Covid-19 - Où voyager ?Découvrir
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Thaïlande

Laissez-vous tenter par un guide francophone local

Région de Chang Mai

Qu’est-ce qu’un guide si ce n’est un amoureux de son pays qui a décidé de faire de sa passion son métier ? Suivez-moi, je vais vous présenter les hommes qui m’ont guidé.

Au début, les doutes...

Comme certains d’entre nous, j’ai connu une certaine aversion envers les guides. D’abord, j’ai cru qu’ils en voulaient à mon argent – je suis auvergnat. Ensuite, j’ai pensé que je pouvais pallier leurs services via un bon guide – comprenez l’ouvrage papier. Enfin, je me rassurais en me persuadant que j’étais bien mieux seul – certainement l’aile solitaire de ma personnalité. Et vous savez quoi ? J’avais tout faux. Je me suis planté sur toute la ligne. Mon premier guide a été en Bolivie. Faut dire que si j’avais été seul une semaine dans la selva, je ne serais certainement pas ici en train d’agiter mes doigts sur ce clavier -merci encore à lui de m'avoir ramené ! Depuis, j’ai compris que les guides et moi partagions les mêmes passions : le voyage et la découverte.

Puis la raison l'emporte !

Bien que les territoires du nord de la Thaïlande soient répertoriés dans des cartes topographiques, que de longues études sur les peuples aient été écrites, ça ne remplace pas un guide digne de ce nom. Vous avez une question, il y répond. Un guide local, c’est un peu une wiki sans connexion ! Et celui que j’ai eu dans la région de Chiang Mai était tout simplement génial ! Grâce à lui, j’ai pu parcourir pendant plusieurs jours des montagnes, des forêts et des vallons sous le chant d’oiseaux dont j’ai oublié le nom ; j’ai pu traverser des villages, me ravitailler au passage et assister incognito à la vie des autochtones ; j’ai aussi et surtout pu apprendre des choses simples mais nécessaires à la bonne compréhension des modes de vie des locaux. Il a su me faire gouter des baies sauvages, m’enseigner les anciens lits de rivières et me rendre compte des us et coutumes comme de la conjoncture de la Thaïlande. Et il a été mon traducteur. Les méthodes de thaïlandais étant assez… difficiles, ce point à toute son importance !

Ecole de village

Les petits + d'un guide francophone local !

Aussi, et ce n’est pas à négliger, si vous voulez avoir un interlocuteur sur place et planifier un tant soit peu votre voyage en Thaïlande, les services d’un guide sont une aide précieuse. Vous ne perdrez pas de temps, vous n’aurez pas de galères, vous pourrez lui exprimer vos attentes, vos souhaits et vous aurez le confort rassurant d’avoir son numéro dans votre répertoire en cas de pépin. A bien des égards, pour qui veut optimiser son séjour en Thaïlande, sortir des sentiers battus et voyager serein, la prestation d’un guide local francophone est une excellente opportunité. Vous pourrez profiter d’un voyage sur mesure et surtout,  avoir les meilleurs conseils et un expert en marchandage !  Découvrir la Thaïlande, c’est bien ; découvrir une autre Thaïlande, c’est mieux !

Sébastien Cuzol
27 contributions
Mis à jour le 2 mars 2016

Idées de circuits

  • Sport et aventure
Rencontres ethniques avec vos ados ou entre amis
Env. 14 jours
  • Charme et insolite
Ecotourisme version chic
Env. 14 jours à partir de 2 580 €
rejoindre un groupe
  • Hors des sentiers battus
Immersion thaïe en petit groupe
Env. 9 jours à partir de 1 190 €
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage