Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Covid-19 Evaneos vous informe
Thaïlande

Quelle place pour les handicapés en Thaïlande ?

Le pays du souriren’a jamais adopté de réelle politique d’aménagement et d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite. Le pays est vaste et très diversifié en terme de paysages et de modes de vies : villes démesurément grandes comme Bangkok, villages de montagnes ou communautés insulaires, les accès seront donc différents selon les lieux. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce n’est pas dans les plus grandes villes que l’accès sera le plus simple.

Les espaces publics et sites touristiques

A Bangkok, il sera très difficile de circuler en fauteuil roulant tant les trottoirs sont encombrés, en mauvais état et très hauts. En effet, à Bangkok la voie publique est un lieu de vie à part entière pour les Thaïlandais, partout des échoppes, des vendeurs ambulants monopolisent les trottoirs, rendant parfois l’accès difficile. La très forte densité humaine est également un facteur de non-accessibilité. Privilégiez les moyennes villes comme Chiang Mai ou Pattaya, moins surpeuplées où il sera plus confortable de circuler.

Cependant, les Thaïlandais seront généralement très enclins à vous aider, comme pour tout d’ailleurs, leur esprit serviable et aimable ne faillira pas à ce genre de situation.

Un certain nombre de sites touristiques est tout de même accessible, car sans marches à franchir ou dotés d'ascenseurs. Le temple Wat Pho, où trône le célèbre et majestueux Buddha couché ainsi que le Palais Royal et le temple du Buddha d’Emeraude sont également en partie accessibles.

A Chiang Mai, le temple Wat Phrathat situé à 15 km du centre ville sur la colline Doï Suthep est doté d’un ascenseur réservé aux personnes handicapées, car il faut gravir quelques 300 marches pour atteindre ce temple magnifique, surplombant la région.

Le temple de Wat Phrathat Doï Suthep

L’hébergement

D’une manière générale, il vous faudra privilégier les hôtels hauts de gamme, ou les chaînes d’établissements qui auront généralement quelques chambres aménagées.

Cependant, il n’est pas exclu de trouver des accès dans de petits hôtels bon marché dont les chambres seraient au rez-de-chaussée. Un certain avantage concernant les douches enThaïlande, il n’y a quasiment jamais de cabines de douche, un simple trou de drainage dans la salle de bain avec un sol légèrement incurvé font office de douches dans les hôtels les plus simples, ce qui facilitera l’installation d’un siège pour se laver.

Les transports

A Bangkok, le métro aérien «BTS sky train» est accessible car équipé d’ascenseurs. Il quadrille très bien la ville et vous permettra de vous déplacer quasiment partout. L’autre solution adaptée est le taxi, évitez bien sûr les «tuk-tuk», qui en plus d’être assez peu sécuritaires ne pourront pas transporter un fauteuil en plus d’un ou deux passagers.

En dehors des villes, privilégiez la voiture en location ou en excursions organisées adaptées. Pour se déplacer du Nord ou Sud ou entre de grands axes du pays, l’avion sera sans doute le moyen de transport le plus adéquat car, pour des trajets internes, les prix sont assez bas.

Audrey Meisser
4 contributions
Mis à jour le 21 janvier 2016

Idées de circuits

  • Charme et insolite
Voyage paradisiaque de Bangkok à Koh Lanta
Env. 13 jours à partir de 1 980 €
  • Hors des sentiers battus
Trekking chez les ethnies du Nord
Env. 7 jours à partir de 480 €
  • Charme et insolite
Escapade romantique de Bangkok aux îles de Trang
Env. 14 jours à partir de 1 940 €
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage