Covid-19 - Où voyager ?Découvrir
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Marvão

Marvão (Portugal)

Infos pratiques sur Marvão

  • Famille
  • Rencontres locales
  • Point de vue
  • Etape de randonnée / Trek
  • Montagne
  • Lieu ou Monument religieux
  • Fêtes et festivals
  • Musique
  • Musées
  • Château et forteresse
  • Lieu ou Monument historique
  • Hors des sentiers battus
4 / 5 - Un avis
Comment y aller ?
À 3 h de route de Lisbonne
Quand partir ?
Au début du mois de septembre, lors de la fête Romaria de Nossa Senhora de Estrela
Durée minimum
1 à 2 jours

Avis des voyageurs sur Marvão

Marie TSOUNGUI Grand Voyageur
219 avis rédigés

Petite ville blanche établie au sommet d’un éperon rocheux, face à l’Espagnole Valencia de Alcantara, Marvao est avant tout un site défensif, protégé par un château du XIIIe et du XVIIe siècle, et entouré de remparts.

Mon conseil :
Essayez de vous trouver à Marvao au début du mois de septembre, lors de la fête Romaria de Nossa Senhora de Estrela : des processions, de la musique, des danses et un feu d’artifice animent alors ses rues.
Mon avis

La découverte du site de Marvao a été pour moi une belle expérience : après 2 heures de route depuis Elvas, au sud, j’ai aperçu le sommet où elle est installée. À distance, la muraille qui ceinture la ville se confond avec la roche du relief, si bien qu’on imagine à peine que le site abrite de la vie. Arrivée à Portas de Rodao, l’une des quatre portes de la ville, j’ai mis pied à terre pour visiter tranquillement les lieux. J’ai été surprise par le calme des petites rues, flanquées de maisons blanches, qui cheminent jusqu’à l’église Santa Maria. Juste à côté se trouve le musée municipal.

J’ai préféré poursuivre mon chemin jusqu’au château, à l’ouest du village. Cette forteresse construite au XIIIe siècle, après que le site a été repris aux Maures par les chrétiens, a été restaurée et renforcée au XVIIe siècle. Elle est encore en parfait état, si bien qu’on comprend facilement pourquoi elle est surnommée « le nid d’aigle » : en montant sur ses remparts, j’ai pu observer toute la région alentour, et surveiller les voisins espagnols, à moins de 8 km de là ! À l’écart des principales routes touristiques, Marvao mérite toutefois un détour, lors d’un séjour au Portugal.

Les murailles et l'église Santa Maria de Marvao

Circuits et séjours Marvão

  • Hors des sentiers battus
L'intérieur des terres en Alentejo
Env. 9 jours à partir de 960 €
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage