Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Découvrir la nature au parc de Skaftafell et au Jokulsarlon

Pour tous les amoureux de la nature et de la randonnée, le parc de Skaftafell est un paradis. Le lagon glacé de Jokulsarlon, à quelques dizaines de kilomètres, est un moment fort pour la plupart de ses visiteurs. 

Le parc de Skaftafell

Ce parc national a été fondé en 1967. C'est le plus étendu du pays, il englobe l'immense glacier de Vatnajokull. Comme tous les parcs nationaux, lors de votre visite, pensez à respecter les lieux : pas de ramassage de fleurs ou de plantes, récupérer les déchets, et surtout ne pas sortir des sentiers pour éviter d'abîmer la végétation alentour.

Dans ce parc, il y a beaucoup de randonnées possibles et de lieux dignes d'intérêt. Vous pouvez avoir des informations supplémentaires sur les itinéraires et les conditions météorologique au centre des visiteurs. Voici quelques-uns de mes endroits préférés.

A une heure de marche (aller-retour), on peut aller au pied du glacier et de la langue glaciaire de Skaftafellsjokull. A l'opposé, la cascade de Svartifoss et ses orgues basaltiques très reconnaissables est facile d'accès, une randonnée d'1h30 permet d'y aller. En continuant jusqu'à Sjonarsker, vous pourrez admirer des panoramas superbes. Tout au long du sentier, vous croiserez différentes cascades, ainsi que des fermes anciennes, avec un toit en tourbe. En gagnant de la hauteur, vous aurez un point de vue sur la vallée et la langue glaciaire de Skaftafellsjokull. 

Nettement plus éloigné, les pics de Kristinartindor dominent le parc. Il faut compter une bonne journée de de marche pour y aller. Au nord du Skaftafell, on peut trouver des bancs de sables volcaniques à Morsaldalur.

Le volcan du Laki se trouve au sud-ouest du parc. L'éruption qui eut lieu en 1787 fut très impressionnante, le nuage de cendres qui en résulta couvrit une partie de l'Europe pendant plusieurs mois, causant entre autres de mauvaises récoltes. Cela ferait partie des causes de la révolution française. Le Lakaligar est difficile d'accès, il faut forcément un vehicule 4x4. Au bout d'une piste de 50 kilomètres, l'alignement de 135 cratères est assez impressionnant.

Parc de Skaftafell

Le lac de Jokulsarlon

Après le parc de Skaftafell, une escale à Jokulsarlon s'impose. Ce lac glaciaire, le plus grand d'Europe, est emblématique du pays, avec ses icebergs flottant à la surface. Quelque soit le temps, c'est toujours un spectacle magique de voir ces blocs de glace flottants sur une eau d'un bleu intense. Tout autour du lac, lorsque le temps est beau, des phoques se prélassent tranquillement, ou jouent sur les blocs de glace émergés. Les phoques ont un cri impressionnant, c'est surprenant et inattendu. On peut faire une partie du tour du lac à pied, sur la plage de sable noir, mais ne vous approchez cependant pas trop des phoques, ce sont des animaux sauvages qui ont besoin de tranquillité.

Le lagon est très populaire, et a servi de décor dans les films de Lara Croft et de James Bond (Die Another Day). En hiver, entre novembre et mars, vous aurez peut-être la chance de voir des aurores boréales au-dessus du lac.

Été comme hiver, Skaftafell et le Jokulsarlon sont des lieux accessibles aussi bien en bus qu'en voiture de tourisme. Ainsi, si l'on passe une semaine en Islande, on peut y aller aisément et découvrir de superbes panoramas.

Marielle Awad
138 contributions
Mis à jour le 12 août 2015