0
Destinations
Top destinations en Amérique du Nord
Top destinations en Amérique du Sud
Autres destinations en Amérique du Sud
Top destinations au Moyen-Orient
Autres destinations en Océanie
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Que faire ?
  • Quand partir ?
  • Comment voyager autrement ?

Archipel des Açores : quelle île visiter ?

Par Laura de Rosa, le

Perdu au milieu de l’Atlantique, l’archipel portugais des Açores est un repère bien connu des navigateurs. Ce chapelet d’îles, façonnées par les vents et l’activité volcanique, fascine par la beauté de ses paysages, tantôt lunaires, tantôt luxuriants. Un concentré de biodiversité à découvrir sans attendre.
Une randonneuse admirant le panorama sur les cratères jumeaux de Sete Cidades à Sao Miguel dans l’archipel des AçoresUne randonneuse admirant le panorama sur les cratères jumeaux de Sete Cidades à Sao Miguel dans l’archipel des AçoresUne randonneuse admirant le panorama sur les cratères jumeaux de Sete Cidades à Sao Miguel dans l’archipel des AçoresUne randonneuse admirant le panorama sur les cratères jumeaux de Sete Cidades à Sao Miguel dans l’archipel des Açores

Randonnées, géotourisme, observation des dauphins et des baleines…  Les îles des Açores, classées Géoparc par l’UNESCO, regorgent de trésors naturels et d’expériences uniques à découvrir en toute saison. Pour vous en donner un aperçu, on vous emmène faire le tour de nos 5 îles coups de cœur :

  • São Miguel

  • Faial

  • Pico

  • Terceira

  • Flores

São Miguel, toutes les Açores en une seule île

São Miguel concentre à elle-seule tous les attraits caractéristiques de l’archipel. De superbes sites naturelscomme Boca do Inferno à l’ouest dévoile une caldeira impressionnante avec deux lacs de cratères jumeaux : Lagoa Verde et Lagoa Azul. Le centre de l’île abrite des cascades, le Lagoa do Fogo (lac de feu), et la réserve de Caldeira Velha, une jungle luxuriante. Au nord, les rochers de Mosteiros surgissent de l’océan et offrent des points de vue privilégiés pour admirer le coucher de soleil. On en profite pour aller observer les baleines ou faire une session de surf sur les vagues de l’Atlantique. À l’est, le village de Furnas et ses environs sont envoûtants. Le lieu regorge de sources thermales aux vertus bienfaisantes. C’est l’occasion de goûter au plat régional typique, le cozido, cuit enfoui dans la terre volcanique. Et pour digérer, on part en balade dans la forêt tropicale jusqu’au lac de Furnas, large cratère rempli d’eau turquoise.

2 adolescents se baignant dans les sources chaudes de Furnas à Sao Miguel2 adolescents se baignant dans les sources chaudes de Furnas à Sao Miguel2 adolescents se baignant dans les sources chaudes de Furnas à Sao Miguel2 adolescents se baignant dans les sources chaudes de Furnas à Sao Miguel

Enfin, la capitale de l’île, Ponta Delgada, vaut le détour pour son centre historique colonial, son jardin botanique mais aussi son street art, à admirer lors du festival d’art açorien, Walk and Talk, en juillet. Autres curiosités locales à ne pas manquer près de Ponta Delgada : le tunnel de lave de la grotte do Carvão et, pour les fans de plongée, l’épave du Dori, navire de la Seconde Guerre mondiale, accessible aux débutant‧es comme aux confirmé‧es. Et en guise de souvenir, on n’hésite pas à craquer pour la production locale de céramique bleue et blanche.

