Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Que voir dans la campagne du Monténégro ?

Après avoir visité la côte du Monténégro, il faut s'élancer en voiture dans les montagnes et profiter d'un séjour rural. Que voir et que faire dans la campagne du Monténégro ?

Goûter aux produits locaux

Il n’y a pas que Kotor et Budva au Monténégro et il ne faut pas hésiter à s’éloigner de la côte pour s’en rendre compte. Au cours d’une excursion au parc national de Lovcen ou bien au parc national de Skadar, vous aurez la possibilité de traverser voire de loger dans la campagne monténégrine, entre lacs, rivières et grands espaces.

Profitez-en pour goûter aux bons produits locaux de la campagne ; ils sont souvent vendus sur de petits stands au bord des routes ou bien les fermes sont indiquées pour quelques emplettes ou un petit-déjeuner incongru. Dans les Lovcen par exemple, au petit village de Njegusi, on fait un délicieux jambon fumé, certes peu attrayant visuellement, mais succulent en bouche. Dégustez-le avec du fromage frais. Malheureusement, il est interdit aux producteurs de l’exporter dans les autres pays de l’Union Européenne en raison des normes d’hygiène (trop) strictes. Du côté de Skadar, c’est à la truite qu’il faudra goûter.

Le bon jambon fumé de Njegusi

Visiter l’ancienne capitale Cetinje

Cetinje, l’ancienne capitale royale du Monténégro plutôt charmante, est située au beau milieu de la campagne dans le sud du pays. Attention, ce n’est pas la capitale du pays mais quelques sites remarquables se visitent autour du monastère, comme la chapelle et le musée.

Il est surprenant de se balader dans sa rue principale (aux maisons colorées adorables !) car elle est complètement déserte et incroyablement propre. En plus, on se sent vraiment dans la nature ! Beaucoup de touristes choisissent d’y loger. Je vous conseille d’opter plutôt pour un gîte dans le parc de Lovcen ou de Skadar.

Sympathiser avec l'habitant

Lorsqu’on quitte la côte pour le Centre ou le Nord du Monténégro, on remarque que les hôteliers sont encore plus adorables qu’à Kotor ou Budva. Lors de mon séjour à Zabljak dans les montagnes du parc Durmitor, nos hôtes avaient fait gratuitement à tous les clients un bon cochon grillé.

Dans le Centre du Monténégro, on se sent vraiment seul au monde, notamment dans la région du canyon de Maganik ou bien dans le parc national de Biogradska Gora.

Je vous conseille aussi de loger chez l’habitant dans la campagne monténégrine et d’éviter soigneusement les hôtels modernes pour la clientèle d’affaires de Podgorica qui ne présentent aucun intérêt.

Julie Olagnol
173 contributions
Mis à jour le 15 janvier 2016