Actualités Destinations
Compensation carbone 100%
Destinations
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

5 idées pour voyager autrement

Par Evaneos, le

Le voyage, c’est la vie ! Et c’est pas nous qui vous dirons le contraire. Mais voilà, aujourd’hui on a tous et toutes conscience de l’impact que ça peut avoir sur la planète. La question n’est donc pas si on doit voyager ou pas (celle là elle est vite répondue), mais comment voyager mieux.
Des voyageurs devant un paysage impressionnantDes voyageurs devant un paysage impressionnantDes voyageurs devant un paysage impressionnantDes voyageurs devant un paysage impressionnant

Chez Evaneos, plutôt que de se priver ou d’adopter des positions (trop) radicales, on préfère réfléchir à comment faire différemment. On vous a donc compilé ici nos 5 idées pour voyager autrement, de manière plus authentique mais aussi plus responsable. Partir moins loin, plus longtemps, hors des sentiers battus, sans moteur ou en train… autant de façon de transformer (du mieux possible) l’impact de votre voyage.

1 - Plongez en immersion locale, sans masque ni tuba

Prenez une grande inspiration et partez rencontrer les communautés locales du monde entier dans une expérience authentique et haute en couleurs. Pour nous, c’est une évidence : la rencontre et la découverte des autres cultures est un des principaux impacts positifs du voyage. Et passer par des agences locales est bien souvent la seule façon de le faire au mieux, dans le respect et le partage.

Le Costa Rica en bonne compagnie avec les Bribris

Découvrez une des nombreuses communautés locales du pays connue pour son sens de l’accueil. Dans les clans et les familles Bribris, ce sont les femmes qui ont la place la plus importante #GirlPower. Elles héritent des terres et transmettent ainsi tout le patrimoine à leur famille. La communauté est aussi connue pour être experte en culture et en récolte du cacao, qu’elle utilise pour réaliser une boisson sacrée.

Femme bribris ceuillant du caféFemme bribris ceuillant du caféFemme bribris ceuillant du caféFemme bribris ceuillant du café

Un voyage en terre -et en ger- mongol

Ne leur dites surtout pas qu’ils vivent dans une yourte. Les mongols seront catégoriques, ils dorment dans un ger, n’en déplaise aux russophones. Vous l’avez compris, le ger c’est cette fameuse tente démontable et transportable typique des populations nomades et rurales. Même si de nombreux mongols habitent des maisons en dur, certains font toujours de la résistance, et c’est tant mieux ! Si vous voulez vivre ce genre d’expérience, le mieux est de contacter notre expert local Munkhe qui vous concoctera un super séjour chez l’habitant, au milieu de la steppe.

  • Mongolie
Expérience de la vie nomade
La Mongolie est une des rares régions au monde où perdure le nomadisme. Vous désirez prendre le temps de rencontrer ces Mongols au savoir-vivre ancestral ? Vous souhaitez vous imprégner de leur culture riche et authentique ? Ce séjour en immersion au sein de familles nomades est fait pour vous ! Fiers de leurs traditions, vos hôtes sont toujours disposés à vous expliquer une pratique ou une coutume, à vous parler de leur histoire, à vous conter une légende. A ceci s’ajoute la découverte des plus beaux sites de Mongolie : vallée d’Orkhon, mont sacré Zorgol Khairkhan, réserve naturelle de Khugnu Khan et son “petit Gobi”, et bien d'autres…Cet itinéraire est également réalisable en circuit accompagné en petit groupe de mai à septembre.
Env. 11 jours à partir de 920 €

Le Sénégal loin des clichés

Le Sénégal, c’est évidemment le Lac rose, Dakar et le littoral atlantique, mais c’est aussi de nombreuses ethnies, dont celles de la partie orientale du pays. Parmi elles il y a les Malinkés, ou encore les Bédik, qui vivent sur les hauteurs. Ces derniers ont gardé leurs croyances, coutumes et traditions, comme les rites d’initiation, et les différentes fêtes animistes où la bière de mil coule à flot. On pourrait en parler encore longtemps, mais le mieux c’est d’aller les rencontrer grâce à nos experts et expertes locales, comme Abou ou Bernadette.

2 - Déplacez-vous avec des moyens de transport 0 % carbone et 100 % plaisir

Il y a plein de façons de réduire son empreinte carbone quand on voyage. Parmi elles, il y a le fait d’opter pour des trajets qui ne consomment aucun carburant, si ce n’est celui produit par vous-même. Alors on chausse ses belles chaussures de rando, on prend ses pagaies ou on enfourche son vélo et on part pour une expérience bas carbone, mais de haute qualité !

À pied

La randonnée, ou rando pour les intimes, est l’activité phare des adeptes du slow travel (le voyage lent pour les allergiques à l’anglais). Après avoir rejoint son lieu de villégiature en consommant le moins possible (coucou le train), on s’équipe et on part en trek dans des endroits magnifiques et préservés, pour vivre une aventure au rythme de ses jambes (et pas plus vite !).

À vélo

Pour celles et ceux qui préfèrent la sensation du vent dans leurs cheveux (dédicace aux chauves !) et qui en ont sous la pédale (bon, celle là était facile), pourquoi ne pas faire un voyage en vélo ? On a de la chance en Europe, il existe des véloroutes aménagées qui permettent de traverser le continent en long, en large et en travers. On pense notamment à la route EuroVelo 1 (appelée Vélodyssée sur sa partie française) qui relie la Norvège au Portugal ou encore l’EuroVelo 6 qui permet d’aller en Roumanie depuis la France.

  • Italie
Le Sud des Pouilles à vélo
Nous vous proposons une semaine en complète autonomie parmi les merveilles du Salento, entre petits bourgs, anciennes fermes et localités côtières les plus suggestives.Idéal pour une itinérance étant donné son relief doux, ce voyage à vélo dans les Pouilles a été pensé pour les couples, les familles, mais aussi pour des petits groupes d'amis. Vous pédalerez à votre rythme, à la découverte du maquis méditerranéen et des architectures originales, témoins d'une histoire riche et façonnée par les passages de diverses civilisations.C'est donc un véritable musée à ciel ouvert que vous allez découvrir, des dolmens préhistoriques aux lieux de culte Byzantins cachés dans les grottes, des cathédrales baroques à la nature sauvage de la côte.Parfait mix entre nature et culture, à la portée de tous, la dolce vita à bicyclette n'attend que vous, alors enfourchez vos montures et laissez vous guider !
Env. 8 jours à partir de 800 €
  • France
La Vélodyssée de la Rochelle à Royan, en passant par l'Ile de Re, l'Ile d'Oléron et l'Ile Madame
Ce magnifique parcours à vélo suit la Vélodyssée et prend quelques libertés pour vous faire découvrir des sites étonnants, comme le port fortifié de Brouage et les îles incontournables de la côte AtlantiqueAu départ du port fortifié de la Rochelle, cet itinéraire marqué par l’océan, entre mer et marais, longe la superbe côte balnéaire, traverse les marais salants, les bassins ostréicoles, s’émerveille sur l’île de Ré la Blanche, Oléron la verte (où vous passerez deux nuits), et l’île Madame … Nature, tourisme, baignade, histoire et ostréiculture se mêlent pour votre plus grand plaisir jusqu’à Royan, qui vous apportera le charme un peu désuet des stations Belle Epoque.Ce parcours peut être fait avec des enfants à partir de 10 ans et comprend le transport des bagages d'étape en étape pour votre plus grand confort. Points forts :- Trois îles aux paysages variés- Découverte d’une nature extraordinaire - Des pistes cyclables pleines de charme
Env. 8 jours à partir de 710 €

En kayak

Si vous avez le pied marin ou que vous voulez juste vous jeter à l’eau, le kayak permet de faire certains trajets ou des parties d’itinéraires en se la coulant douce (ou presque). On dirait pas comme ça, mais ça fait les bras ! France, Grèce, Italie mais aussi Indonésie, Thaïlande, Canada ou Alaska, nombreux sont les pays où il est possible de voguer sans aucune émission carbone sur place, sur les rivières ou dans la mer. Et pour vous donner les meilleurs conseils et itinéraires, faites confiance à nos experts et expertes locales.

Kayaking en ThaïlandeKayaking en ThaïlandeKayaking en ThaïlandeKayaking en Thaïlande

3 - Visitez des endroits où la voiture est interdite, mais les souvenirs obligatoires

Quelques fois, ça fait du bien de lâcher le volant. Ça tombe bien, il existe encore quelques destinations qui ne connaissent ni les embouteillages, ni les tours du quartier pour se garer. Découvrez trois de nos endroits préférés où on favorise la mobilité douce pour que la planète dure.

