Mon espace personnel

Voyage au coeur des chateaux de l'Alentejo

Les amateurs de calme trouveront dans l’intérieur de l’Alentejo leur paradis. Si vous aimez l’authenticité et la découverte des terroirs, la route des châteaux qui traverse la région en longeant la frontière espagnole est sans aucun doute faite pour vous.

L’Alentejo compte 2 lignes de châteaux construits en majorité au XIIIe siècle pour défendre la frontière portugaise. Une première ligne, dans les villes les plus proches de la frontière comme Elvas, Monsaraz ou Barbacena, et une seconde ligne un peu plus en retrait autour des villes de Beja, d’Evora ou d’Extremoz.

Marvão, un passage obligé

Impossible de ne pas être charmé par ce petit village à une centaine de kilomètres au nord d’Evora. Que ce soit pour le château fort du XIIe siècle, pour le couvent dont les murs sont recouverts d’azulejos ou pour la vue extraordinaire sur l’ensemble du territoire qui s’offre depuis le château, la ville de Marvão est un passage obligé pour qui visite l’intérieur de la région. Le château a été construit sur la colline la plus inhospitalière, abrupte, inaccessible et escarpée de la Serra do Sapoio, la ville est ainsi surnommée “le nid de l’aigle” à cause des murailles qui l'entourent encore aujourd’hui.

Les forteresses militaires

Les amateurs de forteresses militaires devront absolument faire un arrêt dans les villes d’Extremoz et de Beja. Avec de grandes tours de marbres de plusieurs mètres de haut, ces deux villes rappellent l’importance de la position des forts de l’Alentejo dans la protection de la frontière.

J’ai visité Extremoz en plein été, alors que le soleil était à son apogée. En plus de découvrir une ville magnifique, aux ruelles tortueuses dans lesquelles il est agréable de se balader, j’ai aussi pu apprécier le vent doux du haut de la tour de marbre de 27 mètres de haut qui date du XIIIe siècle. La “Tour des 3 couronnes” jouxte l’ancien palais des rois qui a aujourd’hui été reconverti en hôtel.

Beja

A Beja, un donjon de 40 mètres est l’attrait principal du château. Après une montée de plus de 200 marches, vous aurez l’occasion de voir l’étendue de la beauté du paysage de l’Alentejo. Attention toutefois aux grosses chaleurs, loin de l’Atlantique, cette partie de l’Alentejo a un climat continental et les températures dépassent les 35 degrés en été.

Monsaraz, mon coup de coeur

Si le château de Monsaraz n’est pas le plus impressionnant de la région, la petite ville fortifiée reste néanmoins mon principal coup de cœur. Interdit à la circulation automobile, ce qui permet de faire de belles balades dans les ruelles étroites et sur les petites places, Monsaraz est située sur une colline de 342 mètres surplombant la rive droite de la rivière Guadiana qui forme la frontière entre le Portugal et l'Espagne. Depuis le château, la vue sur le paysage est spectaculaire : oliveraies, chemins tortueux et Rio Guadiana forment un paysage spectaculaire.

Adeline Haverland
63 contributions
Mis à jour le 12 juillet 2016