Faial, immersion au cœur de la nature de l’île bleue

En route pour Faial, où les nuées d’hortensias bleus alternent avec de belles plages de sable noir. L’île est petite mais elle possède un impressionnant cratère de 2 km de diamètre en son centre : le parc naturel de Faial. On fait le tour de la Caldeira do Cabeço Gordo en rando ou à vélo en admirant la richesse de sa flore primitive. On met ensuite le cap à l’ouest, sur le parc naturel de Cabeço do Fogo qui offre de beaux itinéraires de randonnées ainsi que des grottes de lave à explorer. En effet, en quittant la verdure foisonnante, on laisse place à une terre brûlée aux allures martiennes. C'est à l’extrême ouest que ce contraste est le plus saisissant, au Capelinhos, jeune volcan qui s’avance dans l’océan.

vue panoramique sur le volcan Capelinhos à la pointe de l’île de Faialvue panoramique sur le volcan Capelinhos à la pointe de l’île de Faialvue panoramique sur le volcan Capelinhos à la pointe de l’île de Faialvue panoramique sur le volcan Capelinhos à la pointe de l’île de Faial

Autres balades à ne pas manquer, celles qui longent les levadas de l’île (canaux d’irrigation), au centre à Caldeira ou à l’ouest à Capelo. À faire en famille, même avec des petit·es, pour aller à la rencontre des oiseaux endémiques au cœur de la forêt

Côté ville, Horta et sa marina très colorée est une charmante étape avec, entre autres, la vue splendide sur la baie de Porto Pim depuis le promontoire face à la ville. C’est également au large du port qu’on peut apercevoir baleines, requins bleus ou dauphins. L’été, de nombreuses régates animent la baie, à l'occasion de la “semaine de la mer”.

Pico, des fonds marins au plus haut sommet du Portugal

Depuis Faial, 30 minutes de ferry suffisent pour se retrouver dans les vignobles de Pico. Si on n'a jamais fait l'expérience d’un vin qui a grandi sur des terres volcaniques, c’est le moment ou jamais ! La zone est classée patrimoine mondial de l’UNESCO et pour cause, on y a développé un savoir-faire viticole unique, adapté à ce territoire si particulier

Outre ses vignobles, l’île se distingue par son impressionnant mont Pico, plus haut sommet du Portugal. Les amateurs et amatrices de randonnée ne manqueront pas de tenter l’ascension du mont Pico qui culmine tout de même à 2351 m. Accessible à condition d’être en bonne forme physique et une certaine endurance pour effectuer l’aller-retour en une journée, avec un dénivelé de 1100 m. Un joli challenge sportif !

Un moulin à vent sur l'île de Pico avec le mont Pico à l'arrière-planUn moulin à vent sur l'île de Pico avec le mont Pico à l'arrière-planUn moulin à vent sur l'île de Pico avec le mont Pico à l'arrière-planUn moulin à vent sur l'île de Pico avec le mont Pico à l'arrière-plan

L’identité de l’île est aussi marquée par son passé d’ancienne station baleinière, comme en témoignent le Musée des Baleiniers et le Centre des Arts et des Sciences de la mer à Lajes. Aujourd’hui, Pico est désormais un sanctuaire marin où les cétacés sont protégés et respectés. Pour observer cachalots, dauphins, orques et autres baleines, on reste à bonne distance et il est interdit de les approcher à la nage.

Terceira, l’île festive et ancienne capitale des Açores

La troisième île à avoir été découverte brille avant tout par sa capitale, Angra do Heroismo, dont le centre-ville est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO (décidément). Il faut se perdre dans ses ruelles étroites pour admirer ses façades et ses églises multicolores, ou encore sa marina. Comme un petit air de Salvador de Bahia au Brésil dont elle a été une source d’inspiration.

Le charme de Terceira réside également dans ses nombreuses festivités annuelles. L’animation est à son comble lors des fêtes de la Saint Jean en juin, du Carnaval en février ou des fêtes du Saint-Esprit qui suivent le dimanche de Pâques..

