Covid-19 - Où voyager ?Découvrir
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
La basilique Sainte-Sophie

La basilique Sainte-Sophie (Turquie)

Infos pratiques sur La basilique Sainte-Sophie

  • Lieu ou Monument religieux
  • Site Archéologique
  • Lieu ou Monument historique
  • Patrimoine Mondial de l'Unesco
  • Indispensable
4 / 5 - 2 avis
Comment y aller ?
En plein coeur d'Istanbul
Quand partir ?
Toute l'année
Durée minimum
Quelques heures

Avis des voyageurs sur La basilique Sainte-Sophie

Timothée D. Grand Voyageur
718 avis rédigés

Sûrement l’un des bâtiments religieux les plus importants au monde, Haghia Sofia, désormais désacralisée, abrite un musée.

Mon conseil :
Pour une visite plus complète et pour bien prendre conscience de la dimension historique de l’endroit, je vous conseille d’utiliser les services d’un guide local.
Mon avis

Trônant majestueusement dans la ville d’Istanbul, Haghia Sofia est sans aucun doute l’un des monuments les plus renommés et célébrés au monde. Construite au VIe siècle après Jésus-Christ et pendant très longtemps le plus grand bâtiment religieux au monde, Haghia Sofia fut pendant près d’un millénaire le centre de la vie religieuse chrétienne d’Orient, avant de devenir une mosquée suite à la chute de Constantinople en 1453. Désacralisée par Mustafa Kemal en 1931, elle abrite un musée qui célèbre son histoire tout bonnement exceptionnelle.

J’ai eu le souffle coupé en pénétrant dans ce lieu majeur de la vie culturelle et spirituelle depuis 1500 ans et quel incroyable message que de percevoir sur ses parois, ses mélanges d’influences de religions chrétiennes et musulmanes : un Jésus en mosaïque qui côtoie une inscription en arabe ou des minarets qui viennent compléter un bâtiment tellement byzantin. C’est sans aucun doute un incontournable d’un séjour en Turquie.

Basilique Sainte-Sophie à Istanbul
Sarah Louërat Grand Voyageur
18 avis rédigés

La basilique Sainte Sophie, construite au VIe siècle, a été changée en mosquée lors de la chute de Constantinople aux mains des Ottomans. Depuis 1934, elle est devenue le célèbre musée Hagia Sophia.

Mon conseil :
Pour bien comprendre et profiter pleinement de la visite, renseignez-vous à l'avance sur l'histoire du lieu ou apportez votre propre guide car on trouve assez peu d'information une fois à l'intérieur.
Mon avis

Dans le quartier de Sultanahmet, j'ai été frappée par la splendeur d'Hagia Sophia. Réputée pour sesmosaïques et son architecture incroyablement variée, j'ai tout de même été un peu déçue par ma visite, particulièrement par le manque d'informations claires sur ce que l'on voit. Je n'ai pas pu apprécier l'atmosphère du lieu, peut-être aussi à cause de la foule de touristes qui s'y pressait. Pour le même prix, j'ai préféré visiter le palais de Topkapi, juste à côté, dont les collections comportent de véritables trésors.

En revanche, le moment fort de ma visite d'Istanbul a été de me retrouver sur l'esplanade entre Hagia Sophia et la Mosquée bleue juste à l'heure de l'appel à la prière, qui retentit cinq fois par jour. Les deux bâtiments sont si proches que les voix des muezzins, plutôt que de risquer une cacophonie, se répondent l'une à l'autre. J'ai été littéralement immobilisée par la beauté de cette musique, c'est un moment à saisir.

L'intérieur d'Hagia Sophia
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage