Covid-19 - Où voyager ?Découvrir
Destinations
Top destinations au Moyen-Orient
Autres destinations au Moyen-Orient
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

5 lieux hors du temps (et loin de la foule) à Tokyo

Par Clémence Leleu, le

La plus grande mégalopole du monde, avec ses 13 millions d’habitants, ses quartiers qui ne dorment jamais, et ses 285 stations de métro peut vite donner le tournis. Pourtant, au milieu de l’effervescence de la ville, se nichent quelques oasis qui vous donnent l’impression d’être hors du temps. 
Une femme marchant dans une petite rue de TokyoUne femme marchant dans une petite rue de TokyoUne femme marchant dans une petite rue de TokyoUne femme marchant dans une petite rue de Tokyo

Nous avons sélectionné pour vous 5 petites pépites tokyoïtes loin de la foule bien qu’en plein centre de la plus grande ville du monde. Une librairie, un café caché, une boutique au mille couleurs, un jardin japonais et un quartier où le temps semble s’être arrêté, découvrez un Tokyo on ne peut plus confidentiel. 

La librairie Morioka Shoten

Bien cachée dans le luxueux quartier de Ginza, la librairie Morioka Shoten est pour le moins étonnante. Ici, pas de rayonnages à profusion, vous n’y trouverez pas non plus les derniers succès littéraires pour la simple raison que la librairie ne propose à la vente qu’un seul livre par semaine. 

Livre mis à la vente dans la librairie Morioka Shoten à TokyoLivre mis à la vente dans la librairie Morioka Shoten à TokyoLivre mis à la vente dans la librairie Morioka Shoten à TokyoLivre mis à la vente dans la librairie Morioka Shoten à Tokyo

Roman, livre d’art, manga ou roman graphique, le titre est soigneusement choisi par le propriétaire, qui envisage sa libraire également comme un lieu d’exposition. Ainsi, l’ambiance de la boutique change chaque semaine, sa décoration évoluant au fil des univers développé dans le livre mis en vente. 

Des tableaux ou photos décorent les murs, des bijoux, vêtements ou objets artisanaux reflétant l’ambiance du livre sont savamment mis en scène afin de donner l’impression aux visiteurs de plonger dans l’univers de l’ouvrage.

Vue extérieure de la vitrine de la librairie Morioka Shoten à TokyoVue extérieure de la vitrine de la librairie Morioka Shoten à TokyoVue extérieure de la vitrine de la librairie Morioka Shoten à TokyoVue extérieure de la vitrine de la librairie Morioka Shoten à Tokyo

Pour rendre la lecture encore plus vivante, Yoshiyuki Morioka, le propriétaire, invite autant qu’il le peut les auteurs des livres exposés à venir parler de leur ouvrage lors de soirée conférence et dédicace. 

Toyama Flower Market à Ginza 

À première vue, on pourrait croire que cette petite boutique, située en contrebas d’une rue branchée du quartier Omotesando n’est qu’un fleuriste. Certes, Toyama Flower Market est bien un fleuriste, en témoigne les innombrables fleurs exposées dans la boutique. Pourtant, les plus initiés sauront que se cache, derrière ces nombreux bouquets un salon de thé intimiste où l’on peut s’accorder une petite pause au milieu d’une journée bien remplie.

Salon de thé caché au Toyama Flower Market à Ginza, TokyoSalon de thé caché au Toyama Flower Market à Ginza, TokyoSalon de thé caché au Toyama Flower Market à Ginza, TokyoSalon de thé caché au Toyama Flower Market à Ginza, Tokyo

Toutes les semaines, l’ambiance change au gré de la décoration florale. Hortensia, lierre, jasmin, rose… la salle se pare de nouvelles fleurs, ce qui donne l’impression de découvrir un nouveau lieu à chaque visite. 

Pas de routine non plus concernant la carte, elle change également très régulièrement, en proposant des thés ou pâtisseries aux saveurs calquées sur la fleur mise à l’honneur lorsque cela est possible. De quoi donner envie d’y venir chaque semaine ! 

Nezu, un Tokyo authentique

Bien caché à deux pas du parc Ueno, le petit quartier de Nezu donne aux voyageurs l’impression de se balader dans une petite ville encore préservée de l’agitation. Ici, aucun magasin de souvenirs ou de grandes enseignes. Uniquement des commerces du quotidien où se pressent les habitants du coin : primeurs, librairie, pressing, vendeur de tofu ou de riz, bric à brac vintage… 

Se promener à Nezu est aussi l’occasion d’admirer des maisons japonaises traditionnelles. Devant leurs façades de bois, les propriétaires ont pris soin de créer des petits îlots végétaux avec des plantes en pots, de nombreuses fleurs et des petits objets kawaii. On se croirait presque dans un quartier d’une petite ville de campagne. 

