Covid-19 - Où voyager ?Découvrir
Destinations
Top destinations au Moyen-Orient
Autres destinations au Moyen-Orient
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Evaneos Travel Tales : à la découverte de l'Inde du Sud avec Evaneos

Par Evaneos, le

L’équipe d’Evaneos revient d’Inde, où s’est déroulé un projet inédit. Evaneos Travel Tales a été créé pour permettre la rencontre entre une destination et neuf blogueurs et instagramers de sept nationalités différentes ! L’objectif ? permettre aux invités de découvrir le Sud de l’Inde avec leurs regards singuliers, grâce à l’aide unique des agents partenaires d’Evaneos en Inde !
Instagrammer sacando una foto desde el housebout en KeralaInstagrammer sacando una foto desde el housebout en KeralaInstagrammer sacando una foto desde el housebout en KeralaInstagrammer sacando una foto desde el housebout en Kerala

Léa et Hugo de France, Eric des Etats-Unis, Erea d’Espagne, Gianluca d’Italie, Valeria et Adi de Suisse, Beatrice d’Allemagne et Roos des Pays-Bas : ils ont tous accepté de prendre part à l’aventure.

Aurélie, en charge des Relations Publics d’Evaneos et à l’initiative du projet, a pris la plume pour raconter ce voyage. Retour en mots et en images sur cette belle expérience !

Arrivée en Inde du Sud

Toute l’équipe atterrit à Chennai, la capitale de l’État du Tamil Nadu, qui s’étend à l’extrême Sud de l’Inde. C’est dans cette région que se déroulera la moitié de notre périple. Charles et Prithvi, les agents partenaires d’Evaneos, nous accueillent. Ils seront nos guides pendant tout notre voyage.

A peine arrivés à l’aéroport de Chennai, nous filons à Mamallapuram. La ville, également appelée Mahabalipuram, est réputée pour ses monuments classés au Patrimoine Mondial de l’Unesco: temples et édifices religieux datant des 7ème et 8ème siècle. La visite du site des Cinq Ratha et du temple du Rivage nous permet une première plongée dans le temps, à l’époque de la dynastie Pallava…

Photo posée devant un monument de Mamallapuram dans le Tamil Nadu en IndePhoto posée devant un monument de Mamallapuram dans le Tamil Nadu en IndePhoto posée devant un monument de Mamallapuram dans le Tamil Nadu en IndePhoto posée devant un monument de Mamallapuram dans le Tamil Nadu en Inde

Pour s’imprégner d'emblée de la culture indienne authentique, rien de tel qu'un déjeuner traditionnel sur une feuille de bananier ! En Inde du Sud, manger sur une feuille de bananier est commun lors des festivals ou de fêtes familiales : c’est considéré comme très sain et de bon augure. Enchanter ainsi notre palais, n’est-ce pas la meilleure manière de commencer notre voyage ?

Notre groupe se divise ensuite en deux équipes pour deux nuits : nous nous dirigeons tous vers Madurai, plus au sud, mais via deux routes différentes. L’occasion de varier les expériences pour partager encore plus de beaux moments…

Plongée spirituelle au coeur du Tamil Nadu

Marion, en charge de la communication d’Evaneos, accompagne le premier groupe et partage avec nous leurs aventures :

"Le premier groupe se dirige vers l’intérieur des terres à Tiruvannamalai pour visiter le temple Arunachaleswarar reconnu comme le plus grand temple dédié à Shiva, dieu de la destruction et de la reconstruction de l’univers. Grâce à un prêtre, ami de notre guide, nous avons le privilège de pénétrer au coeur du temple, normalement réservé aux hindous, dans une minuscule pièce aux allures de sauna. Le prêtre prononce des incantations et nous sommes bénis. Tout va très vite mais nous ressortons comme changés et remplis d’énergies. Pour poursuivre sur cette voie spirituelle, une grande première pour la majorité d’entre nous, nous finissons l’après-midi dans l’ashram de Maharsh, le temple du yoga et de la méditation dans lequel se mélange Indiens et Occidentaux en quête de paix et de sérénité.  

Le soir, les festivités battent leur plein dans cette ville du Tamil Nadu. Une foule dense se presse devant les chars qui se préparent à défiler et les musiciens maintiennent tout le monde éveillé !

Détail d'une toiture de temple à Tiruvannamalai dans le Tamil Nadu en IndeDétail d'une toiture de temple à Tiruvannamalai dans le Tamil Nadu en IndeDétail d'une toiture de temple à Tiruvannamalai dans le Tamil Nadu en IndeDétail d'une toiture de temple à Tiruvannamalai dans le Tamil Nadu en Inde

Après une bonne nuit de repos et un cours de yoga très matinal pour se reconnecter à la Nature, nous partons en direction du temple Airavatesvara, très richement décoré, situé dans la ville de Darasuram. Nous le visitons en compagnie de Usha, une guide locale passionnée et passionnante. 

Pour finir la journée en beauté, nous dînons en plein air le long de la rivière au son d’un orchestre traditionnel. Nous nous régalons en dissertant sur la véritable signification du fameux mouvement de tête indien. Un grand mystère pour nous tous mais qui signifie oui et non en fonction du contexte, comme nous l’explique avec humour Charles, notre agent qui nous accompagne dans cette aventure."

Une fois le soleil couché, nous avons pu traverser le marché. Les lumières et voir de près comment ils célèbrent l'une des plus importantes festivités avant la pleine lune était inoubliable.

Erea

D’Auroville au pays Tamoul

Le second groupe se dirige du côté d’Auroville, à une dizaine de kilomètres au nord de Pondichéry. 

Auroville fut créée en 1968 par Mirra Alfassa, plus connue sous le nom de “la Mère” et compagne spirituelle du philosophe indien Sri Aurobindo. Selon sa conceptrice, la cité a été créée pour être « le lieu d’une vie communautaire universelle, où hommes et femmes apprendraient à vivre en paix, dans une parfaite harmonie, au-delà de toutes croyances, opinions politiques et nationalités ». 50 ans plus tard, les avis varient à propos de ce lieu, certains le voyant plus proche d’une secte que d’une utopie qui aurait réussi... 

Nous y passons quelques heures, guidé par le passionnant Aurovillien français, Jacky, qui travaille en collaboration avec Prithvi, l’agent local d’Evaneos. Jacky nous partage son point de vue : selon lui, Auroville est un lieu universel et en perpétuelle évolution. Même si nous passons que peu de temps avec lui, sa personnalité unique touche chacun des membres du groupe.

Léa Camilleri lui pose quelques questions pour permettre à sa communauté de se faire son propre avis - l’interview est à retrouver derrière la première photo.

Voir cette publication sur Instagram

ET, VOUS CONNAISSEZ AUROVILLE ? 🪐 Son but est clair : «Préparer la terre toute entière à l’avènement de l’espèce nouvelle» 🌒 . Auroville est dans le sud de l’Inde et tire son nom de l’un de ses fondateurs, Sri Aurobindo, philosophe indien. Avec Mira Alfassa, une française aujourd’hui surnommée «la Mère» par les aurovilliens. Ils ont créé une ville sur un modèle utopique : chaque individu, quelle que soit sa nationalité, sa religion ou ses opinions politiques pourra s’installer à Auroville et faire profiter la communauté de ses talents ou de sa force de travail. . . La seule condition étant de renoncer à toute religion ou parti politique. . . En s’installant à Auroville, on devient un « serviteur de la conscience divine » (ce sont les termes qu’on peut lire dans la charte de la ville). . La ville se veut être une sorte de laboratoire des savoirs : on y pratique la méditation, le yoga et les médecines alternatives. Ça c’est plutôt cool. . Mais voilà, aujourd’hui ce modèle qui se voulait si loin de la société actuelle finalement a ses failles. Les humains faisant des trucs d’humains, ben petit à petit les inégalités (surtout financières) se creusent au sein de la ville. . J’ai eu la chance de rencontrer Jacky, un français qui vit a Auroville depuis 40 ans. Que Auroville a sauvé de sa vie précédente. Une personnalité lumineuse et concrètement bienveillante. SWIPE pour voir l’ITW dans le caroussel 👉🏼 . De mon point de vue, c’est un lieu unique au monde et un modèle de ville qui mérite que l’on s’y intéresse. Après l’aspect « culte de la mère » me chiffonne un peu mais au final ce qui est prôné est largement positif dans le fond. . . Une utopie qui a mon sens ne fonctionne plus très bien aujourd’hui. Mais si il y avait plus de Jacky sur terre ça serait peut être pas si mal (ça sera peut être la seule fois de ma vie que je pourrais dire cette phrase). Cool ou pas cool ? À vous de juger. Namaste 🙏🏼 . _________________________ @evaneos_travel #evaneostraveltales #auroville #matrimundir #india #pondicherry

Une publication partagée par LÉA CAMILLERI (@leacamilleri__) le

La rencontre avec Jacky m’a permis de transformer totalement mon point de vue sur cette ville et ses habitants...

Eric

Nous quittons Auroville. Vingt minutes de voiture nous mènent à Pondichéry, l’ancienne colonie française plantée en bord de mer. Nous passons trois heures dans le quartier français. L’occasion d’apprécier plus que jamais les couleurs uniques de l’Inde.

