Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Covid-19 - Où voyager ?Découvrir
Maroc

Colonisation et violences : l'histoire tumultueuse du Maroc

Imprégné de culture arabe, le Maroc voit plusieurs dynasties se succéder, avant de devenir une colonie française, qui se battra pour son indépendance. Un pays à visiter.

Des premières dynasties marocaines au roi Mohammed V

Les Romains, en soif de conquête, n’épargnent pas le Maroc et bâtissent au pied du massif du Zehroun la cité de Volubilis ( à visiter lors de votre voyage au Maroc). Les tribus berbères des montagnes leur résistent, et le Maroc est bien plus marqué par les Arabes, qui déferlent au VIIe siècle et imprégneront le pays de leur langue et de leur religion. Idrissides, Almoravides, Almohades, Mérinides et Saâdiens sont les différentes dynasties qui se succèdent jusqu’en 1660. Puis, les Saâdiens sont victimes des Alaouites, tirant leur nom d’une lointaine parenté avec Ali, le gendre du prophète.

En 1864, le Maroc s’ouvre au commerce étranger, notamment avec la Grande-Bretagne, la France, l’Espagne puis l’Allemagne. Puis, en 1906, la conférence d’Algésiras place le Maroc sous la tutelle des pays étrangers. De 1912 à 1956 a lieu le court protectorat français. Le général Hubert Lyautey modernise le pays tout en respectant les institutions du sultanat mais est finalement désavoué. A la mort du sultan Moulay Youssef en 1927, les Français imposent à la tête du pays Sidi Mohammed, qui va devenir Mohammed V. Puis, à la mort de Lyautey en 1934, Allal El-Fassi, Mohamed El-Ouazzani et Ahmed Balafrej fondent le CAM (Comité d’Action Marocaine). Les deux premiers sont déportés par les Français.

Poteries Maroc

La Seconde Guerre Mondiale et l’accès à l’indépendance

Au début de la Seconde Guerre Mondiale, Sidi Mohammed appelle les Marocains à soutenir la France. Lors de la Conférence des Alliés à Casablanca en 1943, Franklin Roosevelt et Winston Churchill promettent à Sidi Mohammed d’œuvrer à l’indépendance du Maroc, mais il n’en est rien. Le peuple marocain finit par se soulever quand, en 1953, le sultan est condamné à l’exil par les Français. Suite à une résolution des Nations-Unies, le Maroc accède à l’indépendance en 1956, après le retour triomphal de Mohamed V au Maroc quelques mois auparavant. Son fils Hassan II lui succède en 1957.

Télécharger gratuitement le guide Maroc à imprimer !
Au programme : conseils utiles, quand partir, informations pratiques...
Télécharger mon guide Maroc

Des relations tendues avec l’Algérie et des conflits internes

La restriction des libertés publiques, entre autres, entraîne des violences à l’intérieur du pays. En 1973, l’UNEM, Union Nationale des Etudiants Marocains, le principal syndicat étudiant du pays, est interdit. En 1974, la revendication marocaine sur le Sahara occidental est portée devant la Cour Internationale de Justice : c’est le début d’une longue crise entre l’Algérie et le Maroc. Ces pays vont s’affronter notamment à Amgalla (Sahara occidental) et ne trouveront une entente qu’en 1988.

Si Hassan II parle de démocratiser le pays en 1992, des affrontements violents entre étudiants et forces de l’ordre deux ans plus tard laissent sceptique. En 1999, quand il meurt, son fils Mohammed VI est intronisé. En 2003, une attaque terroriste à Casablanca fait 45 morts. L’égalité entre hommes et femmes est prononcée en 2004. Depuis, le Maroc a engagé différentes réformes, dont la nouvelle Constitution de 2011.

Tiphaine Leblanc
125 contributions
Mis à jour le 23 février 2018

Idées de circuits

  • Incontournables
Histoires et Cultures 
Env. 8 jours à partir de 840 €
  • Charme et insolite
Marrakech et Essaouira en Riads de charmes
Env. 8 jours à partir de 770 €
  • Voyages d’exception
Des tanneurs de Fès à l’océan
Env. 10 jours à partir de 2 970 €
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage