Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Covid-19 - Où voyager ?Découvrir
Ghana

Religions au Ghana : christianisme, islam et animisme

Le Ghana fait partie de ces nombreux pays de l'Afrique tropicale qui sont à la jonction des mondes musulman et chrétien. Si le nord du pays, tourné vers le Sahel, a adopté assez tôt l'islam sunnite apporté par les empires malien et songhaï, le sud ghanéen fut ancré dans ses traditions animistes jusqu'à l'activité des missionnaires chrétiens sur la côte dès le XVIIe siècle puis la colonisation anglaise. Si la majorité de la population dans le sud adhère aujourd'hui à un protestantisme anglo-saxon, la manière de vivre et d'appréhender la religion y traduit la survivance de l'animisme ancestral. La manière de s'inscrire dans la religion est vivante et colorée : vous entrerez ainsi dans plus d'un salon de coiffure "Jesus is Mine" ou dans un café internet "The Lord is Our Saviour" ! En route pour quelques explications afin de mieux vous préparer à votre voyage au Ghana.

Un pays chrétien, un nord musulman

Le Ghana est comme tous les pays côtiers du Golfe de Guinée : les populations littorales, qui furent depuis plus longtemps sous l'influence des missionnaires européens, sont chrétiennes, et celles qui vivent à quelques centaines de kilomètres à l'intérieur des terres sont musulmanes, car l'islam est venu par les caravanes qui traversaient le Sahara. Ainsi, 72 % des Ghanéens sont chrétiens et 18% musulmans, chiffres qui montrent la disparité de peuplement entre le nord et le sud, car la répartition purement géographique coupe le pays en deux. 

L'islam des peuples du nord Ghana est un islam sunnite, proche de celui pratiqué au Burkina Faso, au Mali, au Niger. Le christianisme ghanéen, à l'origine majoritairement tenant d'églises protestantes anglo-saxonnes, est aujourd'hui dominé par les nouveaux protestantismes : pentecôtiste, charismatique évangélique, qui sont au total suivis par 28% des Ghanéens. Cela montre en même temps les besoins de renouveau social au Ghana et l'inclination culturelle des Ghanéens pour l'éclectisme et le syncrétisme. Les protestants traditionnels (anglicans, méthodistes, presbytériens, mennonites) sont environ 18% et les catholiques 15%. Ce qui ne manquera pas d'impressionner le visiteur en voyage au Ghana, c'est le nombre et la diversité des églises chrétiennes représentées dans le pays !

Mosquée de Larabanga

Les religions traditionnelles et leur influence

Les croyances animistes traditionnelles des peuples du Ghana sont aujourd'hui sur le déclin. Majoritaires avant l'arrivée des missionnaires portugais, elles étaient suivies par 7% de la population en 2000, moins de 4% en 2015. Leurs adeptes ont été en partie gagnés par les nouvelles églises protestantes. Ces croyances ancestrales, polythéistes, vouant des cultes aux ancêtres, aux figures politiques, étaient étroitement liées aux systèmes claniques et aux monarchies locales. Le pouvoir des chefs et des rois régionaux baissant, ces croyances perdent aussi leur clergé.

Pour autant, leur influence se fait sentir dans la part de sacré qui entoure encore ces leaders politico-spirituels qu'on retrouve à travers tout le Ghana (et notamment à Kumasi avec le roi Asantehene). Elle se fait aussi sentir dans les syncrétismes effectués par les Ghanéens lorsqu'ils pratiquent leur foi chrétienne, et dans la manière (pittoresque pour un Occidental) dont ils expriment cette dernière, taguant des slogans de la bible sur des bus, donnant des surnoms du Christ ou de Dieu à des commerces, ou encore en amenant la musicalité de la spiritualité traditionnelle dans la pratique chrétienne à l'église.

Nicolas Landru
264 contributions
Mis à jour le 31 mars 2016
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage