables. Pourtant l’autre grande côte du pays, bordant la mer Noire semble délaissée. C’est tant mieux selon moi !

Si la mer Noire ne bénéficie pas de paysages peut-être aussi pittoresques que la côte méditerranéenne, elle n’en est pas dénuée d’intérêts pour autant et la relative absence de touristes en est déjà un majeur ! Vous trouverez sans difficultés de petits villages de pêcheurs, vivant au rythme traditionnel, tandis que vers Trabzon, la grande ville de la côte de la mer Noire, les montagnes vertigineuses qui se jettent dans la mer vous offrent des paysages absolument splendides. Une destination sous-estimée, à ne pas négliger au moment de planifier un voyage en Turquie !

Rémi Manesse Grand Voyageur
81 avis rédigés

Peu visitée par les touristes, la mer Noire est l'un des secrets les mieux gardés de Turquie. 

Mon conseil :
Si l'on voyage à l'est de la côte, il ne faut pas louper les petits villages de pêcheurs et plantations de thé entre Trabzon et la frontière géorgienne.
Mon avis

J’ai du me rendre sur la côte est de la mer Noire un peu par hasard et je dois avouer que c’était vraiment une très bonne surprise. C’est dans cette région que pousse l’essentiel de la production de thé du pays (qui en est un grand consommateur). Le paysage de l’est de la mer Noire est donc très vert et ferait presque penser à l’Extrême Orient avec ces plantations de buissons parfaitement taillés, en terrasse. Autre curiosité, la côte égrène un nombre important de petits villages de pêcheurs dont l’architecture diffère beaucoup du reste de la Turquie. Il est possible de s’y arrêter pour manger du poisson fraîchement pêché. La côte est de la mer Noire compte également un site un peu oublié par les visiteurs lors de leur séjour en Turquie et qui est pourtant spectaculaire : le monastère de Sumela datant du XIIIe siècle et bâti à flan de falaises.

Entre la végétation, le ciel tourmenté (même en été) et les habitations, on a presque l’impression d’être dans un autre pays.   

Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage