Destinations
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

48h à Chicago : que voir, que faire ?

Par Stéphane Jaladis, le |

Chicago est un petit New York ! Berceau de l'architecture verticale, ses gratte-ciels sont aussi fameux que ceux de Manhattan. Il en va de même pour ses grands musées, ses immenses parcs et ses plages qui bordent le lac Michigan. Une découverte fascinante à vivre comme de véritables Chicagoans.

Rue de Chicago traversée par le métro aérienRue de Chicago traversée par le métro aérienRue de Chicago traversée par le métro aérienRue de Chicago traversée par le métro aérien

Après avoir déposé vos valises à l'hôtel, ne perdez pas une seconde et partez à la découverte des essentiels de la Windy City, de son ambiance décontractée et de la vie de ses 77 communautés d'habitants. 

1er jour
Matin : The Bean et l'Art Institute de Chicago

Trônant à l'entrée de Millennium Park, vous ne pouvez pas louper The Bean, surnom affectueux de la sculpture argentée d'Anish Kapoor en forme de haricot géant, devenue l'emblème de Chicago. L'œuvre est très photogénique, permettant de jouer avec les reflets du ciel et des gratte-ciels sur sa surface bombée. Quelques pas suffisent pour rejoindre l'Art Institute. Avec ses deux ailes, l'une classique façon temple grec, l'autre contemporaine dessinée par Renzo Piano, ce musée fait figure de “petit Louvre”.

Visiteurs devant un tableau de Georges Seurat au Art Institute de ChicagoVisiteurs devant un tableau de Georges Seurat au Art Institute de ChicagoVisiteurs devant un tableau de Georges Seurat au Art Institute de ChicagoVisiteurs devant un tableau de Georges Seurat au Art Institute de Chicago

Chacun y trouve son bonheur, des antiquités égyptiennes à l'art asiatique, de la photographie à l'art moderne américain en passant par l'impressionnisme dont le musée renferme l'une des plus importantes collections. 

Après-midi : À la découverte du Loop

Après une pause-déjeuner autour d'une deep-dish pizza, savoureuse spécialité locale, dégustée sur Oak Street Beach, l'une des 26 plages de Chicago, partez pour une balade digestive dans le Loop, le quartier central et financier où le métro aérien serpente entre les buildings aux architectures variées. C'est en effet à Chicago que furent érigés les premiers gratte-ciels américains après le grand incendie de 1871, donnant naissance à des bâtiments aussi étonnants que le Chicago Board of Trade Building, la Tribune Tower et le Wrigley Building, siège des célèbres chewing-gums.

L'horloge du Chicago Board of Trade buildingL'horloge du Chicago Board of Trade buildingL'horloge du Chicago Board of Trade buildingL'horloge du Chicago Board of Trade building
Rue du Loop à ChicagoRue du Loop à ChicagoRue du Loop à ChicagoRue du Loop à Chicago

Ce décor plaira aux fans de Batman puisque Chicago a inspiré la Gotham City du célèbre comics américain. Séparée du Loop, par la Chicago River, North Michigan Avenue, surnommée Magnificent Mile, est la principale artère pour le shopping avec ses malls et ses boutiques de luxe. Les Champs-Elysées de Chicago en quelque sorte !

Fin d'après midi : Sortie en kayak sur la Chicago River

Willis Tower et Trump Tower en tête, les gratte-ciels bordant la Chicago River paraissent encore plus démesurés depuis votre kayak. Seul ou à deux, le rythme régulier des pagaies laisse le temps d’admirer les détails de chaque tour surplombant la rivière. Cette balade fluviale guidée est accessible à tous. Seuls le vent, car la Windy City porte bien son nom certains jours, et le clapot des bateaux-mouches peuvent pimenter un peu l'activité.

Balade en kayak sur la Chicago RiverBalade en kayak sur la Chicago RiverBalade en kayak sur la Chicago RiverBalade en kayak sur la Chicago River

À moins que vous ne choisissiez la sortie de nuit, lampe frontale sur la tête, avec en point d’orgue, le feu d’artifice tiré du Navy Pier chaque mercredi et samedi d'été. Si le kayak n'est vraiment pas votre tasse de thé, plusieurs compagnies de bateaux proposent des croisières sur la Chicago River, la majorité sur le thème de l’architecture.   

Soir : Un verre au temple du blues

Le jazz et le blues forment la bande-son de cette cité. Allez donc pousser les portes du Buddy Guy's Legend, le club du célèbre bluesman qui se produit encore parfois sur scène. Des chanteurs, guitaristes et groupes talentueux s'y produisent chaque soir dans une ambiance chaleureuse, à apprécier autour d'un verre voire de généreux plats cajuns. D’autant que l’entrée est tout à fait abordable.

