Covid-19 - Où voyager ?Découvrir
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Congo

Les particularités religieuses du Congo

Au Congo

Vous allez découvrir au cours de votre voyage au Congo que la population se divise à peu près en deux entre les chrétiens et les animistes. Le reste se constitue d’un nombre invraisemblable de religions dont certaines sont absolument uniques au pays.

Les différentes religions

Vous allez très vite vous en rendre compte au cours de votre voyage au Congo, le panorama religieux se divise à peu près en deux grandes communautés, les animistes à hauteur de 48% et les chrétiens pour 50%. Les 2% restants sont musulmans. Chez les chrétiens les catholiques sont les plus nombreux face aux protestants. Ils doivent faire face à la montée de plus en plus représentative des évangélistes, des méthodistes, des adventistes, des baptistes, des pentecôtistes et autres témoins de Jéhovah. Il est assez compliqué de déterminer la part des animistes dans le panel religieux au Congo. En effet s’il est estimé qu’un peu moins de la moitié des Congolais est animiste, il faut bien savoir que dans les faits, ils sont beaucoup plus nombreux. En effet une grande partie de la population n’hésite pas à associer sa religion aux pratiques animistes. Ainsi pour guérir d’une maladie, annihiler un mauvais sort ou demander de bonnes récoltes, les Congolais n’hésitent pas à consulter les sorciers qui sont en liaison directe avec les esprits.

Au Congo

Les particularités du Congo

Il est une particularité unique que vous rencontrerez au cours de ce séjour au Congo, c’est la présence de différentes églises messianiques. Le nombre des fidèles reste très minoritaire, symbolique même. Il faut ainsi distinguer deux églises différentes, celle du kimbanguisme et celle du matsouanisme. La première fût créée par Simon Kimbangu. Après être tombé en transe en 1921, il s’est persuadé qu’il devait consacrer sa vie à prêcher la Bible et prendre soin de malades et des plus démunis. Après être devenu un vrai prophète il fût emprisonné pour sorcellerie et finit par mourir en prison.

André Matsoua est de la même génération. Son destin est un peu différent. Après avoir suivi son enseignement religieux auprès des pères spiritains il part à Paris et s’engage dans l’armée française. Après plusieurs séjours en prison pour anticolonialisme il meurt en prison en 1942. C’est alors qu’est née une grande vénération pour cet homme et qu’a été créé le matsouanisme.

David Debrincat
896 contributions
Mis à jour le 8 octobre 2015
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage