Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Parc National de Pyhä-Luosto

Infos pratiques sur Parc National de Pyhä-Luosto

  • Famille
  • Romantique
  • Réserve naturelle / Observation de la Faune / Safari
  • Point de vue
  • Etape de randonnée / Trek
  • Campagne
  • Montagne
  • Rivière / Fleuve
  • Station de ski
  • Grottes
  • Artisanat
  • Indispensable
5 / 5 - Un avis
Comment y aller ?
A 128 km de Rovaniemi en voiture
Quand partir ?
Toute l'année
Durée minimum
1 à 2 jours

Avis des voyageurs sur Parc National de Pyhä-Luosto

Laura Lallier Grand Voyageur
38 avis rédigés

Le parc national de Pyhä-Luosto est un incontournable d'un voyage en Laponie finlandaise.

Mon conseil :
Prévoyez les chaussures de marche et le coupe-vent. Glissez des allumettes et quelques "makaras" (saucisses finlandaises) dans votre sac à dos, et faites-les griller sur un des nombreux feux de camp installés dans tout le parc.
Mon avis

J’ai fait deux excursions dans le parc national de Pyhä-Luosto : une fois en automne, une fois au printemps. Le printemps est à éviter (mars-avril surtout). Les neiges fondent, les randonneurs pataugent dans la boue, il fait froid et les arbres sont encore déplumés.

En automne, par contre, c’est magnifique : un kaléidoscope de la Finlande du grand Nord. Les cours d’eau dans les gorges commencent tout juste à geler, et il y a une atmosphère cristalline, fragile et vierge qui se dégage de la forêt. Les mousses dans les marais s’ornent de rouge orangé et offrent un paysage à mi-chemin entre poésie et désolation.

Si vous en avez le temps, passez faire un tour aux anciennes mines d’améthyste à Luosto. C’est un peu cher mais c’est sympa. Lorsqu’il y a encore de la neige, vous grimpez la colline à bord d’un gros véhicule à chenilles. Vous pourrez aussi creuser vous-même et ressortir des mines avec vos propres améthystes. Pour compléter notre excursion, nous avons aussi fait un tour dans une des fermes de rennes qui se trouvent au bord de la route. Avec peu de visiteurs, les fermiers ont eu un peu de temps à nous consacrer. Ils nous ont donné un seau de nourriture afin de nourrir le troupeau. Cela se fait uniquement en dehors de la saison des pâturages.