Covid-19 - Où voyager ?Découvrir
Destinations
Top destinations au Moyen-Orient
Autres destinations au Moyen-Orient
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

5 road trips pour découvrir les Balkans selon vos envies

Par Julien Hirsinger, le

Avec ses côtes fabuleuses, ses paysages authentiques et un relief qui promet des points de vue spectaculaires sur des routes plutôt bien entretenues, la région des Balkans constitue un terrain de jeu privilégié pour les amateurs de road trips.
Panorama sur les bouches de Kotor depuis la route SerpentinePanorama sur les bouches de Kotor depuis la route SerpentinePanorama sur les bouches de Kotor depuis la route SerpentinePanorama sur les bouches de Kotor depuis la route Serpentine

Mais où aller ? Plein phare sur 5 routes d’exception à suivre :

  • Le long de la Riviera albanaise, de Vlora à Butrint

  • De Sarajevo aux chutes de Kravice en Bosnie-Herzégovine

  • À l'assaut de la Vallée des roses, de Plovdiv à Veliko Tarnovo en Bulgarie

  • La route Serpentine entre Kotor et Cetinje au Monténégro

  • La Transalpina et la Transfăgărașan en Roumanie

La plus inattendue : à la découverte de la Riviera albanaise de Vlora à Butrint

Attention, ne le répétez pas trop autour de vous : l’Albanie est une destination méditerranéenne extraordinaire avec, en prime, des routes tout à fait fréquentables et des prix tout à fait abordables. Le meilleur moyen pour s’en rendre compte, c’est d’emprunter la route SH8 qui longe la Riviera albanaise à la recherche du meilleur spot de baignade en eaux claires (et chaudes, bien entendu). En partant de Vlora, on serpente entre côte et forêt pour atteindre la Llogara Pass, point de vue époustouflant qui vous permettra déjà de repérer à 1000 m au-dessus du niveau de la mer les merveilles qui vous attendent plus bas.

La riviera albanaise à Porto PalermoLa riviera albanaise à Porto PalermoLa riviera albanaise à Porto PalermoLa riviera albanaise à Porto Palermo
La plage de Ksamil en AlbanieLa plage de Ksamil en AlbanieLa plage de Ksamil en AlbanieLa plage de Ksamil en Albanie

Il serait évidemment dommage de parcourir cette route d’une traite – d’ailleurs, qui aurait cette idée saugrenue ? Chemin faisant, pour vous poser quelques instants, vous aurez le choix entre des petites villes de bord de mer comme Ksamil ou des criques et plages paradisiaques un peu mieux cachées comme Gjipe Beach. Un conseil : consultez au préalable votre agent local en Albanie pour dénicher le spot qui vous convient le mieux ! Le road trip s’achève à Butrint, site archéologique d’exception comptant un théâtre et des bains datant de l’époque romaine et classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. 

La plus émouvante : de Sarajevo aux chutes de Kravice en passant par Mostar en Bosnie-Herzégovine

Sarajevo, Mostar : pour ceux qui ont connu les années 1990, ces deux noms n’évoquent pas forcément la joie des vacances mais plutôt le douloureux souvenir de la guerre. Ce parcours de 170 km sur la E73 permettra de vérifier que la vie a heureusement repris ses droits dans le cœur historique de la Bosnie-Herzégovine. Les collines de Sarajevo ont retrouvé leur calme et la “Jérusalem des Balkans” est redevenue l’une des plus belles villes d’Europe.

Cathédrale du Coeur de Jésus à SarajevoCathédrale du Coeur de Jésus à SarajevoCathédrale du Coeur de Jésus à SarajevoCathédrale du Coeur de Jésus à Sarajevo
Vue sur le pont et le centre historique de MostarVue sur le pont et le centre historique de MostarVue sur le pont et le centre historique de MostarVue sur le pont et le centre historique de Mostar

Même constat pour Mostar, où la reconstruction du Vieux pont (Stari Most) a été supervisée par l’UNESCO. Entre les deux cités, une route de bonne facture serpente tranquillement entre les montagnes, suivant en partie le cours turquoise de la Neretva. Le chemin se poursuit après Mostar pour atteindre les chutes de Kravice, qui tombent en arc de cercle dans les eaux claires de la rivière Trebižat. Pas de doute : c’est le moment de piquer une tête pour célébrer la fin de ce voyage en terre de paix retrouvée. 