Façade d'une petite boutique japonaise, quartier de Yanesen à TokyoFaçade d'une petite boutique japonaise, quartier de Yanesen à TokyoFaçade d'une petite boutique japonaise, quartier de Yanesen à TokyoFaçade d'une petite boutique japonaise, quartier de Yanesen à Tokyo
Façade en bois d'une maison traditionnelle, quartier de Yanesen à TokyoFaçade en bois d'une maison traditionnelle, quartier de Yanesen à TokyoFaçade en bois d'une maison traditionnelle, quartier de Yanesen à TokyoFaçade en bois d'une maison traditionnelle, quartier de Yanesen à Tokyo

N’hésitez donc pas à vous enfoncer dans les petites rues sinueuses du quartier, comme Hebimichi Street, “rue du serpent”. Longue d’une centaine de mètres, elle reprend le tracé du canal Aizen, recouvert depuis 1921, le meilleur itinéraire pour visiter Nezu ! Ne manquez pas non plus les quartiers limitrophes de Nezu, Yanaka et Sendagi, qui forment à eux trois “Yanesen”, nom donné à ce triptyque tokyoïte où le temps ne semble avoir aucun prise. 

La boutique Pigment

Pigment est sans doute une des plus belles boutiques de Tokyo. À l’intérieur, on y trouve une collection magnifique de plus de 4000 pigments de couleur, soigneusement rangés dans des petites fioles de verre disposées sur l’intégralité d’un des murs de la boutique. Véritable référence dans le matériel d’art, on peut également acheter le typique papier washi japonais, des pinceaux aux formes les plus incroyables les unes que les autres, des bâtonnets d’encre ou encore aquarelles et peintures à l’huile…

Intérieur de la boutique Pigment à TokyoIntérieur de la boutique Pigment à TokyoIntérieur de la boutique Pigment à TokyoIntérieur de la boutique Pigment à Tokyo

Pigment est l’oeuvre de l’architecte renommé Kengo Kuma. L’intégralité de la boutique est conçue à base de matériaux organiques, chers à son créateur. Ainsi, vous y découvrirez un plafond de bambou ondulant, qui n’est pas sans rappeler le mouvement des traits de pinceaux. 

Mur de pinceaux, intérieur de la boutique Pigment à TokyoMur de pinceaux, intérieur de la boutique Pigment à TokyoMur de pinceaux, intérieur de la boutique Pigment à TokyoMur de pinceaux, intérieur de la boutique Pigment à Tokyo

Mais la visite n’est pas réservée uniquement aux amateurs d’art. Pigment a également été conçu comme un laboratoire créatif puisque des ateliers y sont régulièrement organisés avec des artistes ou les créateurs de fournitures vendues dans le magasin. Et la bonne nouvelle, c’est qu’ils sont ouverts à tous ! 

Le jardin Kiyosumi

Ce jardin, considéré comme un des jardins japonais typiques de l’ère Meiji est situé dans le quartier de Fukagawa, à l’est de Tokyo. Il ouvre ses portes en 1880 et est réputé pour son étang, alimenté initialement par l’eau de la rivière Sumida, principale rivière de la capitale japonaise. Mais c’est surtout le soin qui est apporté à son agrément qui fait le bonheur des visiteurs. En effet, peu importe la saison à laquelle vous visitez ce jardin,il sera toujours rempli de fleurs : narcisses et camélias en hiver, pruniers, cerisiers, et rhododendrons au printemps, hortensias et lilas en été et anémones et toxicodendrons en automne, sans oublier le feuillage de tous les arbres du parc qui se pare de reflets rouge feu. 

Le jardin Kiyosumi et son étang, à TokyoLe jardin Kiyosumi et son étang, à TokyoLe jardin Kiyosumi et son étang, à TokyoLe jardin Kiyosumi et son étang, à Tokyo

Désigné site d’exception par la ville de Tokyo en 1979, le jardin renferme également des roches précieuses amenées depuis tout le Japon pour notamment créer les chutes d’eau sèches ou les dalles qui permettent de traverser l’étang pour rejoindre, entre autre, le pavillon de thé Ryo-tei, qui est, lui aussi, classé site exceptionnel. 

Des adresses secrètes à intégrer dans le programme de votre projet de voyage au Japon, à planifier avec l’aide d’une agence locale Evaneos.