Dans les rues de Pondichéry en Inde du SudDans les rues de Pondichéry en Inde du SudDans les rues de Pondichéry en Inde du SudDans les rues de Pondichéry en Inde du Sud

Notre étape suivante est le Tamil Nadu rural, aux alentours de Kumbhakonam. Pour nous tous, la découverte de la campagne du sud de l’Inde est une première. Les paysages sont d’un vert splendide, d’immenses palmiers bordant les rizières. 

Nous dormons en pleine campagne et c’est le chant des oiseaux qui nous servira de réveil… 

Une inoubliable balade en calèche à bœufs permet de multiples rencontres, où la curiosité est systématiquement réciproque !

Rencontre avec des enfants dans la campagne de Kumbhakonam, dans le Tamil Nadu en IndeRencontre avec des enfants dans la campagne de Kumbhakonam, dans le Tamil Nadu en IndeRencontre avec des enfants dans la campagne de Kumbhakonam, dans le Tamil Nadu en IndeRencontre avec des enfants dans la campagne de Kumbhakonam, dans le Tamil Nadu en Inde

L’immersion dans la culture tamoule se poursuit à Darasuram avec une rencontre avec des artisans tamouls travaillant le bronze. Nous pénétrons également un atelier de tissage de soie aussi confidentiel que traditionnel…

Dernière étape de ce périple en demi-groupe : Karaikudi et le Chettinad. La région a gagné sa réputation grâce à sa communauté prospère dans le domaine des affaires et de la banque qui fit construire d’incroyables demeures palatiales au 19ème siècle. 

Une beauté fort inspirante pour les instagramers subjugués par l’architecture unique, inspirée du style britannique, du néo-baroque et de l'art déco :

Retrouvailles à Madurai

Le lendemain, c’est l’équipe au complet qui se retrouve - c’est un plaisir pour chacun de pouvoir raconter ses récentes découvertes...

Madurai est connue dans toute l’Inde pour son temple Meenakshi Amman. C’est l’un des trois temples sacrés que tout Hindou doit avoir visité au moins une fois dans sa vie. Consacré à Shiva et à son épouse Mînâkshî, il est considéré comme l’un des chefs-d'œuvre de l'architecture dravidienne.

Dans chacune de nos balades, la curiosité est ici aussi autant bienveillante que réciproque : les pèlerins nous fascinent par leur apparence si peu habituelle à nos yeux, et eux sont ravis de prendre la pose pour nos photographies... 

Rencontre dans les rues près du temple Meenakshi Amman, dans le Tamil Nadu en IndeRencontre dans les rues près du temple Meenakshi Amman, dans le Tamil Nadu en IndeRencontre dans les rues près du temple Meenakshi Amman, dans le Tamil Nadu en IndeRencontre dans les rues près du temple Meenakshi Amman, dans le Tamil Nadu en Inde

L’après-midi, plusieurs activités sont proposées par Charles et Prithvi : balade historique, street food tour, ou balade en auto-rickshaw. Autant d’occasions de découvrir plus encore la culture indienne dans la superbe ville de Madurai !

Le street food tour est apprécié par tous ceux qui y participent. Béatrice en témoigne : “Le Street Food Tour a été une expérience unique: toutes les saveurs et les plats inconnus, manger avec mes doigts, avec juste des Indiens autour de nous. Dans l'ensemble, j'adore la nourriture du Sud de l'Inde, et l'approche de la santé qui va avec me fascine !”

Avec Hugo et Gianluca, nous prenons part à la balade en auto-rickshaw. Les regards des Indiens croisés alors me remplissent de joie. A nouveau, la fascination est réciproque, surtout que nous ne passons pas inaperçus avec notre matériel photo. Les regards se prolongent, et les sourires que nous adressons sont chaque fois retournés avec entrain.

La visite du marché de bananes à Madurai m’a énormément plu. Les couleurs, les gens, l'atmosphère... Tout était incroyablement inspirant, et cela m'a permis de redécouvrir ma passion pour la photographie de rue.

Gianluca

Femme indienne avec des chèvres dans les brasFemme indienne avec des chèvres dans les brasFemme indienne avec des chèvres dans les brasFemme indienne avec des chèvres dans les bras
Vendeur indien sur un marchéVendeur indien sur un marchéVendeur indien sur un marchéVendeur indien sur un marché

Les beautés naturelles du Kerala

Le roadtrip continue : le jour suivant, nous mettons le cap à l’Ouest vers le Kerala, et la ville de Munnar. Changement radical de décor : Munnar est entourée de montagnes parsemées de théiers, plantés par les Britanniques au 19ème siècle. Plantations de thé donc, mais aussi de poivre, de cardamome, d’hévéas sont à découvrir lors d’une randonnée à travers les montagnes, flirtant avec 2.000 mètres d’altitude. Un paradis pour les amoureux de la nature!