La plus fleurie : à l'assaut de la Vallée des roses, de Plovdiv à Veliko Tarnovo en Bulgarie

“Plus ancienne cité d’Europe encore peuplée” : quel titre impressionnant ! D’autant plus que Plovdiv, ville de vin et capitale européenne de la culture en 2019, conserve soigneusement de nombreux trésors de son passé trimillénaire, du théâtre antique au monastère Bachkovo.

Les maisons anciennes de PlovdivLes maisons anciennes de PlovdivLes maisons anciennes de PlovdivLes maisons anciennes de Plovdiv

Circulant à travers les (hautes) collines, la route qui mène à Veliko Tarnovo passe par quelques haltes étonnantes (le monastère de Dryanovo ou l’incroyable centre des congrès abandonné de Bouzloudja) et traverse surtout la Vallée des roses, où se concentrent plus des trois quarts de la production mondiale d’huile de rose !

La vallée des roses en BulgarieLa vallée des roses en BulgarieLa vallée des roses en BulgarieLa vallée des roses en Bulgarie

Bien évidemment, le spectacle est plus impressionnant si vous passez par là en mai-juin, au moment de la floraison. Mais en dehors de cette période, vous pourrez toujours vous consoler au nouveau musée de la Rose de Kazanlak, ouvert toute l’année…

La plus photogénique : la route Serpentine entre Kotor et Cetinje au Monténégro

La splendeur des bouches de Kotor va bien au-delà des mots et une seule image suffit à se convaincre que cette baie pourrait sans difficulté intégrer la shortlist des plus grandes merveilles naturelles d’Europe. Mais pour profiter au mieux du spectacle, mieux vaut prendre un peu de hauteur ! Pour cela, rien de plus simple, il suffit d’emprunter la route Serpentine qui relie Kotor à Cetinje, capitale historique du Monténégro.

Les bouches de KotorLes bouches de KotorLes bouches de KotorLes bouches de Kotor

Enfin, “rien de plus simple”, c’est vite dit : la plus grande prudence est de mise pour parcourir les 48 km de cette route légendaire qui grimpe dans la montagne au terme de 16 virages en épingle à cheveux, sur une route de plus en plus étroite !

Ceux qui n’auront pas la responsabilité de la conduite pourront profiter tout au long du chemin d’un panorama fabuleux sur les bouches de Kotor. Et pour le conducteur, la récompense viendra tout en haut, à 1 800 mètres, au mausolée du mont Lovćen, en profitant du point de vue exceptionnel sur l’Adriatique d’un côté et la montagne karstique de l’autre. 

Les plus perchées : Transalpina et Transfăgărașan en Roumanie

Aux environs de la très hospitalière ville de Sibiu, au sud de la Transylvanie, deux des plus saisissantes routes de montagne d’Europe vous attendent !

Honneur aux anciens : commençons par la Transalpina, inaugurée dans l’entre-deux guerres (mais entretenue et même refaite depuis peu) et qui serpente à travers lacs, villages et montagnes boisées qui offrent un paysage particulièrement gracieux lorsqu’on aborde la crête des Carpates. 

La route Transfagaran dans les Carpates roumainesLa route Transfagaran dans les Carpates roumainesLa route Transfagaran dans les Carpates roumainesLa route Transfagaran dans les Carpates roumaines

Des lacs encore, mais aussi des cascades, une ancienne citadelle, le monastère de Curtea de Argeș et le vertigineux barrage Vidraru : voilà ce que l’on pourra croiser en choisissant plutôt de parcourir les 90 kilomètres de la Transfăgărașan. Mais le tracé tout en courbes folles de cette “Route dans les nuages”, construite sous Ceaucescu pour parer à une éventuelle invasion soviétique, constitue déjà un grand spectacle en soi !

Pour vous lancer à la découverte de tous ces trésors le long des routes des Balkans, n'hésitez pas à contacter nos agences locales pour co-créer le road trip de vos rêves !