Compensation des émissions CO2 estimées
Destinations
Top destinations en Amérique du Nord
Top destinations en Amérique du Sud
Autres destinations en Amérique du Sud
Top destinations au Moyen-Orient
Autres destinations en Océanie
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Que faire ?
  • Quand partir ?
  • Comment voyager autrement ?

Portrait d’agent Evaneos : Hervé, Local Hero en Argentine

Par Evaneos, le

De sa terre natale argentine, Hervé connaît les moindres recoins et secrets. Suivez ce Local Hero, il vous ouvrira toutes les portes, y compris celles des communautés locales, pour voyager plus vrai et dans le respect de l’autre.
Enseigne d’un club de tango de Buenos AiresEnseigne d’un club de tango de Buenos AiresEnseigne d’un club de tango de Buenos AiresEnseigne d’un club de tango de Buenos Aires

Comment appréhender un pays qui est le 8ème plus grand au monde et dissimule plusieurs pays en un ? Pour Hervé, auteur d’une thèse de tourisme axée sur le développement durable, la réponse est simple et se décline en 3 volets :

  • s’immerger au plus près des habitants et explorer les différentes cultures

  • privilégier les chemins de traverse

  • encourager le tourisme durable.

Du slow tourisme à l’état pur !

Partager le quotidien des habitants

Ce qui motive le plus profondément Hervé, c’est d’essayer de montrer l’Argentine sous un jour différent et d’inciter les voyageurs à faire un pas de côté pour aller à la rencontre des gens sur place. Attiré depuis toujours par les endroits peu peuplés, ce descendant d’immigrés français de la 5ème génération souhaite avant tout encourager un tourisme plus responsable qui profite aux communautés rurales. Un défi car cela implique souvent de  rallonger les itinéraires.

Hervé, agent local Evaneos, dans un café de Buenos AiresHervé, agent local Evaneos, dans un café de Buenos AiresHervé, agent local Evaneos, dans un café de Buenos AiresHervé, agent local Evaneos, dans un café de Buenos Aires

Quand nous proposons aux voyageurs de passer quelques jours dans une famille locale et de partager leurs traditions, ils apprécient l'idée d’emprunter un autre chemin pour sortir des zones touristiques. Ces familles ont leur propre activité, en général l’agriculture ou l’élevage. L’activité touristique constitue pour eux une source de revenus complémentaire mais cela leur permet surtout de valoriser leur patrimoine, leurs coutumes et leur mode de vie.

Hervé, agent local Evaneos en Argentine

Aux yeux d’Hervé, d’Agustina et de toute l’équipe de l’agence, ce mode de tourisme permet de lutter contre l’exode rural, en particulier des jeunes, et de donner à ces derniers la possibilité de rester vivre sur les terres qui appartiennent à leur famille.

Agustina
L’agence d’
Agustina

Spécialiste des voyages éco-responsables en Argentine
242 avis

Privilégier le hors piste

Alors que la haute saison en Argentine se situe en janvier-février, Hervé aime recommander aux voyageurs de venir en mars ou avril “pour admirer les couleurs de l’automne”. Cet adepte du slow tourisme, sujet de sa thèse, privilégie les lieux favorisant la déconnexion en marge des itinéraires habituels. En Patagonie, il encourage ainsi ses clients à séjourner à Bahia Bustamante, ancien petit village de culture d’algues et paradis de biodiversité, où l’on dort dans des maisons traditionnelles face à la mer et que l’on explore en bateau pour voir dauphins et pingouins.

Cet endroit est vraiment unique. Il n’y a pas d’électricité la nuit, pas de connexions et c’est éloigné de tout. Cette ville est le joyau caché de la Patagonie.

Hervé

Encourager le tourisme responsable

Pour Hervé, “le tourisme responsable consiste avant tout à prendre conscience de ses actions quand on voyage”. Ce qui n’est pas toujours facile dans un pays aussi vaste où l’avion est le mode de locomotion le plus pratique, sachant qu’un trajet en avion de Buenos Aires à Ushuaïa prend 4 heures contre 2 jours en voiture ! Au-delà de la simple compensation de l’empreinte carbone, Hervé préconise d’aller plus loin en faisant appel à des locaux pour ses circuits ou en sachant dire non à certaines requêtes comme le survol en hélicoptère des chutes d’Iguazù, autorisé côté brésilien.

Un gaucho argentin sur son cheval vu de 3/4Un gaucho argentin sur son cheval vu de 3/4Un gaucho argentin sur son cheval vu de 3/4Un gaucho argentin sur son cheval vu de 3/4

Le tourisme peut être un outil positif. C’est à nous de décider en quoi il peut être utile : pour l’éducation par exemple, pour que les gens prennent conscience de leur impact quand ils voyagent…

Hervé

Hervé en quelques mots

Hervé, agent local Evaneos, sirotant un maté dans une rue de Buenos AiresHervé, agent local Evaneos, sirotant un maté dans une rue de Buenos AiresHervé, agent local Evaneos, sirotant un maté dans une rue de Buenos AiresHervé, agent local Evaneos, sirotant un maté dans une rue de Buenos Aires
Les façades colorées des rues de Buenos AiresLes façades colorées des rues de Buenos AiresLes façades colorées des rues de Buenos AiresLes façades colorées des rues de Buenos Aires
Tenue traditionnelle d’un gaucho vu de dos, un poignard glissé dans la ceintureTenue traditionnelle d’un gaucho vu de dos, un poignard glissé dans la ceintureTenue traditionnelle d’un gaucho vu de dos, un poignard glissé dans la ceintureTenue traditionnelle d’un gaucho vu de dos, un poignard glissé dans la ceinture

Maté

Hervé aime cette boisson symbolique de l’art de vivre argentin car elle se savoure à plusieurs, tout comme l’asado, le barbecue traditionnel, qui est avant tout un moment de rencontre.

Coronel Brandsen

La ville natale d’Hervé, à 100 km de Buenos Aires, où il aime déconnecter au milieu de ses plantes, sans accès internet.

Lion de mer

Lors de l’un de ses road trips, Hervé a exploré des bourgades peu connues au sud de la Patagonie, où il s’est retrouvé tout seul sur la plage entouré de lions de mer !

Immigrants

Descendants d’immigrés du sud de la France, Hervé est fasciné par l’importance de l’immigration et du brassage des origines dans la culture argentine, d’où sa passion pour le tourisme.