Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Sibsāgar

Guide de voyage Inde

Infos pratiques sur Sibsāgar

  • Culture (rizière, café, thé…)
  • Lieu ou Monument religieux
  • Lieu ou Monument historique
  • Hors des sentiers battus
3 / 5 - Un avis
Comment y aller ?
A 1 h de Jorhat et 2 h de Dibrugarh en bus
Quand partir ?
D'octobre à avril
Durée minimum
Quelques heures

Avis des voyageurs sur Sibsāgar

Julie Olagnol Grand Voyageur
173 avis rédigés

Comme Jorhat, Sivasagar est une ville de transit de l’Assam, située non loin du Brahmapoutre. On y passe pour se rendre au Nagaland à partir de Majuli ou de Kaziranga.

Mon conseil :
Sivasagar est également une plateforme de circulation pour les bus. Pas besoin de jeep dans les environs.
Mon avis

Je n’ai jamais vraiment compris pourquoi la simple évocation de Sivasagar provoquait l’hilarité de mes covoyageurs anglo-saxons. Il n’y a pas grand-chose à faire dans cette ville, mis à part les trois temples-tours ahom assez originales : Devidol, Vishnudol et Shivadol.

Certains touristes choisissent d’ailleurs d’y rester une nuit pour visiter ces monuments ainsi que pour faire une véritable halte sur la route du Nagaland, ou au retour de celui-ci. Pour moi, Sivasagar s’est résumé à deux pauses déjeuner face à la gare routière (pratique).

Si vous partez au Nagaland, sur la route, ne ratez pas une miette de la cueillette du thé par les femmes aux saris colorés. Très vite ensuite, on sort de l’Assam hindou pour s’enfoncer dans les crêtes du Nagaland. À partir de la frontière, j’ai trouvé que les paysages, l’architecture des maisons et le visage des autochtones changeaient beaucoup par rapport au reste de mon voyage en Inde.