Concert au Buddy Guy's Legend à ChicagoConcert au Buddy Guy's Legend à ChicagoConcert au Buddy Guy's Legend à ChicagoConcert au Buddy Guy's Legend à Chicago

2ème jour

Matin : T-Rex ou U-Boot, le passé refait surface

Il faut traverser Grant Park pour découvrir les trésors cachés du Field Museum of Natural History. La pièce maîtresse de ce musée d'histoire naturelle ne passe pas inaperçue : Sue est le plus grand squelette de T-Rex découvert à ce jour. De quoi s’imaginer en pleine scène de Jurassic Park !

Sue, le T-Rex du Field Museum de ChicagoSue, le T-Rex du Field Museum de ChicagoSue, le T-Rex du Field Museum de ChicagoSue, le T-Rex du Field Museum de Chicago
Le sous-marin U505 du Museum of Science and Industry de ChicagoLe sous-marin U505 du Museum of Science and Industry de ChicagoLe sous-marin U505 du Museum of Science and Industry de ChicagoLe sous-marin U505 du Museum of Science and Industry de Chicago

Au sud de la ville, dans Jackson Park, le Museum of Science and Industry a investi le seul bâtiment datant de l'Exposition universelle de 1893. Entre ses machines à vapeur, trains et avions d'un autre temps, il faut plonger dans ses entrailles jusqu'au U-505. Ce sous-marin allemand capturé en 1944 au terme d'une longue traque est présenté dans une scénographie qui vous transporte en pleine bataille de l'Atlantique.  

Midi : Déjeuner avec vue

Prenez de la hauteur au Cindy's, le bar-restaurant perché au 13ème étage du Chicago Athletic Association, dans les murs d’un ancien club de sport très select ouvert en 1893 en marge de l'Exposition universelle. Outre sa cuisine de saison, ce rooftop se distingue par son panorama unique sur Millennium Park, l'Art Institute et le lac Michigan.

La terrasse du Cindy'sLa terrasse du Cindy'sLa terrasse du Cindy'sLa terrasse du Cindy's

Vous remarquerez aussi l'authentique portrait de Cindy Pritzker par Andy Warhol, héritière d'une des riches familles de la ville, accroché au-dessus de la cheminée.

Après-midi : Balade street art au fil du Wabash Art Corridor

Au sud du Loop, entre les avenues State et Michigan d'un côté, les 14th Street et Harrison Street de l'autre, une quarantaine d'œuvres de street art ont été peintes depuis 2013. Habillant des parkings et autres espaces sans intérêt, le projet artistique du Wabash Art Corridor est porté par le Columbia College voisin qui trouve les surfaces disponibles et sélectionne les graffeurs.

Un mur peint du Wabash Art Corridor à ChicagoUn mur peint du Wabash Art Corridor à ChicagoUn mur peint du Wabash Art Corridor à ChicagoUn mur peint du Wabash Art Corridor à Chicago

Si vous souhaitez connaître les artistes et mieux comprendre le message politique et social des peintures, le Columbia College Chicago propose des visites guidées. Vous pouvez également aller admirer les murals de Pilsen, ancien quartier d'immigration d'Européens de l'Est, aujourd'hui majoritairement habité par la communauté hispanique.

Fin d'après-midi : Concert sur la pelouse du Jay Pritzker Pavilion

Les attractions et événements gratuits sont nombreux à Chicago. Alors ne manquez pas les projections de films et concerts donnés à partir du mois de mai dans Millennium Park depuis le Jay Pritzker Pavilion. Cet auditorium à l'architecture argentée très éclatée due à Frank Gehry accueille toute les musiques, jazz, blues, gospel, mariachi... et bien sûr classique avec les performances de musiciens de renommée mondiale.

Jay Pritzker Pavilion à ChicagoJay Pritzker Pavilion à ChicagoJay Pritzker Pavilion à ChicagoJay Pritzker Pavilion à Chicago

Soir : Un dernier regard sur la skyline

À l'heure où les derniers rayons du soleil font flamboyer les façades vitrées des buildings les plus modernes, envolez-vous en quelques secondes jusqu'au 94ème étage du John Hancock Building pour boire un dernier verre. Chicago 360°, l'étage d'observation de cette tour de 343 mètres, offre en effet des vues saisissantes sur le downtown que surmonte la Willis Tower (ex-Sears Tower), le Navy Pier et sa grande roue, le lac Michigan et ses plages de sable. Par beau temps, vous pourrez même apercevoir les rives des trois états frontaliers : Indiana, Michigan et Wisconsin.

La skyline de Chicago depuis Chicago 360°La skyline de Chicago depuis Chicago 360°La skyline de Chicago depuis Chicago 360°La skyline de Chicago depuis Chicago 360°

Si vous souhaitez séjourner plus longtemps à Chicago et avez besoin d'aide dans l'organisation de votre voyage, n'hésitez pas à faire appel à une agence locale Evaneos afin de bénéficier de son expertise et de ses bons plans pour créer le voyage dont vous rêvez.