Les îles Gili

Elles sont au nombre de trois, au large de Lombok et pas très loin de Bali. Des îles sans moteur, mais avec pas mal de chevaux quand même. Et pour cause ! La seule voiture locale, le Cidomo, n’est autre qu’une petite charrette tirée par un cheval. Pour la petite anecdote, Gili veut dire île en langue locale. Parler des îles Gili reviendraient donc à dire gili gili. En tout cas nous, ça nous a fait un peu rire, mais sans doute parce qu’on est sensible aux chatouilles.

Cidomo, charrette locale des îles GiliCidomo, charrette locale des îles GiliCidomo, charrette locale des îles GiliCidomo, charrette locale des îles Gili

Tunø

Direction le Danemark pour découvrir cette petite île où l’on se déplace en vélo ou à bord des remorques des quelques tracteurs qui sillonnent le coin pour transporter les gens. Vous pourrez ajouter le Traxa-Vagn (c’est leur petit nom) des moyens de transports bizarres que vous avez testé.

L’île de Sercq

En France aussi on a des petits coins de paradis où on limite les émissions des transports. Cap sur l’Île de Sercq, sans voiture, ni camion mais avec des vélos et des calèches qui vous permettront d’en faire le tour et d’admirer les plus beaux paysages de l’Atlantique. Une île hors du temps, mais finalement totalement ancrée dans l’époque.

Île de SercqÎle de SercqÎle de SercqÎle de Sercq

4 - Itinéraires en train : mettez votre voyage sur de bons rails

Prendre le train pour échapper au train-train. En effet, ce moyen de transport a cette faculté de nous offrir un moment un peu suspendu lors de notre voyage, où se mêlent déplacement (évidemment), découvertes et rencontres locales. Alors pour traverser un pays et le découvrir “de l’intérieur”, on vous conseille d’arriver à l’heure sur le quai de la gare, de grimper à bord d’un tacot ou d’une version à grande vitesse, et de vous laisser aller.

Le grand Nord en petit train

Voyagez du sud au nord (et vice-versa) du cercle polaire à bord d’un train norvégien et passez en quelques minutes de fjords gigantesques à montagnes spectaculaires. En tout, il y a 8 itinéraires, dont certains font partie des plus beaux parcours en train du monde. Prenez la ligne du Nordland ou celle de Bergen et découvrez une autre facette du pays du soleil de minuit.

  • Norvège
Les fjords en train 
Vous ne souhaitez pas louer une voiture ? Partez donc à la découverte des fjords de Norvège en empruntant les transports en commun ! Trains et bateaux vous permettront de profiter des magnifiques paysages : la ligne ferroviaire entre Oslo et Bergen a été élue parmi les plus beaux trajets en train du monde. Durant vos étapes dans les principales villes du pays, Oslo, Bergen et Stavanger, profitez-en pour approfondir votre connaissance de l’Histoire du pays en visitant l’un des nombreux musées. Un circuit idéal pour combiner nature et culture en toute sérénité.
Env. 8 jours à partir de 870 €

Canada, un parcours complètement loco’

Un pays tellement grand qu’il est finalement assez logique de prendre le train. Si vous voulez éviter trop d’émissions de CO2 à destination, c’est même un super moyen de transport là-bas. De l’Atlantique au Pacifique, ou dans le sens inverse, empruntez la ligne du Canadien, qui traverse les Rocheuses ou celle de l’Océan qui relie Montréal à Halifax en longeant le Saint-Laurent.

  • Canada
De Québec à Vancouver en train
Les amoureux des voyages en train vont être comblés par ce programme de 16 jours à travers l'immensité du territoire canadien. Au départ de Québec, vous partez vers l'Ouest en faisant étape à Montréal, Ottawa et Toronto. Vous embarquez ensuite à bord du Canadien, train mythique qui relie Toronto à Vancouver, en traversant la forêt boréale et les splendides Rocheuses. Cet itinéraire est aussi l'occasion d'aller visiter deux sites majeurs : les chutes du Niagara et le champ de glace de Colombia. Ce programme est possible été comme hiver, avec quelques modifications sur l’itinéraire hivernal. Bienvenue à bord !
Env. 16 jours à partir de 3 020 €

Thaïlande, pour en prendre plein la vue depuis la voie

La Thaïlande est connue pour ses moyens de transport pas trop conventionnels (coucou le tuktuk !). Mais ce qu’on sait moins, c’est qu’elle a un réseau ferroviaire assez dense qui permet de voir du pays, comme on dit. Sur les 4 grandes lignes du Pays, il y a la plus utilisée qui relie Bangkok à Chiang Mai au nord, mais on vous conseille aussi les liaisons entre la capitale et le Laos ou le Cambodge, qui vous réservent de belles surprises et qui vous permettre d’aller passer une tête dans les pays voisins. Pour les amoureuses et les amoureux de la mer et du littoral, pas de doute à avoir : descendez le long de la ligne qui part au sud jusqu’à la Malaisie.

