Nous restons à votre écoute du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00
Mon espace personnel
Service voyageur
Nous restons à votre écoute du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00

Monastères orthodoxes du Monténégro

Les amoureux d’histoire se feront un plaisir de découvrir la religion orthodoxe pendant un séjour au Monténégro. Parcours, d'Ostrog à Cetinje en passant par la côte.

Ostrog, l’incontournable du Monténégro

Le monastère d’Ostrog est un bâtiment lové dans une falaise du Mont Ostrog, dans le Centre du Monténégro. Il est impossible d’y accéder en bus, mieux vaut prendre un tour organisé ou utiliser une voiture de location. La queue est souvent longue et il est très émouvant de voir des familles entières venues pour obtenir la guérison d’un parent malade. Souvent, ils dorment à même le sol devant l'édifice. En effet, Ostrog est réputé pour ses miracles. Un conseil : prenez un chapeau ; malgré les parasols pour couvrir les pèlerins dans la file d’attente, le soleil tape fort. 

La visite est gratuite. Les reliques de Saint-Basile d’Ostrog sont conservées dans une chapelle. On pénètre dans deux petites grottes où il est d’usage d’observer le rituel pratiqué par les orthodoxes ou simplement de regarder. On peut ensuite détailler les mosaïques et les icônes présentes sur le parcours. 

Décoration au monastère d'Ostrog

Cetinje, la main de Saint Baptise

Vous serez peut-être surpris de voir combien les Monténégrins tiennent à leur capitale historique, Cetinje. Située dans l’arrière-pays du parc national de Lovcen qui surplombe la baie de Kotor, elle se couple facilement avec une visite du sud du pays.

Au monastère de Cetinje, il faut se couvrir les épaules et les jambes avec de grands châles et suivre le mouvement pour voir les reliques. Comme le Monténégro n’est pas un pays touristique, il est parfois difficile de comprendre où il faut aller. Prenez votre temps pour observer les joyaux du monastère. Outre la main droite du Saint, les pèlerins admirent aussi les reliques du roi Petar II Petrovic-Njegos et Saint Pierre de Cetinje ainsi que l’icône de la Vierge de Philerme. Complétez la visite par la chapelle toute proche, le musée et un déjeuner dans la rue commerçante. 

Deux autres monastères ont également attiré mon attention. Celui de Ulcinj, à la frontière avec l’Albanie, car il dénote dans un paysage déjà très oriental, où il côtoie les minarets des mosquées. Celui de Praskvica, à proximité de Budva en allant dans les montagnes, un complexe monastique d’ampleur dans la région. Il serait dommage de ne pas visiter au moins un monastère orthodoxe au Monténégro, pour comprendre un peu les rites de cette religion.

Julie Olagnol
173 contributions
Mis à jour le 15 janvier 2016