Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Sérifos, Sifnos & Milos : hors des sentiers battus

Sérifos, Sifnos et Milos sont situées à environ 3 heures de bateau d’Athènes et sont toutes reliées les unes aux autres. Idéales pour des vacances au calme, loin de la masse touristique et hors des sentiers battus.

Sérifos, la sauvage

Bien que très touristique en été, Sérifos reste miraculeusement éloignée du tourisme de masse et garde son charme authentique. Sérifos est l’île idéale pour des vacances au calme sous le signe de la nature, de la plage et de la randonnée.

Les bateaux arrivent au port de Livadi qui manque cruellement de charme, mais c’est ici que se trouvent la plupart des hôtels et les tavernes qui animent la ville. De Livadi, rejoignez le village de Chora par un petit chemin escarpé tout en admirant un panorama somptueux. À Chora, prenez un rafraîchissement dans l’un des nombreux cafés de la place principale avant de vous aventurer dans ses charmantes ruelles blanches et pittoresques. Terminez votre visite par les ruines de Kastro, une forteresse vénitienne. Attention : ça grimpe ! Mais vous serez récompensés par une vue à couper le souffle.

Plus éloignés, les charmants villages de Panagia et de Megalo Livadi sont également très agréables à visiter. Parmi les plus belles plages de l’île, on compte Kariva, calme et peu fréquentée, Avlomonas et son eau transparente, Lia et ses eaux turquoise ou encore Psili Ammos et son sable blanc.

La magnifique plage de Livadaki à Sérifos

Sifnos, la raffinée

Sifnos possède de nombreux villages qui rivalisent de beauté. Ici, les voyageurs pourront de délecter de bons petits plats typiquement grecs : on y trouve de succulentes spécialités culinaires qui en font l’une des îles les plus réputées pour sa gastronomie. Également connue pour sa poterie, vous pourrez visiter les nombreux ateliers de l’île et ramener de magnifiques souvenirs.

Les bateaux arrivent à Kamares, petit port très animé. Les cafés et les restaurants s’amoncellent le long du quai et les hôtels se trouvent au-dessus, en forme d’amphithéâtre. De là, rendez-vous à Apollonia qui ne manquera pas de vous envoûter avec ses jolies petites rues. Juste à côté, Artemonas est un des plus beaux villages de Sifnos avec ses maisons de style vénitien et marque le départ de plusieurs randonnées autour de l’île. Enfin, Kastro, l’ancienne capitale de l’île, qui fût construite pour la défensive, possède des remparts formés par les façades de maisons qui font tout le charme de ce village atypique.

Pour un peu de farniente, ne ratez pas Plati Gialos, la plus longue plage de sable des Cyclades, Faros et Cheronissos, deux ports de pêche restés authentiques. Pour admirer les trésors de l’île, empruntez le chemin qui lie Apollonia au mont Prophitis Ilias. Au sommet, une vue imprenable sur les environs.

Milos, le trésor de la mer Égée

Célèbre pour sa Vénus aujourd’hui au musée du Louvre de Paris, Milos possède un littoral à faire pâlir d’envie les autres Cyclades avec pas moins de soixante-seize plages. Certaines d’entre elles ne sont accessibles qu’en bateau, mais la balade en vaut la peine.

Vous arriverez au port d’Adamas, joli village balnéaire où vous trouverez tout ce qu’il faut pour vous loger et vous restaurer. De là, vous pourrez explorer Plaka, perché dans les hauteurs de l’île, qui vous charmera avec son architecture cycladique parfaite et ses ruelles blanches. En remontant vers la colline, on peut apercevoir les îles voisines. Autre attrait d’Adamas : l’église de Korfiatissa qui domine la baie. Vous pourrez également vous rendre à Pollonia, petite station balnéaire dotée d’une très belle plage et de petites criques aux eaux cristallines. Ou Klima, petit port de pêche aux maisons colorées.

À Milos, vous trouverez des plages qui figurent parmi les plus belles de Grèce dont les criques de Sarakiniko et les plages du nord de l’île, comme les calanques de Papafrangas : mes favorites.

J’ai eu la chance de visiter ces îles fin septembre. Vides de touristes, elles donnent le sentiment d’avoir les lieux rien que pour soi. Des moments inoubliables.

Aurélie Chartier
53 contributions
Mis à jour le 10 avril 2015