Quelques kilomètres de route nous mènent ensuite dans notre superbe hôtel, perdu au beau milieu de la jungle indienne…

Plantation de thé dans les environs de Munnar en Inde du SudPlantation de thé dans les environs de Munnar en Inde du SudPlantation de thé dans les environs de Munnar en Inde du SudPlantation de thé dans les environs de Munnar en Inde du Sud

La seconde journée dans le Kérala se déroule également en pleine nature, sur les Backwaters, l’un des plus grands trésors naturels de la région. Les Backwaters sont des canaux qui s’étendent sur des centaines de kilomètres en retrait de la mer d’Arabie. On les visite communément sur des houseboats, des anciens bateaux de commerce inutilisés pendant des années avant d’être réaménagés en bateaux de plaisance. 

Houseboat sur les Backwaters du Kerala, en IndeHouseboat sur les Backwaters du Kerala, en IndeHouseboat sur les Backwaters du Kerala, en IndeHouseboat sur les Backwaters du Kerala, en Inde

Nous arrivons à Allepey. Notre groupe se divise pour passer l’après-midi et la nuit au fil de l'eau à bord de quatre de ces insolites maisons flottantes. L’occasion unique de profiter du spectacle de la nature environnante. Le long de ces canaux, les oiseaux sont nombreux et très variés : cormorans, hérons, martin-pêcheur, aigrettes, chauve-souris mais aussi de nombreux aigles accompagnent les bateaux au fil de l’eau…

Mon meilleur souvenir de voyage, c’est Allepey ! Ecouter les oiseaux, le bruissement des arbres et le bruit de l'eau lors d'un magnifique coucher de soleil tout rose était juste magique.

Roos

En fin de journée, nous nous retrouvons tous sur l’un des houseboats, et une incroyable soirée s’improvise. Le thème sera : « Bollywood-Boat ». Charles et Prithvi sont, au fil des jours, en train de devenir nos amis et, sur le pont de notre embarcation, ils nous apprennent une improbable série de danses aussi désopilantes que décomplexées… 

Cette soirée, j’en suis sûre, restera gravée dans nos mémoires pour longtemps...

Cochin, là où l’aventure se termine

Cochin est la dernière étape de notre roadtrip. 

Une balade matinale nous permet de découvrir les vieux quartiers de la ville, comme Mattancherry et Fort Cochin, où les diverses influences européennes sont encore visibles, avec des maisons de marchands et de vieux entrepôts en bord de mer. 

Pour notre dernière fin de journée, Charles et Prithvi nous prévoient une croisière à la découverte des îles alentours et du port de la ville, sur fond de superbe coucher de soleil.

C’est ensuite au son de la musique classique indienne, avec pour cadre le somptueux Brunton Boatyard Hotel, que nous partageons notre dîner d’adieu.

Coucher de soleil dans le port de Cohin dans le Kerala en IndeCoucher de soleil dans le port de Cohin dans le Kerala en IndeCoucher de soleil dans le port de Cohin dans le Kerala en IndeCoucher de soleil dans le port de Cohin dans le Kerala en Inde

Laissons le mot de la fin à nos invités :

“Avant de voyager en Inde, j’ai entendu beaucoup de choses sur le pays. Saleté, hostilité, danger…  et je n'ai rien vécu de tout cela ! La plus grande surprise a été la convivialité et le joie de vivre des habitants. Chaque fois que j’ai souri, ils ont souri en retour avec un sourire plus grand encore. Même s'ils ont très peu, ils apprécient ce qu'ils ont et vivent dans l’instant présent. C’est une chose dont nous pouvons apprendre beaucoup!” - Roos

“J'ai été très surpris par l'attitude amicale des Indiens. Je m'attendais à rencontrer des gens sympas, mais leur gentillesse a largement dépassé mes attentes!” -Gianluca

“L'organisation entre Evaneos et l'agence locale était incroyable. Nous n’avons jamais eu à attendre, tout était parfait. Les agents locaux cherchaient toujours le meilleur pour nous, ils étaient si chaleureux et vraiment proches de nous. Je ne pourrais que recommander cette expérience.” -Erea

Si vous souhaitez réaliser un voyage similaire à Evaneos Travel Tales, n’hésitez pas à vous adresser à Prithvi, l’agent local partenaire d’Evaneos en Inde du Sud qui a créé ce voyage !

Photo de groupe en IndePhoto de groupe en IndePhoto de groupe en IndePhoto de groupe en Inde