Compensation des émissions CO2 estimées
Destinations
Top destinations en Amérique du Nord
Top destinations en Amérique du Sud
Autres destinations en Amérique du Sud
Top destinations au Moyen-Orient
Autres destinations en Océanie
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Que faire ?
  • Quand partir ?
  • Comment voyager autrement ?

Portrait d’agente Evaneos : Nina, Local Hero en Indonésie

Par Evaneos, le

Découvrir l’Indonésie autrement, en harmonie avec la nature et au contact des habitants, c’est possible si l’on suit les pas de Nina, Local Hero Evaneos basée à Bali.
Un homme et une femme en méditation dans un jardin à BaliUn homme et une femme en méditation dans un jardin à BaliUn homme et une femme en méditation dans un jardin à BaliUn homme et une femme en méditation dans un jardin à Bali

Certes, si l’on en croit ce qu’il y a marqué sur son passeport, Nina est de nationalité française. Mais comme elle a grandi entre Java, Sumatra et Bali, l’Indonésie est tout naturellement devenue son pays de cœur. Pour cette experte au sourire communicatif, proposer des voyages sur mesure est indispensable pour faire découvrir les 1001 facettes de ce pays qu’elle aime tant et l’apprécier à sa juste valeur.  Des voyages sur mesure qui sont néanmoins régis par 2 principes essentiels :

  • la recherche de l’authentique

  • savoir prendre son temps

À la recherche de l’authentique

C’est en 2015 que Nina a rejoint son agence pour s’investir dans la promotion d’un tourisme plus durable. Ses efforts ont été récompensés par une certification Travelife en 2021 et par l’obtention du statut de Local Hero Evaneos. Des labels qui viennent conforter le positionnement singulier de l’agence sur cette destination.

Nina, agente locale Evaneos à BaliNina, agente locale Evaneos à BaliNina, agente locale Evaneos à BaliNina, agente locale Evaneos à Bali

L’Indonésie n’est pas au top du top du tourisme durable. Alors, il faut toujours discuter, expliquer à nos partenaires locaux et peu à peu, on y arrive. Et ça change aussi du côté des voyageurs ! Fini le temps où l’on exigeait des hôtels immaculés, garantis sans petites bêtes. Maintenant, les voyageurs sont plus dans la recherche de l’authentique.

Nina, agente locale Evaneos en Indonésie

Et de l’authentique, c’est justement ce que leur offrent Nina et son agence, loin des foules, des sentiers rebattus, au plus près des populations locales qui accompagnent les voyageurs et voyageuses tout au long de leur séjour.

Et ça, ça change tout. Il y a de vrais liens qui se créent : 95 % de nos voyageurs repartent avec le contact de leur chauffeur et de leur guide, souvent parce qu’ils ont été chez eux, dans leur famille. Cela permet de transformer une simple “activité” en véritable “expérience”. Et puis cela permet d’accéder à des endroits que personne ne connaît, à Bali ou ailleurs.

Nina

Nina
L’agence de
Nina

Spécialiste des voyages Charme et luxe, Famille et Hors des sentiers battus en Indonésie
690 avis

Savoir prendre son temps

La démarche structure une offre. Dans le catalogue de l’agence de Nina, inutile de chercher des balades à dos d’éléphant, des plongées au milieu des dauphins, des cérémonies “traditionnelles” en toc ou des tournées effrénées des temples les plus instagrammables. En revanche, on y retrouvera des propositions qui invitent à privilégier l’immersion, prendre son temps, s’imprégner de la magie de chaque étape en limitant autant que faire se peut les transferts motorisés. Car avec une agence qui donne la priorité aux petites structures d’hébergement locales ne dépassant pas la quinzaine de chambres, le voyage commence souvent à la porte de la chambre !

Agriculteur travaillant dans un champ à BaliAgriculteur travaillant dans un champ à BaliAgriculteur travaillant dans un champ à BaliAgriculteur travaillant dans un champ à Bali
Bassin dans un temple à BaliBassin dans un temple à BaliBassin dans un temple à BaliBassin dans un temple à Bali
Mains d’un artisan au travail à BaliMains d’un artisan au travail à BaliMains d’un artisan au travail à BaliMains d’un artisan au travail à Bali

Par exemple à Munduk, où l’on part de l’hôtel à pied avec le guide, pour passer 4 ou 5 heures au milieu des plantations de café ou de giroflier, en compagnie des agriculteurs, avant de découvrir des cascades isolées et d’admirer le lac et ses temples flottants. On pense aussi à cette balade à vélo proposée au coeur des villages balinais, à la rencontre des apiculteurs qui font du miel noir ou des orfèvres et des tisserands travaillant dans leurs ateliers domestiques. De vrais moments de partage, débarrassés de toute pression commerciale. “Même si on ne va évidemment pas empêcher nos voyageurs de repartir avec un pot de miel noir”, précise quand même Nina. Cette démarche correspond d’ailleurs de plus en plus à ce que souhaitent les nouveaux voyageurs et voyageuses en Indonésie.

Un homme humant une fleur à BaliUn homme humant une fleur à BaliUn homme humant une fleur à BaliUn homme humant une fleur à Bali

Je remarque qu’ils nous demandent des voyages plus longs qu’avant et sont plus ouverts à sortir des “incontournables”. Ils ont bien conscience qu’ils ne peuvent pas tout faire dans un archipel qui compte 17 000 îles… Alors, ce qu’ils souhaitent avant tout, c’est être surpris chaque jour, quitte à rester un peu plus longtemps à chaque étape.

Nina

Nina en quelques mots

Parasols indonésiens dans le ventParasols indonésiens dans le ventParasols indonésiens dans le ventParasols indonésiens dans le vent
Deux Balinais faisant voler des cerfs-volantsDeux Balinais faisant voler des cerfs-volantsDeux Balinais faisant voler des cerfs-volantsDeux Balinais faisant voler des cerfs-volants

Rendang

C’est une sorte de ragoût de bœuf aux mille épices, qui vient de Sumatra. Pour Nina, c’est le plat de fête que prépare sa famille adoptive pour les grandes occasions. Mais attention : ça ne s’improvise pas, ça met à peu près deux jours à cuire !

Dadar Gulung

Le dessert préféré de Nina qui consiste en une crêpe verte que l’on mange avec de la noix de coco et du sucre de palme. Simple mais très, très efficace !

Dangdut

Un style de musique populaire qui anime les villages de Java et Sumatra, avec des chanteuses un peu olé-olé, que Nina aime bien faire découvrir à ses amis qui viennent de France.

Scooter

C’est le véhicule de prédilection de Nina. Pour se détendre, elle adore partir à l’aventure aux quatre coins de Bali, découvrir par hasard de nouvelles balades dans la forêt ou des petits villages au cœur des rizières.