Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Les îles Vestmann : lave et macareux

Par avion depuis Reykjavik, ou en ferry depuis Landeyjahöfn, découvrez l'archipel de Vestmann. Entre coulées de lave, roches volcaniques et mer, randonnez au cœur de l'île pendant l'été et allez à la rencontre des colonies d'oiseaux.

Surtsey : une des îles les plus récentes de la planète

Les îles Vestmann sont un archipel de 18 îles et îlots volcaniques parmi lequel seule l'île de Heimaey est peuplée. Parmi ces îles, l'île de Surtsey est une des îles les plus récentes au monde. En effet, elle est apparue en 1963, pendant l'éruption volcanique qui a duré 4 ans. Depuis, son altitude et sa superficie ont diminué sous l'effet de l'érosion due aux vagues et au vent. A terme, Surtsey finira par disparaître. Cette île inhabitée sert de laboratoire à ciel ouvert, car seuls quelques chercheurs ont le droit d'y venir pour étudier comment la vie est apparue sur l'île,  et comment elle a été colonisée par différents organismes. En 2008, l'île a été classée au patrimoine mondial de l'Unesco.

Ile de Surtsey

Des îles volcaniques

Les îles Vestmann sont des îles volcaniques. Plus de 80 volcans sont présents dans ce système, mais la plupart sont sous marins.

Une des randonnées à faire est celle qui va au sommet du volcan Eldfell. La randonnée est plutôt facile et courte, prévoyez quand même de bonnes chaussures de randonnée, et la vue au sommet est magnifique, entre coulée de lave, mer, îlots et rochers, sans oublier les moutons, présents partout lors de votre séjour en Islande.

En 1973, une éruption qui ne dura que 4 mois a recouvert de lave la moitié de la ville. Le village de pêcheurs fut évacué dans l'urgence et aucun mort ne fut à déplorer, mais beaucoup de maisons ont été détruites ou recouvertes de cendres. On peut visiter l'ancien village de Heimaey, un certain nombre de maisons du site ont une petite plaque commémorative, parfois un dessin montrant ce à quoi elle ressemblait. Si l'endroit est intéressant, ne vous attendez cependant pas à trouver Pompéi version islandaise ! Les maisons sont recouvertes d'une épaisse couche de lave solidifiée, de temps en temps, une ouverture creusée dans la roche permet de voir l'intérieur. On voit nettement l'endroit où la coulée de lave s'est arrêtée. 

Les colonies de macareux


Sur les falaises niche la plus grande colonie de macareux d'Islande entre mi-avril et mi-août. Chaque année les couples de puffins retrouvent leurs trous dans la roche. Observer ces petits oiseaux noirs et blancs au bec coloré est toujours amusant, car ils ont un côté maladroit, particulièrement lorsqu'ils s'envolent de la mer et qu'ils font plusieurs tentatives avant d'y réussir. Vers le 15 août, les familles de puffins quittent l'île. Les oisillons, lorsqu'ils quittent le nid, sont attirés par la lumière.  La tradition veut que les enfants récupèrent les oisillons égarés pour les emmener près de la falaise le lendemain afin qu'ils puissent s'envoler. De nombreux chasseurs viennent également sur l'île pour chasser les macareux qui sont sur le menu d'un certain nombre de restaurants, tout comme la baleine malheureusement. 

Les iles Vestmann sont un très bel endroit, où vous pourrez observer les puffins, ou randonner au milieu de coulées de lave. Passer une nuit sur place vous permettra de profiter pleinement du lieu sans vous presser.

Marielle Awad
138 contributions
Mis à jour le 11 août 2015