Dans le train au nord de la ThaïlandeDans le train au nord de la ThaïlandeDans le train au nord de la ThaïlandeDans le train au nord de la Thaïlande

5 - Un voyage loin des foules : déconnectez tout, reconnectez-vous

C’est un secret pour personne. Le tourisme de masse est une des raisons principales de l’impact négatif du voyage. Non seulement ça dégrade les écosystèmes naturels, mais ça bouleverse aussi la vie des populations locales. Et puis voir 23453 inconnus sur nos photos de vacances, c’est quand même moins sympa. Loin de tout mais tout près de ce qui compte pour vous : on vous parle de 3 expériences et destinations-nature, où le calme permet de se déconnecter du monde et mieux se reconnecter à soi. La base d’un voyage plus authentique et plus vertueux.

Réserve de Cuyabeno en ÉquateurRéserve de Cuyabeno en ÉquateurRéserve de Cuyabeno en ÉquateurRéserve de Cuyabeno en Équateur

Seul·e au monde dans la forêt Amazonienne en Équateur

Retrouvez-vous dans la jungle. La vraie. Celle qui accueille des millions d’espèces vivantes, et peut-être bientôt vous en plus. La route ? Là où vous irez vous n’aurez pas besoin… de route (vous avez la réf ?). Dans la réserve de Cuyabeno ou le Parc National Yasuní, vous ferez une bonne partie du trajet en pirogue pour rejoindre votre lodge. Sur place, pas ou peu de prises de courant, pas de wi-fi… vous pouvez oublier votre téléphone, ordi ou tout autre moyen de connexion. Se connecter à la nature, c’est bien aussi.

Une mégafaune qui vous laissera sans voix

Au milieu de nulle part. Juste vous, votre guide et des milliers d’animaux sauvages en liberté. Le Botswana, c’est un peu le zoo à l’envers. Vous, entre 4 murs dans votre lodge, pendant que zèbres, antilopes, phacochères et autres félins et girafes déambulent dans les environs… Là-bas, c’est chez eux. Vous pourrez parcourir des centaines de kilomètres sans voir un village, ni un humain. Par contre vous ne pourrez pas échapper à quelques gros lourds… on parle bien sûr des quelques 130 000 éléphants qui peuplent le pays. C’est même un argument de poids pour y faire un tour non ?

Une famille de zèbres en pleine natureUne famille de zèbres en pleine natureUne famille de zèbres en pleine natureUne famille de zèbres en pleine nature
safari photo au Botswanasafari photo au Botswanasafari photo au Botswanasafari photo au Botswana

Partir sans réseau pour mieux repartir de zéro

“Allô, je t’entends plus, je passe sous un tunnel !”. Même s’il existe de moins en moins de zones blanches en Europe, ces endroits où il n’y a vraiment aucun réseau, on peut toujours trouver des hébergements sans wifi ou des lieux loin de tout, notamment en montagne ou en pleine forêt (certaines mauvaises langues nous ont aussi parlé de la Bourgogne…). Sinon, il y a encore plus simple : désactiver l’itinérance de données de son smartphone à l’étranger, qui permet d’avoir de la connexion, ou mieux encore, ne pas l’emmener du tout ! Parmi toutes les expériences loin des foules et des réseaux, on vous conseille de rester une nuit à Nosy Iranja au large de Madagascar. Les touristes désertent l’île en fin d’après midi et vous laisseront tel un Robinson pour le reste de la journée. Vous pourrez partager un repas avec les pêcheurs du coin et vous endormir au son des vagues de l’océan.

Vous nous lisez toujours ? Ouf, c'est que notre article vous a plu ! On espère que vous avez trouvé un peu d'inspiration pour votre prochaine escapade ou des idées pour réussir à concilier vos envies et vos valeurs en matière de voyage. N'hésitez surtout pas à contacter nos experts et expertes locales qui se feront une joie de préparer avec vous l'itinéraire idéal.

Plus d'inspiration