Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Les 6 raisons d'aller en Ethiopie

L’Ethiopie est un pays très vaste, riche d’une histoire qui daterait, selon la légende, de la Reine de Saba. Il est riche de sites magnifiques, et peuplé de gens accueillants. Il existe évidemment bien plus que six raisons d’y aller, mais en voilà déjà quelques-unes qui sauront, j’en suis sûre, vous convaincre d'entamer un voyage vers l'Ethiopie.

Admirer des paysages variés : montagnes, déserts, plateaux, rivières, etc.

En Ethiopie, il y a de tout. Des régions désertiques et chaudes comme celle des Somalis ou le désert du Danakil. Des régions montagneuses et fraîches comme Lalibela ou les montagnes du Simien. Des régions plates et vertes comme les vallées de Tekezé et du Nil bleu. Mais l’Ethiopie, ce sont aussi des volcans (le pays en compte 67), des lacs (il y en a une vingtaine), des parcs naturels nationaux (il en existe 9 aujourd’hui, qui abritent de très nombreuses espèces animales et végétales). Ces régions, ces climats, cette géographie, cette faune et cette flore extrêmement variées, permettent, par la visite d’un seul pays, de découvrir les paysages sublimes et changeants d’un continent.

Dépasser nos clichés sur l’Afrique

On se fait tous une représentation de l’Afrique, quelques stéréotypes, des choses que l’on est sûr de voir quand on s’envole pour ce continent. On s’attend à trouver des gens accueillants et souriants, vêtus d’habits colorés, qui font la fête, dansent et chantent. On s’attend à manger des plats à base de riz, de poisson et de manioc. Eh bien, oubliez tout ça, car l’Ethiopie, c’est différent. Les vêtements traditionnels sont blancs pour les hommes comme pour les femmes, car liés à la religion dominante : le christianisme orthodoxe. Les gens sont accueillants mais d'un premier abord froid et réservé. Et on mange de la bouillie de lentille sur une grande galette fermentée, l’Injera.

Goûter de nouvelles saveurs

La cuisine éthiopienne est un délice. Epicée mais pas trop, diverse et surprenante. Le plat de base se compose d’une grande galette fermentée nommée l’Injera, sur laquelle on pose purée de lentille, viande, poisson, légumes… On mange tous dans le même plat et on mange tous avec les doigts. Pour le dessert, quantité de fruits mûrs et sucrés : bananes, mangues, avocats, ananas, citrons… Souvent mixés en jus. Et pour finir le repas, rien de mieux que le fameux café éthiopien et la cérémonie qui l’accompagne.

Découvrir une langue, une culture et une histoire uniques

L’Ethiopie compte un très grand nombre de langues (environ une centaine) comme le tigrigna, l’asaan oromo, le somali et l’amharique (አማርኛ), la langue officielle. Celle-ci est une langue sémitique qui s’écrit avec un alphabet non latin, l’alphasyllabaire amharique, et qui est difficile à prononcer pour des gosiers occidentaux car elle utilise des sons dits « explosifs » qui n’existent pas dans les langues latines. Chaque région est peuplée d’ethnies aux coutumes, religions et modes de vie tout à fait différents. L’Ethiopie est un des seuls pays d’Afrique qui n’a pas été colonisé et dont on peut faire remonter l’histoire, si l’on en croit la légende, à la Reine de Saba.

Sortir de sa zone de confort

L’Ethiopie est un pays en voie de développement, dont 30% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté. C’est un pays encore peu touristique et majoritairement rural. Même si la capitale dispose d’infrastructures et d’équipements haut de gamme, ce n’est évidemment pas le cas pour l’ensemble du territoire. Partir à la découverte de ce grand pays, c’est donc aussi partir à la découverte de soi. C’est être prêt à dépasser ses limites, à vivre dans des conditions parfois rudimentaires, à rencontrer des gens très démunis, et à affronter l’inattendu. En gros, c’est partir à l’aventure !
Télécharger gratuitement le guide Ethiopie à imprimer !
Au programme : conseils utiles, quand partir, informations pratiques...
E-mail
Télécharger mon guide Ethiopie
Comment Evaneos utilise mes données ?

Redécouvrir l'histoire de l'humanité

L’Ethiopie ne compte pas moins de 9 sites inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO : Axoum, la basse vallée de l’Awash, la basse vallée de l’Omo, les églises de Lalibela, Fasil ghebi (à Gondar), la ville fortifiée d’Harar, le paysage culturel du pays Konso, Tiya et le Parc national du Simien. Auxquels il faut rajouter 5 autres sites d’importances : le site archéologique de Melka Kunture et Bachilt, le site culturel de Dirre Sheik hussein, le parc national du mont Balé, le paysage naturel et culturel gedeo et le patrimoine culturel Holqa Sof Omar. Partir en Ethiopie, c’est redécouvrir l’histoire de l’humanité.
Loleh Rustenholz
54 contributions
Mis à jour le 8 octobre 2018