Mon espace personnel

Goa, entre mythe et réalité

Une région à l'histoire bien particulière qu'il est important de connaître.

Un peu d’histoire

Portugaise jusqu’en 1961, la région de Goa est assez indépendante du reste de l’Inde. Beaucoup de hippies ont été conquis dans les années 70 par ce lieu isolé, sa nature tropicale et son atmosphère empreinte de spiritualité.

Puis dans les années 1980 sont arrivées les drogues chimiques, la consommation ne s’arrêtait plus au hashish, les voyageurs ramenèrent de l’opium et de l’héroïne du nord de l’Inde. Le petit feu de camp avec des guitares sur la plage s’est vite transformé en gigantesque full moon party sur la plage la plus connue d’Anjuna au nord de Goa.

Les problèmes sont arrivés, un nombre croissant de junkies et de mort par overdose. La population commença à protester et depuis cette époque Goa attire des touristes fan de musique techno et adaptes de drogues dures.

L’arrivée du tourisme de masse

Goa est devenue une sorte de Costa Brava de l’Inde depuis les années 1990. Les charters directs venus d’Europe sont de plus en plus nombreux depuis 20 ans. On rencontre de nombreux bus remplis de russes. En effet des compagnies locales proposent des allers-retours Moscou-Goa pour 300 dollars ou des forfaits « tout compris » à 400 dollars la semaine.

Depuis quelques années face à ce tourisme de masse les autorités locales ont pris des dispositions : la musique est désormais interdite dans les lieux publics après 22 heures, sans parler du tarif exorbitant pour entrer dans une grande soirée goanaise : autour de 4000 Roupies c’est à dire presque 70 euros ! Une somme qui vous permet de vivre presque une semaine entière lors d'un voyage en Inde !

La région possède néanmoins de nombreux attraits

Mais heureusement, Goa ne s'arrête pas aux anciens QG hippies, ni aux bars et magasins inévitables dans une station balnéaire. La région regorge encore de joyaux inexplorés et de plages quasi désertes où l'instant de bonheur est à portée de main.

Guest house à Goa

Je recommande aux touristes lors d’un voyage en Inde, de partir explorer Goa en deux-roues, à moto ou à vélo, afin de pouvoir sortir des circuits touristiques balisés et découvrir des lieux cachés.

Ne manquez pas entre deux bains de soleil sur l'une des plages de Goa, d'aller visiter les nombreux couvents et églises de la région, classés au Patrimoine Mondial de l'UNESCO.

Nina Montagné
405 contributions
Mis à jour le 12 février 2016