Les façades colorées des maisons d’Angra do Heroismo sur l’île de TerceiraLes façades colorées des maisons d’Angra do Heroismo sur l’île de TerceiraLes façades colorées des maisons d’Angra do Heroismo sur l’île de TerceiraLes façades colorées des maisons d’Angra do Heroismo sur l’île de Terceira

Lors d’une étape à Terceira, on ne manque pas l’impressionnante cheminée volcanique de Algar do Carvão qu’on peut emprunter avant de déboucher sur une lagune d’eau claire. Ou le village rural de Biscoitos, sur la côte nord, réputé pour son vin, le verdelho, et ses piscines naturelles. Enfin, c’est l’occasion ou jamais de faire une session de snorkeling ou de plongée en eau profonde pour aller admirer murènes, rascasses et autres poissons qui peuplent les tunnels de lave, canyons et arches volcaniques des fonds de l’île.

Flores ou la terre la plus à l’ouest de l’Europe

Elle doit son nom aux milliers de fleurs, endémiques ou venues d'ailleurs qui couvrent son territoire ainsi qu'à ses vallées verdoyantes. Humide, elle possède de nombreuses cascades, lacs et rivières, qui en font un petit écrin de nature à l’état pur. Les Açoriennes et les Açoriens eux-mêmes ne tarissent pas d’éloge sur ce bout de paradis. 

Flores se visite aisément du nord au sud grâce à sa route côtière. À chaque mirador, la tentation de dégainer son appareil photo est irrésistible. Tout comme dans le centre historique de Santa Cruz das Flores, la capitale de l’île. C’est ici qu’on peut visiter l’ancienne usine baleinière (Fabrica da baleia do boqueirao) reconvertie en musée.

Une femme admirant les cascades de Peço Ribeira do Ferreiro sur l’île de FloresUne femme admirant les cascades de Peço Ribeira do Ferreiro sur l’île de FloresUne femme admirant les cascades de Peço Ribeira do Ferreiro sur l’île de FloresUne femme admirant les cascades de Peço Ribeira do Ferreiro sur l’île de Flores

Le centre ouest de l’île cache un site naturel enchanteur : la réserve naturelle du Morro Alto et Pico da Se. Depuis le mirador, on surplombe le Lagoa Negra et le Lagoa Comprida, deux lacs séparés par une mince bande de terre chatoyante. À quelques minutes de là, au Peço Ribeira do Ferreiro, des dizaines de cascades se jettent dans un même lac. Enfin, on va admirer les formations rocheuses originales de Rocha dos Bordões au sud, semblables à un orgue. Ce petit bijou de verdure regorge de grottes à explorer et de sentiers kids friendly à arpenter au milieu des hortensias, camélias, et azalées.

Vous l’aurez compris, visiter les Açores c’est goûter à un petit paradis sauvage et luxuriant. Une destination proche pour explorer un patrimoine naturel unique qui ravira enfants et parents, sportives acharnées et flâneurs enchantés. À vous de choisir vos îles et de co-créer l’itinéraire de vos rêves avec une agence locale Evaneos !

Questions fréquentes

Quand visiter les Açores ?

De par sa position au milieu de l’océan Atlantique et des conditions météorologiques qui y règnent, il est préférable de visiter les îles des Açores entre les mois de mai et octobre, les autres mois étant assez pluvieux. Les températures dans l'archipel sont cependant douces tout au long de l'année (entre 15 et 25°).

Quelle île visiter aux Açores ?

Toutes les îles des Açores sont d'origine volcanique, cependant elles présentent chacune une identité propre. Nos préférées sont São Miguel, Faial, Flores, Terceira et Pico. On vous conseille de profiter de votre voyage pour en visiter plusieurs, en combinant des îles  proches les unes des autres.

Comment visiter les îles des Açores ?

C’est en avion qu’on rejoint l’archipel des Açores, à moins de faire une traversée de l’Atlantique à la voile. Plusieurs compagnies opèrent des vols directs au départ de la France. À noter que les vols avec escale au Portugal sont souvent moins chers. Sur place, nous vous recommandons d’emprunter les ferries qui relient les îles entre elles et de louer une voiture (qui peut être embarquée à bord des ferries).

Plus d'inspiration